ROLEPLAY


uiWebPrevious1uiWebNext

#1 Multilingual 

Un temps délicieux ni chaud ni froid. En équilibre où les âmes tranquilles s'accordent et s'harmonisent. Une légère brise souffle et se promène par-ci par-là. Quelque chose l'interpelle. Elle s'arrête. Là un jeune guerrier installé parmi les fleurs, sous un arbre au doux ombrage. Les jambes repliées en lotus, le torse droit, les yeux à demi fermés. Sa respiration égale. Ses paupières s'entrouvrent .
Il l'aperçoit. Il était perdu dans ses pensées, ses pensées communes à tous les êtres qui mêlent question-réponse et les doute de la vie. Ma Duk le connaissait pour sa sincérité son équité et sa compassion qui l'anime. Il était respecté et beaucoup l'aimaient. Mais ces temps-ci la mélancolie l'emprisonnent. Il entrouvre les yeux pour la regarder. Elle s'avance, mêlant son regard au sien, dégrafant le voile qui l'enveloppe.
Son pas lent, le corps ferme et tendu, blanc comme de la soie. Sa chevelure cache ses épaules laissant des vagues de grâce. Il la prend par la taille qui ne demandait qu'à plier sous sa force, leurs lèvres se mélangeant. La sueur perle sur son front. Un nuage de parfums les enveloppe, unit le visible à l'invisible, le rêve à la réalité, le relatif et l'absolu. Une seule pensée un seul corps au-dessus du sol. Ne faisant plus qu'un. Vides, ivres, étourdis d'un instant merveilleux, emportés jusqu'au dernier soupir. Intense...Où chaque corps se laisse tomber, abandonné sur le sol. Doucement le songe de cette ivresse se dissipe. Il ouvre les yeux Les astres est si loin, il déguste la paix de mon âme. Quelques années s'écoulèrent au sablier du temps. Mais ils comprirent que Ma-Duk lui avait donné une perle de vent; de comprendre que toute chose est éphémère, tous se dissipent avec le temps. Mais lui savait qu'il avait tenu le vent quelques instants dans ses mains.
uiWebPrevious1uiWebNext
 
Last visit Sun Oct 25 02:56:03 2020 UTC
P_:

powered by ryzom-api