English French German Spanish Russian
Qu'est ce qu'un bon fyros? - ROLEPLAY - Ryzom Community ForumHomeGuest

ROLEPLAY


uiWebPrevious1uiWebNext

#1 [fr] 

Essai publié à l'académie impérial, après avoir soudoyé le bibliothécaire avec un tonneau de shooki.

Le bon fyros

Essais d'Azazor sur comment se comporter pour être un bon fyros
   
Vous êtes de race fyros et vous êtes également patriote jusqu’au bout des cheveux ? Alors suivez bien ces conseils qui feront de vous un bon fyros, fier et robuste, le digne descendant des premiers fyros issus des flammes de fyrak.

* Pour commencer, un bon fyros, ça maitrise la hache (une main et deux mains) et le lance-grenade. Le reste, c’est du folklore. Bien sur, ça maitrise la magie offensive (vive le feu!). Le heal n’est que peu utile à un bon fyros. En combat, laissez les autres vous soigner et continuez de taper.

* Un bon fyros, ça combat toujours en lourde, ou alors à poil. Car si on n’a pas besoin d’une lourde, alors on n’a pas besoin d’armure du tout. La légère est réservée uniquement pour l’esthétique lors de certains rendez-vous (akenak, les celiakos, carnaval etc).

* Un bon fyros n’esquive pas, il pare. Donc même en légère, il vous faut une légère parade. Et bien sûr, il vous faut être maitre en combat à mains nues. Il est évident que l’artisanat fyros est de mise en toute circonstance. Seules les armes kamistes sont à la rigueur tolérables lors des combats, mais à condition de les avoir plongées dans du sang ennemie avant. Le sang de matis est conseillé.

*Les couleurs acceptables pour un bon fyros sont le rouge (comme le sang), le noir (comme la cendre) et le beige (comme la sciure). Pas de blanc surtout, ça rappelle trop les matis. En règle générale, méfiez-vous du blanc !

* Le feu est à utiliser en toute occasion (sauf cas très particulier pour les bestioles immunisées, dans ce cas, onde de choc ou élec, jamais de poison, c’est pour les matis). Le feu tue bien sûr, mais il guérit également (plaies, maladies quelconques). Toujours concernant le feu, un bon fyros a toujours sur lui de quoi allumer un feu de camp.

* Un bon fyros, ça préfère crever sur place que de fuir. S’il y a une chance, aussi infime soit-elle, de gagner un combat, alors il reste sur sa position plutôt que de faire demi-tour.

* Rappelez-vous bien qu’impossible n’est pas fyros. Si quelque chose n’a jamais été tenté, ne vous dites pas que c’est parce que c’est impossible, mais seulement parce que personne n’a osé. Un fyros ça ose tout, c’est d’ailleurs à ça qu’on les reconnaît. Vous pensez pouvoir tuer une reine kizarak à mains nues ? Alors faite le ! Et si vous échouez, recommencez. Attention, un fyros n’essaie pas, il fait ou il ne fait pas. Il n’y a pas d’essai.

* Un bon fyros, ça ne parle pas, ça gueule. Une phrase sur dix au moins doit être dite en criant afin d’affirmer sa présence. Donc n’hésitez pas à crier, surtout quand la personne en face de vous n’est pas d’accord avec vous.

* Voici la procédure à suivre pour convaincre quelqu’un : 1) criez vos arguments 2) menacez 3) levez-vous et criez une dernière fois 4) tapez sur la personne à convaincre jusqu’à ce que votre argumentation rentre dans sa tête. Quand la personne ne peut plus bouger, elle est con-vaincue.

* Mais attention, un bon fyros n’est pas un bourrin ! Un mauvais fyros, c’est un fyros, quand il voit un ennemi, il tape. Alors qu’un bon fyros, quand il voit un ennemi, il tape, certes, mais c’est un bon fyros. Il y a une façon de taper fyros. Une façon disons… avec tact et respect pour son adversaire, sauf si c’est un matis bien sûr.

* Un bon fyros se déplace comme le feu, c’est à dire de front ! Ainsi, pour aller d’un point A à un point B, le plus court chemin, et donc celui privilégié par le bon fyros, c’est la ligne droite. Donc on oublie le contournement de monstres et on fonce dans le tas en criant. Et s’il y a un mur devant vous et que vous êtes un fyros extrémiste, dites au mur de dégager fissa.

* Le forage est une activité interdite à tout bon fyros. Il est réservé uniquement aux enfants fyros ou aux esclaves. Un fyros avec une pioche à la main, c’est qu’il n’a rien de plus intéressant à faire, donc c’est qu’il a une vie inintéressante, et donc ce n’est pas un bon fyros. Si un bon fyros s’ennuie, il préfère taper dans des trucs (vivants ou non) que d’utiliser une pioche. Ou alors c’est qu’il a perdu un pari, car le bon fyros est joueur.

* Un bon fyros aime la viande. Tout bon fyros se doit de maitriser l’art de la boucherie. Évidemment, la boisson officielle est la liqueur de shooki, à boire matin midi et soir entre deux repas. Au menu du bon fyros, outre la viande de tout ce qui traine à la surface d’atys (bébé matis compris), on trouve aussi quelques plantes et poissons. Mais c’est plus pour l’assaisonnement qu’autre chose. Tout bon fyros a sur lui de quoi manger et boire. Un tonneau de shooki plutôt qu’une bouteille est recommandé afin de mieux partager avec ses camarades. Car le fyros est partageur, que ce soit les coups ou la nourriture.

* Un bon fyros, ça connaît l’histoire de son peuple et ses coutumes. Potasser à l’académie impériale est recommandé pour s’instruire. Par ailleurs, un bon fyros maitrise le fyrk et doit connaître au moins trois façons d’insulter un matis. Enfin, connaître quelques chansons populaires est un plus, car cela permet la cohésion d’un groupe et l’exclusion de ceux qui sont différents.

* Un bon fyros, c’est kamiste ou neutre. C’est même plus neutre que kamiste. Les karavaniers ne peuvent faire de bon fyros, car la karavan est contre la recherche de la vérité. Et chacun sait que la vérité est l’un des quatre piliers des fyros.

Pour conclure, un bon fyros ne cesse de tendre vers plus de fyrositude. Car on n’a jamais fini d’être plus fyros qu’on ne l’est déjà.

En annexe, je vous joins une liste des tribus à côtoyer si vous voulez être un bon fyros.

Annexes

Tribus des bons fyros :

* Les taxeurs (kamistes, veulent taxer les produits non fyros et les produits fyros à l’export, sont roux)

* Les chasseurs de frahars (kamistes, font le taf contre les frahars, n’aiment personne à part les fyros)

* Les veilleurs (veillent sur le feu sacré et surveillent le réveil de fyrak)

* Les pyromanciennes (kamistes, très bonne relation avec l’empire, vivent fosse aux épreuves donc forcément badass)

* Les pillards du désert (kamistes, fyros expansionnistes à la source cachée, font la nique aux matis)

Tribu bof mais ça peut aller :
* Les percécorces (100 % fyros et grands services rendus à l’empire par le passé (travaux dans le désert comme les cités, routes, ponts et canaux) mais karavaniers et un peu fâché avec l’empire)

Tolérable, mais de loin, voir de très loin :

* Les saigneurs de racines (bonne relation avec l’empire, mais karavaniers, potes avec tout le monde, acceptent les trykers. Un peu trop peacefull pour des fyros)

* Les sauvages (kamistes et 100 % composé de fyros mais ne reconnaissent pas l’empereur et ça, c’est mal)

* Les dresseurs d’eau (kamistes mais composé de fyros et de matis, beurk)

* Les puisatiers (composés uniquement de fyros mais karavaniers, potes avec les matis et pacifiques)

* Les fraiders (pas agressifs contre l’empire, font le taf contre les bandits dans le couloir brûlé et font un peu partie du folklore du désert, mais karavaniers et moches comme des tyranchas. Et puis bon, c’est pas des vrais fyros, juste des ratés de la nature)

Les autres tribus, quelles qu’elles soient, sont à exterminer si le cœur vous en dit. Aucun bon fyros ne vous en tiendra rigueur.

Pour finir, n’oubliez pas que les fyros sont les plus forts et les plus beaux de tout atys. C’est un fyros qui vous le dit, donc c’est forcément vrai !

Azazor

kamaï fyros!

Edited 18 times | Last edited by Azazor (5 months ago)

---

fyros pure sève
akash i orak, talen i rechten!
uiWebPrevious1uiWebNext
 
Last visit Fri Nov 16 20:27:33 2018 UTC
P_:

powered by ryzom-api