English French German Spanish Russian
[Event joueurs] Des boissons pour Ba'Naer ! (12/09/11 à 21h30) - EVENTS - Ryzom Community ForumHomeGuest

EVENTS


uiWebPrevious123uiWebNext

#31 [fr] 

Pastis (Krill)

Krill rentrait chez elle après une nouvelle journée de forage épuisante, lorsque le gardien de son immeuble l’arrêta.

« Oh, Nair-Krill ! Un instant, pacty ! J’ai un paquet pour vous. D’un certain Ba’Zalte. »

« Papy Ba’Zalte ? Il est encore en vie ? »

Krill était impressionnée. Le grand-père Ba’Zalte était parti forer dans les primes depuis plus de 2 années de Jena, maintenant, et il n’avait pas donné signe de vie de tout ce temps.

Certes, forer dans les primes n’était pas de tout repos, mais un foreur du talent de papy Ba’Zalte n’aurait pas du avoir besoin de tout ce temps pour y devenir expert, quand même.

Enfin, ça faisait toujours plaisir d’avoir des nouvelles. Après tout, c’était lui qui avait offert sa première pioche à Krill, et qui lui avait transmis le virus du forage… Même si certains jours, au fond d’un trou particulièrement sale et étroit, Krill le regrettait parfois.

Après quelques menus propos sur le temps, Krill rentra dans son appartement avec son paquet.

"Qu’est-ce que ça peut bien être ? Une nouvelle pioche ?

Grand-père façonnait lui-même ses pioches, dans le temps. Même s’il se gardait les meilleures pour lui, bien sûr. Mais ça ne ferait pas de mal d’avoir un peu d’aide pour progresser dans le forage lacs, surtout en Loria."


Fébrilement, Krill défit l’emballage...

"Un cube d’ambre ? Allons, bon. Qu’est-ce que ça signifie ?"

"Ah, il y a aussi un mot. Très court, et quasi-illisible, comme toujours avec Grand-père : "

« Ny-Krill, Tu es maintenant être assez grande pour faire bon usage de ceci. Ba’Zalte ».

"Ben voyons."

Krill tournait et retournait le cube d’ambre.

"Que peut-il bien contenir ? A moins… Tous les filons secrets de Papy ! Voilà ce qu’il doit y avoir dedans ! "

Pour un peu, Krill aurait dansé de joie dans l’appartement. « A moi les lagons de Loria ! Et sans Horncher, Kincher et autres Torbaks pour m’empêcher de forer tranquillement ! Youpi ! »

Laissant tomber son barda de forage, Krill se précipita chez le sage de Fairhaven pour qu’il l’aide à déchiffrer le cube…

***

Krill grommelait dans ses couettes.

C’était vraiment un sale tour que Grand-père lui avait joué. Pas une seule référence à un seul petit filon dans le cube. Non, juste une liste d’ingrédients, et ce qui ressemblait bien à une recette. Comme si Krill avait eu le temps de faire la cuisine.

"Pfff… Vraiment, Grand-père a un sens de l’humour tordu. Enfin.

Il disait aussi qu’il fallait toujours suivre un filon jusqu’au bout, on ne sait jamais quelle qualité on extraira du dernier coup de pioche."


En maugréant encore un bon coup, Krill se dirigea vers le coin le moins utilisé de l’appartement : la cuisine.

***

« Liste des ingrédients : »

« 10 bourgeons de Psykopla, de qualité fine »

"Facile, il suffit de fouiller dans la boite à thé"

« 2 grandes cuillères de sève Ardente, de qualité choix des lacs »

"Pas ce dont je me sers le plus souvent, mais il doit m’en rester un peu"

« 10 graines de Silvio, de qualité fine, séchées et broyées »

"Eh, Papy, tu as une idée du temps qu’il faut pour les faire sécher, ces fichues graines ?"

« 1 bâtonnet de bois de Tama de qualité choix des lacs »

"Pourquoi pas"

« 2 carapaces Intelligentes écrasées de qualité quelconque »

"Merci de me laisser le choix de la qualité. Trop aimable."

« De quoi faire un filtre, soit 1 à 2 fibres Shu, de qualité FINE, j’insiste »

"Comme si je forais de la fine d’habitude. Papy t’exagère vraiment !"

« De l’eau des lacs, de préférence puisée à une source »

"Mon eau de porteur d’eau ! Et puis quoi encore ? T’as intérêt à ce qu’elle soit bonne, ta recette, Papy ! Il m’a fallu des heures
pour aller la chercher !"


« Recette »

« Laisser les bourgeons macérer dans la sève jusqu’à dissolution complète, à l’abri de la lumière. Le liquide bleu obtenu doit rappeler la couleur des lacs sous le soleil de l’été.

Attention, les bourgeons libèrent ainsi pleinement toute la puissance des arômes et la subtilité des principes actifs du pyskopla. »

Très poétique, Papy. Autrement dit : si tu mets ton nez dessus, ma petite Krill, ta tête va se décoller de tes épaules et aller flotter près du plafond. D’un autre côté, je soupçonne qu’il n’y a pas que le psykopla : ça m’a l’air d’avoir un peu fermenté, ce truc."

« Ajouter les graines, le bois, les carapaces … »

Finalement, c’est facile la cuisine."

« … et faire chauffer à feu doux jusqu’à ce que le liquide vire au vert, puis au jaune. »

"Ce qui est censé prendre combien de temps ? Je n’ai pas envie de rester cloîtrée dans cette cuisine, moi."

Décidément, cette recette avait intérêt à en valoir la peine.

« Filtrer le liquide ainsi obtenu pour enlever le bâtonnet et l’écume qui s’est formée en surface. Si le filtre est trop serré, le liquide se chargera trop en sève à son contact. S’il est trop lâche, des morceaux peuvent passer au travers. »

"Merci pour l’explication, mais là, j'aimerais surtout savoir ce que j'ai obtenu"

« Laisser refroidir et conserver dans une bouteille, au frais, et à l’abri des chocs »

"Ouh là !"

Krill sortit précipitamment respirer une grande bouffée d’air frais.

Ce truc avait un comportement bizarre : on aurait dit que le fait de le chauffer avait concentré l’alcool au lieu de le faire évaporer.

Associé aux effets psychotropes du psykopla, même lécher une petite goutte tombée à côté de la bouteille produisait une sensation… particulière. Une ivresse guillerette emballée dans du coton. Chaud et douillet, le coton.

Après une dernière profonde inspiration, Krill regagna prudemment sa
cuisine.

« Servir bien frais, additionné de 5 à 8 fois son volume d’eau »

"Il vaut sans doute mieux, oui, Papy. Sinon, même les Trykers les plus entraînés vont rouler sous la table."

Krill ricana en pensant à certains de ses compagnons de guilde.

"Ça vaudrait presque le coup de leur faire goûter ce truc en version non coupée. Histoire de se venger de quelques plaisanteries
douteuses sur ma soi-disant petite taille.

Mais bon, ça serait du gâchis. Mieux vaut proposer la recette à Ba’Naer, pour que tous les homins puissent profiter de la liqueur jaune de Grand-père Ba’Zalte.

Et d’abord, comment l’appeler ce truc. Ba’Zalte, ça ne fait pas très… vendeur. Au moins pour une boisson. Pour une pioche, d’accord, mais pour un truc en bouteille. Et puis, liqueur jaune…

Psykardente ? Psykovio ? Psyarsiltaintshu ? Mouarf. Avec un nom pareil, aucune chance que quelqu’un en commande. Mieux vaut encore « ce truc jaune, là, dans la bouteille ».

Quoique… Psykopla Ardente Silvio Tama Intelligente Shu… PASTIS ?

Mouais. Pourquoi pas. Au moins, c'est facile à dire, même après un verreou deux"


Emportant précautionneusement sa bouteille sous son bras, Krill partit en direction du bar de Ba’Naer. Non sans avoir repris une bonne gorgée du « Pastis de Papy » pour la route.

Ingrédients (détail)
  • 50 fragments de carapaces intelligentes de choix q80 / Jungle.
  • 50 fagots de boix q 150 / Bois de Tama des Lacs.
  • 50 mesures de sève de choix q50 / Ardente des Lacs.
  • 50 graines fines q50 / Silvio.
  • 50 fibres fines q190 / Shu.
  • 50 bourgeons q117 / Psykopla.

#32 [fr] 

Be'rish O'ffee (ZorroArgh)

C'est le meilleur cocktail tryker.

Trois ingrédients sont versés successivement dans le verre en évitant de faire des remous.

Premier ingrédient : un fond d'Argh cékwa'sa rafraîchie dans l'eau. On y rajoute avec plaisir de la neige quand il en tombe.

Deuxième ingrédient : une bonne dose de miso aux graines grillées.

Pour faire cette dernière mixture, il faut recueillir des graines et les griller, ensuite elles sont pilées et versées dans une chaussette (neuve) de Matis (à cause de la qualité du tissu). On laisse tremper cette chaussette tout en chauffant le miso sans bouillir.

Quand le miso a viré de vert au brun, voire au noir, le liquide est prêt.

Troisième ingrédient : Crème de vin des 4 nations.

On prend une quantité de vin égale à celle du Argh cékwa'sa. On y ajoute tout doucement de l'huile tout en fouettant vigoureusement le mélange.

Lorsque la mixture commence à monter en mousse onctueuse, on la verse sur le miso très chaud dans le verre.

Pour terminer, on râpe un peu de boucles de bois et on garnit en parsemant quelques graines grillées qui n'auront pas été pilées.

Ingrédients (détail)
  • 7 boucles fines q50 / bois de Yana.
  • 43 boucles fines q50 / bois de Nita.
  • 1 huile de base q36 / Irin.
  • 35 huile de base q50 / Irin.
  • 14 huile de fine q50 / Irin.
  • 14 graines de base q50 / Caprice.
  • 6 graines fines q50 / Caprice.
  • 25 graines de base q50 / Sarina.
  • 5 graines fines q50 / Sarina.

#33 [fr] 

Cocktail surprise (Krill)

« Maman ! »

Assise dans un coin du principal bar de Fairhaven, Krill grimaça dans sa chope.

« Ma-Man ! »

En général, les enfants ne la gênaient pas. Mais là, elle aurait bien aimé siroter son breuvage en paix.

« Maman ! Ze veux à boire ! »

Bon, d’accord, il y avait des façons plus polies de demander. Mais qu’attendait donc la mère pour lui commander un verre ?

« Maaaaa – Maaaaan ! »

Certes, la carte de Ba’Naer n’avait jamais comporté de section réservée aux tout-petits. Et les coupes sombres effectuées dernièrement par le barman n’avaient pas amélioré les choses. Mais, en bonne trykette, Krill considérait qu’il n’était jamais trop tôt pour s’initier aux joies de la bière des lacs ou du rhum de stinga.

« Non. Pas question. Tu es trop petit pour boire dans un bar. »

De surprise, Krill s’étrangla sur sa boisson, et releva le nez.

S’installer dans le plus renommé des bars d’Atys et ne rien boire, cela relevait presque de l’hérésie. Mais boire un verre en laissant son fils planté là, sans même un verre d’eau (ça, il n’était tout de même pas trop petit), là, c’était carrément un crime ! Si la mère ne voulait pas abreuver son bambin, elle n’avait qu’à pas l’amener !

Sans parler des nuisances sonores pour les autres consommateurs.

« Mais Maman, ze veux un verre ! »

Krill se renfrogna un peu plus dans son coin. A ce rythme, elle n’avait aucune chance de savourer sa choppe en paix. Or, si Ba’Naer avait du réduire le choix sur sa carte, il n’avait aucunement modifié la qualité de ses produits. Et la liqueur de shooki s’appréciait quand même mieux en silence.

Un coup d’œil à Ba’Naer lui confirma que celui-ci n’appréciait pas non plus la situation… Bien que pour des raisons sans doute très différentes. Après tout, cela lui faisait une consommation en moins de vendue.

En maugréant, Krill jeta un coup d’œil au contenu de son sac : des fruits, des baies fraîches grappillées sur le chemin… Il lui restait une grosse partie de son goûter qu’elle n’avait pas consommé. Trop occupée à forer, comme d’habitude…

D’un geste, Krill appela Ba’Naer pour lui demander un verre : rapidement, elle écrasa les fruits et les baies et versa le jus dans le verre. Un morceau de paille séchée ramassé par terre pour que le gamin boive avec.

En se levant avec le verre, Krill eut soudain un doute : si c’était bon et gratuit, la mère n’allait pas hésiter à recommencer, et ramener son mioche pour le laisser mourir de soif en attendant une bonne âme… Farfouillant encore un peu dans son sac, Krill ricana soudain : elle attrapa ce qu’elle venait de trouver au fond et, plouf, le laissa tomber dans le verre.

« Tiens petit. C’est un cocktail surprise. »

Krill faisait son possible pour paraître amicale. Sans grand succès, visiblement, car la mère la regardait d’un air franchement suspicieux.

Krill tenta de lui adresser un sourire : « Juste des fruits, et quelques baies. On ne peut pas venir chez Ba’Naer sans boire quelque chose. »

La mère accepta le verre, et Krill retourna savourer le reste de sa choppe pendant que le petit homin sirotait sur jus.

Le silence était presque aussi bon que le breuvage.

Quoique… Le niveau de jus baissait rapidement dans le verre du gamin. Le silence risquait de voler en éclats très prochainement. Reposant sa chope vide et saluant le barman d’un signe de tête, Krill s’éloigna rapidement du bar.

Derrière elle, elle entendit soudain un hurlement indigné : « Non mais ! Cette cinglée a mis un œil de toub dans le verre de mon fils ! »

« Mais non, Maman, regarde : tu vois bien que c’est un œil de yubo. Eh ! Rends le moi ! Non ! T’as pas le droit de le jeter ! »

Krill se dirigea vers le ponton suivant en souriant. La mère ne risquait pas de sitôt de retourner au bar et de refuser un verre à son bambin. En tous cas, plus chez Ba’Naer.

Tandis qu’elle s’éloignait, les hurlements du moutard l’accompagnèrent : « C’est mon œil ! Rends-moi mon œil ! »

Et si Ba’Naer décidait d’ajouter le « Cocktail surprise » à sa carte, pour attirer les plus petits en même temps que leurs parents ?

Krill riait encore en passant la porte de son appartement.

Ingrédients pour le cocktail surprise :
  • Des fruits, gros et petits.
  • Des baies fraîches.
  • 1 paille séchée.
  • 1 œil de yubo (ou de toute autre bestiole susceptible d’amuser un(e) petit(e) homin(e)).

Ingrédients (détail)
  • 50 fragments d'oeil de base q5 / Yubo.
  • 50 pailles sèches moyennes q50.
  • 50 baies sauvages fraîches moyennes q50.
  • 50 morceaux moyens de petit fruit q50.
  • 50 morceaux moyens de gros fruit q50.

#34 [fr] 

Wytt Anlor (Vannox)

Traduction : "mauvaise eau" en Atysien.

Ingrédients :
  • Bourgeons et mousses de Stinga en même quantité (qualité Fine de préférence)
    ATTENTION: il vaut mieux éviter les Stingas Morbides !!
  • Sécrétions de Cray (qualité Fine de préférence)
  • Une mesure de Sève Ardente de Choix au moins

Recette

Pour préparer ma boisson, je fais comme ça:

Il faut faire chauffer les bourgeons dans de l'eau des Landes Obscures.

Pendant que les bougeons cuisent, j'étends les mousses au dessus pour qu'elles sèchent.

Une fois les mousses bien sèche (~5h), c'est que les bourgeons sont près.

Il faut ensuite retirer les bourgeons de l'eau et les peler pour garder que leur coeur tendre.

Je garde quelques mousses de côté pour plus tard et je trempe les autres dans les sécrétions de Cray. Il faut que les mousses en soient bien imprégnées, mais faut pas que ça coule non plus.

Dans un grands tonneau d'écorces d'Adriel, je mets une couche de mousse, puis une couche de bourgeons et je recommence jusqu'a ce que le tonneau soit plein.

Il faut finir par une couche de mousses.

J'étale ensuite le reste de sécrétion sur le dessus.

Je referme le tonneau et je le plonge 3 mois dans l'eau des lac (il faut éviter l'eau trop stagnante ou trop vive).

Au bout de 3 mois, je ressors le tonneau de l'eau.

Ensuite, pour récupérer la liqueur, il faut presser sont contenu. Je procède ainsi:
  • je pose un petit bac sous le tonneau et perce des petits trous dans le bas tonneau juste au dessus du bac
  • j'enfonce son couvercle dans le tonneau et saute dessus pour presser le mélange

Après, je filtre le mélange avec les mousses que j'avais mises de côté.

Il ne reste plus qu'à ajouter 3 gouttes de sève Ardente par fiole de liqueur obtenue.

Cette boisson se boit très bien accompagnée de mandibules de Cray grillées.

Ingrédients (détail)
  • 50 mousses fines q125 / Stinga.
  • 50 sécrétions fines q110 / Cray.
  • 50 mesures de sève de choix q 100 / Ardente des Lacs.
  • 50 bourgeons fins q125 / Stinga.

Bonus : version Tryker

Mayi:
  • Bourgeons al mousses o Stinga en même quantité (qualité Fine de préférence)
    ATTENTION: Neel éviter bai Stingas Morbides !!
  • Sécrétions be Cray (qualité Fine de préférence)
  • Be mesure be Sève Ardente be Choix au moins

Recette:

Tor dolh yem dreen, y dolh elys id:
Pour faire ma boisson, je fais comme ça:

Y dolh chauffer bai bourgeons eim be wytt bei Landes Obscures.
Je fais chauffer les bourgeons dans de l'eau des Landes Obscures.

Pendant ken bai bourgeons cuisent, y étends bai mousses au dessus tor qu'elles sèchent.
Pendant que les bourgeons cuisent, j'étends les mousses au dessus pour qu'elles séchent.

Une fois bai mousses lor sèches (~5h), bai bourgeons sont lor.
Une fois les mousses bien séches, les bourgeons sont bien (cuit).

Y retire neli bai bourgeons be wytt al y bai pèle tor garder ken leur coeur tendre.
Je retire apres les bourgeons de l'eau et je les pèle pour gardes que les coeur tendre.

Y garde quelques mousses de côté tor neli al
Je garde quelques mousses de côté pout après et

y trempe bai autres eim bai sécrétions be Cray.
je trempe les autres dans les sécrétions de Cray.

Neel mat bai mousses lor imprégnées eny an coule.
Besoin avoir les mousses bon imprégnées mais non coule.

Eim be taal tonneau d'écorces d'Adriel, y mets be couche be mousse, neli be couche be bourgeons al y dolh agan tor ken ba tonneau syln plein.
Dans un grand tonneau d'écorces d'Adriel, je mets une couche de mousse, après une couche de bourgeons et je faire encore pour que le tonneau être plein.

Y termine wil be couche be mousses.
Je termine avec une couche de mousses.

Neli Y étale ensuite le reste dei sécrétions sur le dessus.
Après j'étale le reste des sécretions sur le dessus.

Y referme le tonneau al y ba plonge 3 mois eim wytt bei loch (An wytt trop stagnante ou trop vive).
Je referme le tonnean et je le plonge 3 mois dans eau des lacs (Non eau trop stagnante ou trop vive).

Neli 3 mois, Y ressors ba tonneau be wytt.
Après 3 mois, je ressors le tonneau de l'eau.

Tor récupérer ba liqueur, meen presser ba contenu be tonneau. Y procède ainsi:
Pour récupérer la liqueur, devoir presser le contenu du tonneau. Je procède ainsi:
  • Y pose be antaal bac sous ba tonneau et y perce bei antaal trous eim ba bas tonneau juste au dessus be bac
    Je pose un petit bac sous le tonneau et je perce des petits trous dans le bas tonneau juste au dessus du bac
  • Y enfonce detem couvercle eim ba tonneau al y saute dessus tor presser le mélange
    Je enfonce son couvercle dans le tonneau et je saute dessus pour presser le mélange

Neli, y filtre ba mélange wil bai mousses ken y mat'elai mises de côté.
Après, je filtre le mélange avec les mousses que j'avais mises de côté.

Det reste ad ajouter 3 gouttes be sève Ardente tey fiole be liqueur obtenue.
Il reste à ajouter 3 gouttes de sève Ardente par fiole de liqueur obtenue.

Dreen ver lor accompagnée be mandibules be Cray grillées.
Boire très bon accompagnée de mandibules de Cray grillées.

#35 [fr] 

Marquisette d'Anichio (Naraku)

Ba'Naer, notre barman préféré avait besoin de nous, et j'étais bien décidée à l'aider du mieux que je pouvais. Faire des boissons, ce n'était pas vraiment ma spécialité, mais en réfléchissant bien, je pouvais me souvenir d'une recette que j'avais entendu, un jour, et qui m'avait intriguée. Je m'étais d'ailleurs empressée d'aller gouter ce curieux breuvage, avant de décider qu'il valait le coup que je me souvienne des ingrédients ! La recette elle, était plutôt simple et m'avait faire rire pendant longtemps. Je décidais donc de tester pour la première fois l'assemblage des ingrédients, parce que je devais bien ça à Ba' ! Et bien entendu, je croisais fort les doigts pour que mon expérience soit buvable.

Pour commencer, j'allais sortir mon fidèle mektoub de son étable et le sellait tout en le flattant. Lui et moi allions nous dégourdir un peu les jambes ! Notre première direction fut les Chutes de la Rosée et ses Kipees. Parcourir les Lacs à dos de mektoub m'avait manqué remarquais-je, alors que nous galopions sur une plage. Le trajet fut plus court que je ne l'avais imaginé et j'eu tôt fait de descendre de ma monture et de m'équiper de mon épée et de ma rondache.

Forcément, tuer un Kipee était plus long qu'un Yubo, mais j'avais besoin de leur sécrétion alors je m'appliquais du mieux possible pour en récupérer un maximum sans me faire écraser. Petit à petit, je voyais mon stock de sécrétions augmenter, jusqu'à ce que je décide que j'en avais assez et les range précautionneusement dans la sacoche de mon mektoub. Pour la suite, j'avais besoin de localiser les Yelks !

Heureusement pour moi, Sahe vint à mon secours, parce que j'étais incapable de me souvenir où en trouver. Mon amie m'indiqua donc un bon coin, le long d'une plage des Eaux du Repos où je la rejoignis et la gratifiais de l'habituelle poignée de riz. Avec mes connaissances de magie neutralisante et les siennes en magie élémentaire, nous faisions une bonne équipe. Bien entendu, quelques Yelk essayèrent de nous gazer mais il en fallait plus pour venir à bout de nous ! Et plus rapidement que je n'avais rassemblé les sécrétions de Kipee je pu ranger à leur tour les mousses dans une sacoche.

Après ça, Sahe me quitta, ayant du travail à faire de son côté. Soit, de toutes façons, pour la suite, je pouvais me débrouiller seule. Je poussais alors de nouveau mon mektoub au galop et traversais une partie des Lacs jusqu'aux Eaux Obscures. Là bas, je connaissais un coin où trouver assez de miel frais pour ma préparation. Le récolter fut un jeu d'enfant, ien plus rapide que les autres ingrédients, et donc beaucoup moins drôle. Mais soit, ce n'était pas très grave.

Après ça, mon fidèle mektoub retrouva son étable et une belle botte de fourrage. Moi, je retrouvais mon appartement et déposais les sacoches contenant mes ingrédients sur la table. Ce que j'avais entendu de la recette n'était pas précis du tout, mais ça ne me semblait pas bien compliqué. Faire une lotion pour les cheveux, hum... Je n'en n'utilisais pas mais j'imaginais facilement la texture que ça devait atteindre. Alors je commençais par mettre mes sécrétions de Kipee dans un bac, en espérant que leur texture très huileuse n'ait pas besoin d'être traitée d'une quelconque manière. Je rapais ensuite les mousses de Yelk finement, remerciant les Vents qu'elles soient déjà sèches. Moins de temps de perdu, chouette ! Je mélangeais rapidement avant d'ajouter le miel petit à petit. Après tout, je ne voulais pas que ce soit trop liquide, ni trop dense... Quand j'estimais avoir trouvé la bonne consistance, je souris, et sortis de nouveau de mon appartement. Il me fallait de l'eau, beaucoup d'eau ! Enfin, assez pour remplir un gros bac...

Je transportais sceaux par sceaux, grommelant contre l'absence de bô matis pour les porter. J'allais encore avoir les bras endoloris après... Mais soit, ça en valait le coup ! Quand le bac fut plein, je portais l'autre contenant la lotion et la vidais dedans avant de m'allonger un moment dans mon hamac. De toutes façons, de ce que j'en savais, j'avais terminé !

Je mis du temps à m'endormir, repensant à l'histoire qui allait avec cette boisson et riant inlassablement. On racontait que le capitaine Anichio enduisait régulièrement ses cheveux de la lotion pour leur donner un éclat particulier. Pour ma part, je ne comprenais pas que l'on puisse être assez vaniteux pour oser se masser les cheveux avec ça, mais c'était son soucis, pas le mien. D'ailleurs, je trouvais plutôt compréhensible qu'il se soit fait attaquer par une horde d'abeille un jour, au point de devoir plonger la tête dans un baril d'eau pour s'en débarasser, y laissant également sa fiole de lotion. J'aurai bien aimé voir à quoi il ressemblait après ça, trempé et piqué par sa mésaventure, mais rien que de l'imaginer je ne pouvais m'empêcher de rire. Au final, quand je m'endormis enfin, je souriais toujours, loin de me soucier de savoir si ma marquisette d'Anichio serait ou non buvable.

Ingrédients (détail)
  • 50 fioles moyen q50 / Miel Frais.
  • 50 mousses de base q103 / Yelk.
  • 50 sécrétions fines q79 / Kipee.
  • 50 petits tonneaux.

Référence

Une étrange boisson.

#36 [fr] 

Liqueur de Bamboo des Lacs (Naraku)

" - Ah, t'es là !! Entre, prend une chaise et une liqueur ! Et puis après, on la f'ra ! Au Bamboo même ! " accueillais-je mon invitée avec un grand sourire aux lèvres et l’œil pétillant.

" - Merci Nara' mais... On va avoir le temps ? " me demanda t-elle, un brin soucieuse, regardant avec insistance vers la table où reposaient divers ingrédients.

" - Oy, j'ai tout prévu, tu vas voir ! Mais avant tout, aux Trykettes, et à la liqueur bien évidemment ! " la rassurai-je en levant mon verre bien plein.

En bonnes Trykettes, nos verres furent vidés en un rien de temps, et l'instant suivant nous étions prêtes à nous amuser ! Enfin, à travailler.

" - Alors, pour la liqueur de Bamboo des Lacs, il te faut... attention les yeux... Tout ça !! " riais-je en montrant de la main ce qui était éparpillé sur la table. " Tu as donc des petites feuilles de Bamboo, parce que les autres sont trop sèches, c'est pas top... De la sève ardente, des carapaces intelligentes, et de l'ambre de sha ! "

" - Et ça ? " pointa t-elle du doigt. " On ne le met pas avec ? "

Je ris de bon cœur avant de mettre ces ingrédients là de côté.

" - Non, ça, c'est pour autre chose, j'te montrerai plus tard !! En attendant, viens là, on va commencer. "

" - D'accord, je fais quoi ? " s'enquit-elle, pleine d'entrain.

" - Alors, la première chose, c'est de faire l'alcool, sinon ça sert à rien. "

" - Bien d'accord ! " renchérit-elle.

" - Tiens, dispose les carapaces par là... Voilà, comme ça. Ensuite, on met dedans la sève ardente... "

" - Aieuuuuh ! Ça brûle ton machin ! "

Je ris de nouveau, amusée par sa mine stupéfaite, tandis qu'elle secouait sa main frénétiquement.

" - Bien sûr que ça brûle, c'est de la sève ardente, qu'est ce que tu crois ? Faut la vider sans la toucher, tiens regarde, comme ça... "

" - Huuum.... " fut tout ce qu'elle rajouta alors qu'elle vidait la sève dans les carapaces en tirant la langue, un drôle d'air concentré sur le visage.

" - Voilà ! Maintenant, c'est la partie magique de la chose, tu vas voir ! Quand on verse l'ambre dedans, ça fait 'pshiiit', et à force, tu verras, on obtiendra un alcool naturellement sucré. "

Je joignis le geste à la parole, le 'pshiiit' se faisant entendre comme convenu et éclairant notre visage à toutes les deux d'émerveillement.

J'adorai cette métamorphose !

" - Whaaaa, c'est génial !!! Ça marche comment ce truc ? "

" - J'en sais rien moi ! Enfin, pas totalement... J'ai remarqué que ça le faisait seulement avec les carapaces intelligentes. Elles savent peut-être distiller toutes seules... Sont intelligentes après tout ! "

Mon explication n'avait rien de sûr et était un peu loufoque sans doute, mais elle lui suffit, éclairant une nouvelle fois son visage d'émerveillement.

" - Mais alors, pourquoi l'ambre ? " ajouta t-elle encore, avide d'apprendre de nouvelles choses.

" - Ça, " répondis-je, " c'est pour augmenter encore un peu l'alcool. L'ambre de Sha, c'est une ambre sucrée et hautement alcoolisée tu vois. S.H.A ! " riais-je. " Tu vas voir, ça va faire un truc super au final, j'ai déjà testé ! Et plus d'une fois, crois moi. " finis-je avec un clin d’œil.

Elle rit avec moi, et toutes deux allèrent nous installer autour d'un nouveau verre de liqueur. Second verre, qui, à l'instar du premier, disparu aussi rapidement que le premier. On papota longtemps, le temps que l'alcool finisse de se faire, avant de retourner à nos mixtures.

" - Regarde si c'est pas beau ! " lui montrais-je en tirant une louche du breuvage. " Par contre, j'te déconseille de boire ça comme ça... "

Elle eut l'air déçue, mais tant pis, on en avait besoin pour notre liqueur de Bamboo !

" - Prochaine étape, on met les feuilles dans l'alcool ! Le mieux, c'est de mettre dans un tonneau, comme ça t'es sûre que c'est à l'abri de la lumière ! Et ensuite, le moins drôle : on attend... "

Cette fois, c'est toutes les deux que nous affichions une moue déçue. La liqueur, c'était trop long à préparer...

" - J'dois y aller, mais j'compte sur toi pour m'appeler pour la suite hein! " finit-elle par me lancer avant de s'éclipser.

Nombre de jours plus tard, beaucoup trop à mon sens, nous nous retrouvions toutes les deux, prêtes à continuer.

" - Tu vas voir, ce qu'il reste à faire, c'est du gâteau !! "

On sortit le tonneau, humant les effluves de liqueur qui en sortirent quand on l'ouvrit.

" - Hé, bave pas dedans ! Faut filtrer avant ! "

" - Oups ! Hihihi "

" - Mouais... Allez, prend donc une grande feuille là et pose là par dessus le baril. Tiens là bien hein, j'vais verser ! "

Et je m'exécutais, louche par louche, parce que mine de rien, le tonneau pesait son poids. On y passa un moment, s'arrêtant régulièrement pour s'hydrater ou simplement parce qu'on rigolait trop et qu'il en devenait impossible de verser la louche sans tout renverser.

" - Fiou ! Hé ben, une bonne chose de faite hein ? Reste des feuilles géantes ? "

Elle en brandit une avec énergie en s'exclamant : " - Y en reste ! "

" - Alors on va pouvoir gouter ça avant de la remettre à Ba' ! "

" - Chic !! "

Son enthousiasme était aussi débordant que le mien, même si moi, je ne sautillais pas partout. Pas encore. J'allais plutôt chercher ce que j'avais fabriqué durant la longue attente.

" - C'est quoi ça ? Une nouvelle race de verres ? "

" - Tout à fait ! " acquiesçais-je avec un grand sourire ! " Je les ai fais avec des tiges de Bamboo, sont chouettes hein ? Y a qu'a disposer les larges feuilles dedans, assez pour que ça soit étanche, et on peut verser la liqueur dedans. Ça donne un ptit côté artisanal que j'aime bien ! "

Elle rit, je l’accompagnais tout en remplissant nos verres fabriqués.

" - Attend attend ! Un dernier ptit truc ! " l'arrêtais-je avant qu'elle n'ait le temps de lever son verre. " Un dernier ptit ingrédient ! Ca ajoute un peu de... heu... rien de spécial, ça fait juste joli ! "

" - Des perles !! Elles sont petites, t'as trouvé ça où ? C'est super en tous cas, blanc sur vert, c'est super mimi ! J'adore ! "

" - Ravie que mon idée te plaise ! "

Je levais ensuite mon verre avec un clin d’œil.

" - A Ba' alors ! Puisse notre baril l'aider ! "

" - A Ba' ! "

Ingrédients (détail)
  • 50 feuilles géantes q50 / Roseau Moyen.
  • 50 grandes tiges q50 / Roseau Moyen.
  • 50 petites feuilles q100 / Roseau Parfait.
  • 50 petites perles parfaites q100.
  • 50 fragments de choix de Carapace Intelligente q100 /Lacs.
  • 50 mesures de sève de choix q100 / Ardente des Lacs.
  • 50 ambre de choix q100 / Sha des Lacs.
  • 50 petits tonneaux.

#37 [fr] 

Tryk bai Dhad'Al (Vannox)

Traduction : "Faire danser les morts" en Atysien.

Ingrédients :
  • mousses et bourgeons de Stinga Morbides (Les autres types de Stinga ne donnent pas du tout le même résultat).
  • sécrétions de Cloppers Angoissants.
  • sève Ardente de Choix.

Recette

Pour préparer ma boisson, je fais comme ça:

Je fais tremper les mousses dans les sécrétions de Cloppers.

J'enlève les premières pétales des bourgeons.

Je mets les mousses, les bourgeons et le reste des sécrétions dans un grand tonneau et je le remplis d'eau des Landes Obscures.

Je ferme le tonneau et le laisse reposer au soleil pendant une saison (deux si c'est l'hiver ou qu'il n'y a pas eu beaucoup de soleil).

Une fois la préparation bien fermentée (on le sait à l'odeur), je rajoute 10 mesures de sève Ardente.

La boisson est prête.

J'ai conçu cette boisson lors de mon séjour de plusieurs saisons dans les Vents du Songe. Je m'en sers comme stimulant. J'ai hésité à la proposer comme boisson pour le bar, mais je pense finalement qu'elle y a toute sa place, notamment pour permettre aux homins ayant trop bu de rentrer chez eux.

Ingrédients (détail)
  • 50 mousses de base q36 / Stinga.
  • 50 sécrétions de base q75 / Clopper.
  • 50 mesures de sève de choix q100 / Ardente des Lacs.
  • 50 bourgeons de base q36 / Stinga.

#38 [fr] 

Cocktail Bang Slav (Misugi)

Boisson à base de jus de Slaveni.

Ingrédients:
  • 5 Mousses de Slaveni dévastateur (qu'on trouve uniquement au Bosquet Supérieur)
  • 5 Bourgeons de Slaveni dévastateur
  • 1 Sève fraîche modifiée magnifique
  • 3 Morceaux magnifique de gros fruit
  • 1 Oeil de Frippo
  • 1 Petite tige de roseau magnifique

Préparation

Dans un récipient, écrasez les morceaux de gros fruit et ajoutez-y le jus délicatement extrait des bourgeons.

Placez ensuite le récipient à 10 cm au dessus d'un petit feu de bois pour évaporer un peu l'alcool.

Quand la préparation commence à frémisser, retirez le récipident et laissez le refroidir.

Ajoutez enfin la mousse et la sève avec une goutte d'eau.

Mixez le tout et servez frais dans un verre en y ajoutant un oeil de Frippo et une tige de roseau !!!

Ingrédients (détail)
  • 50 mousses fines q233 / Slaveni.
  • 50 fragments d'oeil de base q80 / Frippo.
  • 50 bourgeons fins q233 / Slaveni.
  • 50 mesures de sève fraîche modifiée magnifique q200.
  • 50 morceaux magnifiques de gros fruit q200.
  • 50 petites tiges q200 / Roseau Magnifique.

#39 [fr] 

Cascade de Pétales (Sahe & Liverion - Hors Concours)

Ingrédients:
  • 50 fragments de pistil exceptionnel de Cratcha des Forêts
  • 50 fragments de pistil ordinaire de Psykopla des Forêts
  • 50 fragments de pistil exceptionnel de Slaveni des Forêts
  • 50 pissenlits en fleur moyen provenant des Lacs
  • 50 pétales moyens de fleurs séchées provenant des Lacs
  • 50 pétales de premeir ordre de fleurs fraiches provenant des Lacs
  • 50 plantes aromatiques poivrées parfaites provenant des Lacs
  • 50 plantes aromatiques épicées parfaites provenant des Lacs
  • 50 plantes aromatiques amères de premiers ordre provenant des Lacs
  • 50 fiole moyenne de miel frais provenant des Lacs
Présentation:
  • 50 perles géantes parfaites
  • 50 écailles dorées parfaites
  • 50 pailles sèches moyennes
-------------------------------------

Sahe fit un signe à Anichi Starini, avant de franchir la porte de l'immeuble, son lourd sac pesant sur sa ptite épaule: A la demande de Liverion, elle avait apporté avec elle tous les ingrédients nécessaires à l'élaboration de la fameuse Cascade de Pétales!

L'Homin l'accueillit avec un sourire.
Et la foreuse rougit légèrement lorsqu'il lui fit un ptit bizou tout en lui prenant le sac d'ingrédients.
Sourire qui se transforma en léger rire devant l'expression du matis: " Tout ça? " demanda Liverion, surpris par le poids que portait la trykette.
" Ben vi! Qu'est-ce que tu crois! "

Liverion posa le sac sur sa table, dont il avait raccourci les pattes pour le confort de l'Homine au préalable, et entreprit de sortir les ingrédients un à un, les disposant avec méthode sur la surface de bois polie.
Sahe le regarda faire avec la plus grande attention!

Lorsqu'il eut fini, l'Homin se tourna vers la ptite foreuse: " Et maintenant? "
" Tu as les barils des lacs que je t'avais demandé? Un plein d'eau, l'autre vide? "
" Oy! " confirma Liverion en désignant les deux tonneaux qui trônaient un peu plus loin dans la pièce.
" Parfait! Alors voilà ce que tu vas faire: tu vas prendre les pétales de fleurs séchées, et tu vas les déposer au fond du baril vide, de sorte à former une zolie couche! "

Le matis acquiesça et, s'emparant des pétales posés sur la table, s'executa.

Sahe marmonna: " Et moi, j'vais traiter les plantes! "

La trykette se mit donc au travail:
Elle disposa les fleurs de slaveni à même le sol [en espérant que son doux Homin avait bien fait le ménage comme il le lui avait promis!]. Ne gardant que les plus ptites fleurs, elle les laissa là pour les faire sécher encore un peu.

Tout à sa tâche, Sahe sursauta en entendant le matis pester dans son coin. Se retournant, elle sourit en voyant Liverion maugréer après les pétales: " Non, non, oui, non "
Visiblement, il prenait à coeur de ne garder que les plus bô pétales!

La trykette reprit donc sa tâche:
Empruntant un baquet de bois à son cher Homin, elle mit les fleurs de psykopla à macérer dans un fond d'eau des lacs, ajoutant les plantes aromatiques poivrées afin que de neutraliser le plus gros de leur influence mentale.


Elle s'attaqua ensuite aux Cratchas, dans une opération délicate: enlever les dangereuses épines des zolis fleurs!
C'est ce moment que choisit Liverion pour la rejoindre, ayant apparemment fini de trier ses pétales, et visiblement inquiet pour la ptite trykette.
" ça va aller? "
" Oui, oui, ne t'en fais pas! Z'suis une grande fille! Tiens, prend les ptites fleurs de Slaveni et va les déposer sur les pétales tu veux bien? "
Le matis s'exécuta, non sans garder un oeil sur ce que faisait la ptite homine.

Une fois les cratchas nettoyées, Sahe se dirigea vers le feu que Liverion avait dû allumer avant son arrivée. Le Matis s'était exécuté un peu à contrecoeur, craignant que la suie ne salissent durablement les murs de son bel appartement, ou pire, que la fumée fasse tomber les fleurs fragiles de son magnifique Rotoa. La promesse que la cuisson serait très courte avait finalement eu raison de sa volonté.

Piquant à nouveau un baquet, Sahe y versa un fond d'eau, les fleurs de cratchas et les plantes aromatiques amères, histoire de neutraliser l'effet mortel du poison.
Surveillant la préparation, elle porta le tout à ébullition.

" Et maintenant? "
Concentrée, elle ne s'était pas aperçue de la présence de Liverion, qui la fit sursauter du coup!
" Euh... " L'opération étant délicate, et les vapeurs à contrôler, laisser le matis lui tourner autour n'était pas la meilleure des idées! " Tu vois les pissenlits en fleur? Tu peux les écraser, genre en faire une sorte de poudre? "
" Oy! "
Et l'Homin se dirigea vers la table pour remplir l'étape suivante.

Après avoir laissé bouillir son mélange pendant cinq bonnes minutes, Sahe retira le baquet du feu, éteignit activement les braises de ce dernier, et laissa le tout refroidir.

Revenant près de Liverion, elle s'enquit de ce qu'il faisait: " C'est bon? "
" An. " Bien que très craquant de le voir ainsi appliqué à sa tâche, la trykette fit toutefois la moue: sa préparation ne devait pas trop refroidir, les pissenlits en fleur devant être doucement incorporés dans le mélange tiède, afin de contre-balancer la texture visqueuse des cratchas.

" Et là, c'est bon Mon Grand? "
" An. "
Levant les yeux au ciel, Sahe s'empara du bol dans lequel Liverion écrasait avec [trop de] soin les pissenlits: " Mais si c'est bon! Allez Zou! "
Elle rit devant l'air outré du Matis, mais reprit bien vite sa concentration: il lui fallait mêler les fleurs écrasées avec attention, afin d'obtenir la bonne consistance.

Une fois que ce fût fait, Sahe se retourna satisfaite... Pour se retrouver nez-à-nez avec un Homin visiblement pas très content d'avoir été interrompu!

Ceci étant... Un bizou plus tard, et Liverion allait verser, de bonne grâce, la mixture à base de cratchas dans le baril, la faisant glisser par dessus les autres ingrédients.

De son côté, la trykette poursuivait la recette: Après avoir bien égoutté les fleurs de psykopla, elle entreprit de les presser jusqu'à obtenir un liquide un peu épais mais d'un zoli vert!

Le matis, ayant fini de remplir sa tâche, revient surveiller ce que faisait la ptite foreuse.
" Pas touche! " cingla Sahe en voyant un fin doigt s'avancer vers le suc de psykopla.
Liverion retira vivement sa main " Mais c'est une très belle couleur! Y voulais juste goûter "
Sahe rit: " Pour te retrouver à faire ou dire des bêtises sans pouvoir te contrôler? "
L'Homin recula prudemment, comme si la simple vue du-dit liquide pouvait porter préjudice à son calme légendaire. " An. "

Une fois le suc prélevé, Sahe alla déposer le reste des plantes par dessus le reste.
Le baril commençait à bien se remplir.
Elle mélangea ensuite le jus de psykopla au miel, et s'apprêta à le verser lui aussi, lorsque deux grandes mains se posèrent sur les siennes: " Tu permets? Y préférerais que le sol de mon appartement reste intact. "
Sous-entendant qu'elle était maladroite, la trykette laissa Liverion se charger de l'opération, non sans faire la moue.

Elle alla chercher sur la table quelques plantes aromatiques épicées, qu'elle jeta en vrac sur le dessus du baril, afin de relever le goût de la préparation.

" Et puis? " s'enquit Liverion.
" Tu déposes les pétales de fleurs fraîches dessus, comme pour recouvrir le tout! "

Et pendant que le matis se remettait à trier des pétales avec soin, Sahe entreprit de polir les perles géantes qui serviraient à la touche finale de la recette: Il leur faudrait laisser reposer le baril scellé durant deux saisons entières avant de pouvoir en profiter.
Mais une fois la fermentation effectuée, ils auraient besoin des perles pour servir l'alcool: en perçant un léger trou dans la perle, on y verse alors l'alcool, avant de refermer avec une écaille dorée, et de plonger la perle durant toute une nuit dans l'eau des lacs.
Il ne reste plus, ensuite, qu'à retirer l'écaille et à la remplacer par une paille sèche. Et à déguster bien sûr!

Et Sahe sourit en regardant Liverion refermer le baril: il allait être difficile de devoir attendre deux saisons complètes avant de pouvoir déguster cette Cascade de Pétales avec l'Homin de son coeur!

Last edited by Sahe (8 years ago)

---

Foreuse Folle !

#40 [fr] 

Fin de l'événement, avec au final de nombreuses créations :
  • Argh cékwa'sa (ZorroArgh).
  • Miso shinga (Rajaaar).
  • Arma-Ny'ak (Reedeek).
  • Aya Goo'Dreen (Naraku).
  • Vin des 4 nations (ZorroArgh).
  • Pastis (Krill).
  • Be'rish O'ffee (ZorroArgh).
  • Cocktail surprise (Krill).
  • Wytt Anlor (Vannox).
  • Marquisette d'Anichio (Naraku).
  • Liqueur de Bamboo des Lacs (Naraku).
  • Tryk bai Dhad'Al (Vannox).
  • Cocktail Bang Slav (Misugi).
  • Cascade de Pétales (Sahe & Liverion - Hors Concours).

Toutes ces recettes figurent désormais dans la carte des consommations du bar de Fairhaven.

La sélection, difficile, du jury a attribué les distinctions suivantes :
  • pour la recette la plus élaborée : Reedeek, et son Arma-Ny'ak.
  • pour la recette aux denrées les plus luxueuses : Naraku, et son Aya Goo'Dreen.
  • pour la recette au nom le plus explicite : Vannox, et son Tryk bai Dhad'Al.
  • pour la recette conduisant à la plus grande ivresse : Krill, et son Pastis.
  • pour la recette la plus insolite : ZorroArgh, et son Argh cékwa'sa.

Félicitation à ces Homines et Homins, comme à tous les participants et présents.

Du fait d'un flot de paroles ininterrompu au comptoir, la soirée de dégustation a été assez dense, ne laissant que peu de répit au pauvre, mais néanmoins ravi, Ba'Naer entre les services.

En revanche, pas de verre cassé ni d'accident grave à déplorer, ce qui est satisfaisant étant donné les quantités de liquides absorbées.

En ce qui concerne les lots des catégories, Ba'Naer a déjà remis les belles pioches promises. Sahe et moi même recontacterons les auteurs des recettes distinguées pour le reste des produits Trykers, et nous offrirons également un petit lot aux participants moins reconnus, car ils n'ont pas démérité non plus.

Toutes les livraisons se feront au bar, ce sera l'occasion de repasser savourer un petit verre !

Seelagan donc !

Edited 2 times | Last edited by Liverion (8 years ago)

#41 [fr] 

Une belle soirée, merci encore pour cet event !

---

Misugi
Misulud productions

#42 [fr] 

Un des meilleurs event auquel j'ai pu participer. Merci à vous tous.

^^

---

Riditch di Aquilon, dit "Reedeek"
Duc de la Maison Aquilon
ex Ambassadeur Royal
ex Commissaire TENANT du Royaume
uiWebPrevious123uiWebNext
 
Last visit Tue Sep 24 08:52:15 2019 UTC
P_:

powered by ryzom-api