English French German Spanish Russian
Refugees' Day of the Year of Jena 2603 - EVENTS - Ryzom Community ForumHomeGuest

EVENTS


uiWebPrevious1uiWebNext

#1 Multilingual 

Multilingual | [English] | Français
Refugees' Day of the Year of Jena 2603


Chiang the Strong escorts his visitor to the door of his tower. He seems very satisfied with the conversation that has just been held.
"Thank you very much Wuaoi Yai-Zhio, for agreeing to come and teach the young refugees. Knowledge is such a precious resource. They will come out of it richer. I'm going to warn all of my little yubos. I let you to gather the homins who might assist them on the trip that will follow.
— Thank you, Chiang, for all this hard work during years."

Message of Chiang the Strong
Greetings to all of you, young refugees,

Wuaoi Yai-Zhio will come on 8h - Quinteth, Folially 17, 1st AC 2603* to tell you the story of the Great Swarming and the part played by the Rangers during the Exodus.
He will then accompany you on a journey from Pyr to Yrkanis, which will give a huge boost to your progress.
We are waiting for you all, even those who have already reached the mainland, at my tower in the Rangers' camp of Silan.

Chiang the Strong

Message from Wuaoi Yai-Zhio posted in all cities.
Woren siloy homins,

Upon the Refugee's Day, we invite you to come and take part in an escort from Pyr to Yrkanis. We will leave Silan on 8h - Quinteth, Folially 17, 1st AC 2603* after a brief lecture about the Great Swarming and the Rangers' history.
In gratitude for what Chiang the Strong has done for you, come and support our young people and demonstrate your powerfulness to them.

Wuaoi Yai-Zhio



* [HRP] On Thursday, 18 April 19:00:00 UTC (2 months ago). [/HRP]

#2 Multilingual 

Deleted by Ghost of Atys (2 months ago) | Reason: suppression du placeholder

#3 Multilingual 

Multilingual | English | [Français] | Español | Deutsch

Non loin de l'entrée monumentale de la ville d'Yrkanis, un réfugié faisait rouler distraitement un objet sphérique entre ses doigts. Les dernières heures avaient été difficiles sur les plans physique et moral, il éprouvait le besoin de faire le point sur les événements du jour.

Dans l'ensemble, tout avait commencé tranquillement, sur Silan, où il avait répondu à l'appel de Chiang le Fort. Le premier choc, cependant, fut qu'il n'avait jamais vu autant d'homins réunis au pied de la tour.



Là, un vieux ranger nommé Wuaoi... quelque chose... leur avait raconté une histoire étonnante sur un certain Oflovak Rydon, qui était à l'origine de la Voie de l'Exode reliant les Anciennes et les Nouvelles Terres. Mais il n'avait écouté qu'à moitié. Il était impatient : ce qui l'intéressait, c'était de marcher sur le sol des Nouvelles Terres et de voir de ses propres yeux les deux grandes villes, comme on leur avait dit, Pyr et Yrkanis.

Dès que le guide Kami était apparu, il s'était faufilé dans la foule pour l'atteindre et s'était rapidement retrouvé aux portes de Pyr, aveuglé par le soleil et pris à la gorge par une chaleur étouffante. Puis il avait porté son regard vers la ville de Pyr et avait été abasourdi par sa taille.




Il avait bientôt été rejoint par d'autres homins et finalement ils s'étaient mis en route : sa première grande aventure dans les Nouvelles Terres avait commencé !



Comme une marée homine, ils avaient déferlé sur le désert, leurs protecteurs laissant derrière eux une traînée de cadavres de goaris, gingos et autres prédateurs qui avaient tenté de prélever leur tribut sur ces jeunes réfugiés, jusqu'à ce qu'ils arrivent au vortex conduisant vers les terres matis. Quelle chose étrange !





Une fois passé l'étrange portail, une autre zone désertique les attendait, bien qu'un peu moins sèche.



Après quelques centaines de pas vers le sud, ils avaient atteint un endroit si beau que le réfugié était resté muet pendant de longues minutes. Leurs protecteurs avaient appelé cet endroit " les Chutes de Virginia ". Quelle merveille !

Mais ces moments de pure contemplation avaient été éphémères : de fortes vibrations avaient secoué l'écorce, et leurs protecteurs avaient soudain semblé très inquiets cherchant la cause de ce mouvement de l'écorce..


Le réfugié tremblait au souvenir de ce dont il avait été témoin à ce moment-là, un vestige de la terreur enfouie au fond de lui refaisant surface.

Un gigantesque tertre avait surgi de l'écorce, par lequel des kitins pâles et monstrueux affluaient, attaquant tout à vue, homins, cuttlers ou même d'autres kitins.



Les combats avaient été féroces, même pour les vétérans qui les accompagnaient. Mais ils avaient finalement surmonté la menace des Kitins et avaient pu reprendre leur voyage vers Yrkanis.





Après une telle montée de sève, le reste du voyage lui avait paru presque tranquille. Quelques haltes de plus, et ils étaient - enfin ! - arrivés en vue d'Yrkanis, la conclusion de leur voyage.





Le vieux sage Ranger, Wuaoi, les avait accueillis sur la petite place à côté de l'écurie. Il avait été surpris par leur arrivée tardive à Yrkanis, et il s'était montré encore plus surpris - et inquiet - lorsqu'on lui avait expliqué la raison du « retard ». Avant de prendre congé, il avait demandé aux vétérans présents d'apporter une assistance supplémentaire dans les jours à venir, afin d'aider les réfugiés à atteindre les autres capitales des Nouvelles Terres.


Revenant au présent, le réfugié estima qu'il avait eu assez de frissons pour aujourd'hui. Prenant la perle entre son pouce et son index, il la souleva légèrement et l'inspecta minutieusement. Quelle belle chose ! Avec un soupçon de regret, il la prit dans la paume de sa main et, fermant les yeux, la brisa.

Le gazouillis des oiseaux, l'air frais et légèrement humide porteur d'une odeur si particulière : il n'avait pas besoin d'ouvrir les yeux pour savoir qu'il foulait de nouveau le sol de Silan.
uiWebPrevious1uiWebNext
 
Last visit Thu Jun 20 03:16:30 2019 UTC
P_:

powered by ryzom-api