ROLEPLAY


uiWebPrevious12uiWebNext

#1 Multilingual 

Multilingual | Français
[FR]

Lettres à mon enfant.

Doy, ny'an-taal !

Si sul lis ceci, c'est que sul es grand ol grande al ken y suis an là.
Si sul es comme y'étais, sulem oncle Fleur a dû en baver !

Si y commence à écrire cette histoire, c'est dans l’espoir de créer un lien entre ys deux.

C'est difficile de parler à un être que y sens grandir en y eny qui est an encore présent sur l’Écorce.

Ma vie a été intéressante, pleine d'aventures variées. Aussi, y sais an vraiment tey Ehm commencer.
Alors, comme tolli les voyages commencent tey un premier pas en dehors de chez soi…

I. Mes premiers pas


Y suis née dans un convoi de réfugiés.
Ysem mère se nommait Aelyne, eny y l'ai malheureusement an connue.
Det a été rappelée auprès des parents avant ysem arrivée au camp des Rangers de Silan.
Y'ai passé yem premières années au milieu des homins de toutes les sèves Al de toutes les obédiences.
C'est Fleur, yem ny'talla, qui a supporté le poids de yem éducation.
Det était naw, trop naw tor cette tâche. Aussi, det a fait de detem mieux pour subvenir à ysem besoins.

Y l'aidais elys y pouvais.
Eny, y dois avouer, à l'époque, yem rêves étaient remplis de combats Al de voyages dont Y'étais l'héroïne.[...]


——o§O§o——


Lexique

Edited 9 times | Last edited by Peatpom (4 months ago)

---

Y syln Ubhal / Je suis Pomme
Y Teinh'Lir Zir Tor TRYKA!!! / Je combattrai toujours pour La Liberté!!!

#2 Multilingual 

Multilingual | Français
[FR]

Il fait beau. L'air est doux.
Des Chasseurs rampent dans les hautes herbes.
Les affreux kitins ne les ont pas encore repérés.

Pom assure sa prise sur sa bonne vieille hache de guerre.
Derrière, elle sent la présence des « Valeureux », tous, fiers guerriers de sa guilde, prêts à donner leur sève pour repousser les ennemis de l'hominité.

L’escouade suit sa cheffe. Le groupe se déploie subrepticement autour du troupeau.

Pom, la puissante guerrière des Lochi désigne le kizarak.

Chacun sait ce qu’il doit faire :
O’Gardie, l’artilleur, approvisionne son lance-grenades, Luccio di Valae, le soigneur, prépare ses sorts et Var’Ech, le piquier, vérifie les sangles de son armure.
Au signal, le groupe se lève en hurlant et se jette comme un seul homin contre le monstre.
Il faut abattre le roi, après, le reste sera une formalité.

Le combat est violent. Ses amis tombent, les uns après les autres, fauchés par les pattes ou broyés par les mandibules.

A la fin, il ne reste que Var'Ech, le grand Fyros, et Pom. Ils sont couverts de plaies et de sève de kitins.

Subitement, la poitrine de Var'Ech est transpercée par la patte effilée du monstre.
Pom l’invincible assène un puissant coup de sa hache au meurtrier de son ami.
Elle pare la contre-attaque de l’immonde créature mais trébuche, lâchant son arme…

Le kizarak en profite et s’apprête à la renvoyer auprès de ses glorieux ancêtres quand :

« NY'POM ! Encore à sul'amuser avec sulem bande de vauriens… Y suppose que sul as an eu le temps de trier les graines qu'y dois livrer ? »


Autour du groupe d'enfants, les yubos, curieux, s'approchent prudemment pour voir ce qui se passe…
La jeune trykette se relève, le visage fermé. Ses amis s'esquivent sans demander leur reste.

« Fleur… Y'ai le temps, al puis c'est an drôle ! Sul penses qu'à travailler …

— STOP ! Crois-sul que ce sont sulem enfantillages qui vont sul nourrir al sul'habiller ? Sul crois que ces anlor talai, avec qui sul passes toll sulem doyi sul'aideront à remplir sulem casserole ?

An ! Y'a an de risque ! Ça sul peux y croire !

Alors ça suffit ! Viens maintenant, le travail nous attend ! »



L'enfant se lève vaincu, la tête baissée. Elle laisse au sol sa grande hache, une branche morte, et marche en traînant des pieds derrière son frère inquiet.



——o§O§o——


Lexique

Edited 4 times | Last edited by Peatpom (4 months ago)

---

Y syln Ubhal / Je suis Pomme
Y Teinh'Lir Zir Tor TRYKA!!! / Je combattrai toujours pour La Liberté!!!

#3 Multilingual 

Multilingual | Français
[FR]

Quelques jour plus tard, Fleur, un peu excédé, est une fois de plus à la recherche de sa jeune sœur.
Il questionne sans succès les amis et les connaissances qu’il croise.

Pendant ce temps, Pom est avec Var’Ech et Lucchio. Accroupis dans les hautes herbes, ils approchent leur cible lentement.
L’immense kirosta de Silan patrouille.
La Tryquette sourit au grand Fyros qui lui fait signe de la tête. Le Matis, concentré, vérifie ses amplis.
Ils savent qu’ils sont le dernier rempart entre l’invasion kitine et leur famille.

Les combattants approchent de l’objectif que Chiang leur a attribué.
À couvert, Luchio le soigneur surveille le terrible animal pendant que ses deux vieux amis avancent contre le vent.

Ils sont maintenant proches du monstre.

Depuis le temps qu’ils pourchassent ces aberrations de la nature, les deux guerriers ont développé une complicité quasi symbiotique. Alors, ils se lèvent ensemble et frappent.

Var’ech enfonce profondément sa bonne pique dans le défaut de la chitine. Pom esquive et tranche d’un seul coup de sa grande hache l’aiguillon du « cancrelat ». A l’arrière, soutenant l’attaque de ses compagnons, Luchio chante des sorts offensifs et de soins.
Le combat est dur. Mais le groupe n’en est pas à son coup d’essai.
Malgré les blessures, ils parviennent à vaincre la diabolique créature.

Et c'est triomphants, qu'ils pénètrent dans le camps ranger.
Brandissant leurs trophées, ils avancent vers le commandant ranger…

«Ha enfin, sul Voilà ! Ehm syln-ela-sul ? Y sul cherche depuis deux heures !

— Eny … Fleur ! Ys venons de sauver le camps de l’inva…

— Arrête sulem enfantillages ! Ys devons préparer nos affaires…Ys partons doy-neli pour le continent…

Nair Chiang m’a donné son accord. »

La gamine regarde alternativement son frère et Chiang le Fort :

« Ys Part doy-neli ? Ver-lor ! Ys part ehm Fleur ?

— Pyr, y pense… un tala m’a proposé du travail dans la capitale Fyrosse. »

——o§O§o——


Lexique

Edited 2 times | Last edited by Peatpom (4 months ago)

---

Y syln Ubhal / Je suis Pomme
Y Teinh'Lir Zir Tor TRYKA!!! / Je combattrai toujours pour La Liberté!!!

#4 Multilingual 

Multilingual | Français
[FR]

Peat'Pom chancelle. Elle cherche la main de son Frère qui la rattrape.

« Ça y est ny'an-taal, Sul peux ouvrir les yeux, nous sommes arrivés. »


Le soleil est écrasant, tout est si lumineux.
Les deux trykers sont devant la Porte de Cerakos.
Pom n'a jamais vu autant de monde : ça rentre, ça sort, ça gueule, ça s'interpelle pour se saluer ou s'expliquer à propos d'une bousculade.
Des toubs immenses tirent des charrettes lourdement chargées de victuailles et de tout ce qui est nécessaire pour nourrir et équiper une grande ville comme Pyr la Magnifique.
La jeune trykette ouvre de grands yeux comme si elle essayait de se gorger de tout ce qui se passe.

Fleur prend doucement la main de sa sœur :

«Viens, ys allons ys renseigner auprès de ce tall Fyros. »

Ils s'approchent de l'échoppe du guide touristique.

« Oren Pyr Citoyen ! Que puis-je pour toi ? »


Le tryker un peu hésitant :

« … Je suis à la recherche de Ech'Varech qui est bourrelier dans le quartier de la Forge. »

Le fyros bronzé lui donne une sorte de brochure et lui indique le chemin avec un petit sourire condescendant aux lèvres.

Le duo essaye de suivre les indications de l'employé.
Mais, les rues de la capitale Fyrosse sont tortueuses et trompeuses. Tant et si bien qu'Ils se retrouvent dans une impasse glauque.
Ils reviennent sur leur pas :

« Mère ! Y aurais juré qu'il fallait prendre à droite sur la place d'la fontaine… »

Au bout de plusieurs heures, ils se retrouvent à la porte sud.
Fleur s'approche du soldat qui monte la garde.

« S'il vous plaît ? Officier ? Nous sommes perdus… Vous pouvez nous indiquer notre chemin ? »


Le soldat se retourne, sa grande hache retchyx à la main :

« Ben ! C'est possible… mais tu vas où, Citoyen ? »


Pom observe, fascinée, l'arme du Fyros.




——o§O§o——

Lexique

Last edited by Peatpom (4 months ago)

---

Y syln Ubhal / Je suis Pomme
Y Teinh'Lir Zir Tor TRYKA!!! / Je combattrai toujours pour La Liberté!!!

#5 Multilingual 

Multilingual | Français
[FR]

[...]Y me souviens o ysem débuts ad Pyr.
Y Crois ken id a an été facile tor Fleur.
Au début, ba tala Bourrelier o Fleur ys a logés eim sulem arrière-boutique.
Ba situation manquait o confort al d'intimité.
Sulem oncle arrêtait an o travailler.
Y crois me souvenir qu'det chassait pour ba boucher quand det pouvait al aidait sulem tala ad réparer bai selles al bai harnachements. ba soir, det lavait aussi ba vaisselle au bar.
Tout cela suffisait ad peut près à Ys faire vivre.
En tout cas, Y me souviens An d'avoir jamais manqué o rien.
Eny, bei enfants sont égoïstes, y ai an beaucoup aidé yem ny'tala.
Y passais mes journées livrée ad moi même; y ai très vite intégré une petite bande o gamins bei rues.
Ys ys amusions al écumions bei marchés, faisant bei petits larcins al bei petites blagues stupides.

Parfois, Fleur me demandait o l'aider en livrant bei commandes ou en servant au bar.
Eny y m'échappais dès que y ba pouvais. [...]

——o§O§o——

Lexique



Edited 2 times | Last edited by Peatpom (3 months ago)

---

Y syln Ubhal / Je suis Pomme
Y Teinh'Lir Zir Tor TRYKA!!! / Je combattrai toujours pour La Liberté!!!

#6 Multilingual 

Multilingual | Français
[FR]
Pom, haletante et en sueur, tient dans sa main une grande hache d'exercice.
Face à elle, se tient un mannequin de bois tout éraflé.
Derrière la guerrière, une vieille Zoraï se tient droite, une canne à la main.


    « Allez.. on recommence ! »

    « Frappe ! »

    « Première de taille ! »


La hache frappe le mannequin. Pom se remet en garde.

    « Frappe en tierce ! »

    « Frappe d'estoc ! Frappe seconde ! »

    « Frappe première… »

    […]

    « C'est mou! ça manque de rythme ! »

    « Frappe en quinte ! Redouble en tierce ! »

    […]

    « Tiens ta garde !! Remonte-la ! »

    […]

    « Frappe à la tête, aux jambes ! »

    […]

    « STOP ! ARRÊTE !! Tu nous fais perdre notre temps ! Des yubos indolents seraient plus vifs que toi ! »


La trykette se met à pleurer. Alors la Zoraï explose :


    « Tu n'es qu'une esclave pleurnicharde ! »


La gamine en larmes regarde la vielle Zoraï au masque amputé.

    « Mais… je ne suis qu'une petite fille… et cette hache est trop lourde, je… »


    — Puisque tu ne sais que chouiner, continue et repose-toi là.
    Attends le début du grand festin et ils te trouveront… »

La petite fille essuie ses larmes avec sa manche puis se redresse en reniflant.

    « Bien, tu recommences. Mais, avant, tu fais cinquante pompes !»


    — Pitié Sorcière, je suis si fatiguée… »

La Zoraï s'approche et gifle violemment l'enfant !

[…] Pom se réveille en sueur et un peu troublée; le soleil est déjà haut…
Elle est encore en retard ! Fleur sera furieux ....
Elle court comme une folle pour rejoindre son ny'tala à Pyr.
Préoccupée, elle ne remarque pas les fumées qui s'échappent de la capitale […]


——o§O§o——

Lexique

---

Y syln Ubhal / Je suis Pomme
Y Teinh'Lir Zir Tor TRYKA!!! / Je combattrai toujours pour La Liberté!!!

#7 Multilingual 

Multilingual | Français
[FR]
[...] Mon enfant, ce retard fut le dernier.
J'ai payé toute ma vie le prix de cette désinvolture.

Quand je me suis présentée devant la porte nord de la ville,
l'étable était en ruines et les Feux Éternels éteints. Au sol,
des traces confuses de combat étaient visibles. Dans le tunnel,
au milieu des armes abandonnées et des carcasses de kitins,
j'ai vu des corps déchiquetés.

Prise de panique, je me suis élancée vers la maison. Mais,
autour de moi, ce n'était que désolation : des immeubles éventrés,
des murs effondrés, partout, des cadavres mutilés, couverts
de mouches bourdonnantes. Parfois, j'entendais des bruits inquiétants
ou la plainte lugubre des charognards qui festoyaient des diverses
dépouilles gisant au sol.

Quand j'y repense, j'ai eu de la chance à l'époque. C'est comme si
une force me protégeait. J'avançais, me cachant quand il fallait.
J'évitais ainsi l'arrière-garde des kitins qui patrouillait la zone
et les pillards qui fouillaient les ruines.

J'ai alors perdu toute notion du temps. J'avançais comme dans un rêve
où j'aurais été invisible.

Quand je suis arrivée chez nous, le bâtiment était à peu près intact.
C'est le cœur tremblant et le pas hésitant que je suis entrée dans
la petite pièce qui nous servait d'appartement. Sur la table, le couvert
était mis, le repas du soir était froid. J'étais soulagée, Fleur n'était
pas étendu là comme je l'avais craint. Mais j'étais seule.
Comme un automate, j'ai mangé, puis j'ai rassemblé tout ce qui pouvait me servir.
Je vis posé là le vieux couteau de Fleur. Je le rangeai dans un sac tout neuf
avec quelques vivres.
J'ai écrit un mot sur le mur pour indiquer où j’allais…

Puis, je suis partie me cacher pour attendre les secours.[...]


——o§O§o——

Lexique

---

Y syln Ubhal / Je suis Pomme
Y Teinh'Lir Zir Tor TRYKA!!! / Je combattrai toujours pour La Liberté!!!

#8 Multilingual 

Multilingual | Français
[FR]

II.Survivre


[...] Cela fait dix semaines que Pyr a été le théâtre d'un Armageddon.
Si les dépouilles, dévorées par les charognards ou emportées par les kitins, ont disparu, l’odeur méphitique persiste.
Les vivres sont épuisés depuis longtemps. Pom dois maintenant quitter régulièrement son abri pour s’approvisionner en eau et en nourriture.

C'est le petit matin, la meilleur heure. Pom est sur un toit et avance silencieusement en se cachant comme elle l'a appris.
Les prédateurs sont nourris, les kitins encore ralentis par la fraîcheur de la nuit et les bandes d'écorcheurs pas encore en route.

    « Je dois relever mes collets… »


Subitement, alertée par des rires et des cris, la jeune homine se colle derrière un abri.


    « HA HA ! Espèce de sale ORSKOS! tu croyais pouvoir nous échapper ?

    — Elle nous as fait courir la grognasse, maintenant on va s'amuser !

    — C'est qu'elle a l'air gironde la pouliche.

    — Hé hé, Galor… Débraille-la un peu qu'on lui voie les mamelles et le reste. »


Encouragé par le rire gras des ruffians, la brute qui tient l'homine lui arrache ses haillons.

Pom, impuissante, s'éloigne discrètement espérant oublier les hurlements de terreur de la Matisse.
Des larmes coulent sur ses joues creusées.

    « Tout cela, c'est la faute des kitins…

… Survivre un jour de plus. »

[...]


——o§O§o——

Lexique

Edited 2 times | Last edited by Peatpom (3 months ago)

---

Y syln Ubhal / Je suis Pomme
Y Teinh'Lir Zir Tor TRYKA!!! / Je combattrai toujours pour La Liberté!!!

#9 Multilingual 

Multilingual | Français
[FR]
[...] Il y a quelques jours, Pom a aperçu des fumées qui sortaient des cheminées de l’Académie.
Histoire de se rendre compte elle a décidé d'aller voir.

Il fait nuit, Une ombre avance précautionneusement sur les toits.
Pom aperçois une masse sombre qui bouge mollement au pied de l'escalier de l’Académie.
Elle s'arrête et observe.
Un homin appuyé sur une pique somnole.
Elle reconnait l'un de ceux qui s'en sont pris à la Matisse la dernière fois. Elle se remet en route passant subrepticement de toit en toit pour approcher le bâtiment.
Après avoir contourné le garde la Trykette grimpe, souplement accrochée aux moulures, puis pénètre par une fenêtre du 2e étage.
Elle arrive dans une salle faiblement éclairée par les braises mourantes d'un grand foyer.
Un peu effrayé la gamine s'avance, une agréable odeur de viande grillée lui chatouille les narines.
Tout autour, des corps assoupis bougent en grognant faiblement. Sans bruit, elle sort de la salle.
Plus loin, elle est arrêtée par une porte fermée.
Elle attrape ses outils et force silencieusement la serrure rustique. À l'intérieur des armes, des matériaux et de la nourriture sont stockés pèle mêle.
Elle remplit son sac puis repart après avoir refermé comme elle pouvait la porte.

    « Hé toi, tu fais quoi ? T'as rien à faire ici ! Si Galor l'apprend on va s'prendre une raclée »


Le temps que le rustre comprenne qu'il ne la connaissait pas.
La Jeune Trykette se jette sur le ruffian et d'un coup de pied, brise la lampe à huile qu'il tenait à la main.

    « ALERTE ! ALERTE ! Un intrus à la réserve ! …

    … AU FEU! AU FEU ! »



[…] imagine le chaos que ce début d'incendie a pu provoquer mon enfant. J'en ai profité pour m’enfuir avec de quoi me nourrir pour plusieurs jours.
Confiante, profitant de leur désorganisation et de leur indiscipline, j'y suis retournée plusieurs fois afin de faire mon marché.
Jusqu'au jour où…

Mais cela est une autre histoire. […]



——o§O§o——

Lexique

---

Y syln Ubhal / Je suis Pomme
Y Teinh'Lir Zir Tor TRYKA!!! / Je combattrai toujours pour La Liberté!!!

#10 Multilingual 

Multilingual | Français
[FR]

[...] Il fait nuit, Pom est cachée dans une cave. Le froid la tient éveillée…
Il y a deux jours, alors qu'elle « maraudait » du coté de la Ruelle des Marchands,
elle s'est laissée surprendre par une patrouille de kiros enragés…
Elle a juste eu le temps de se glisser dans une anfractuosité qui l'a menée dans ce « trou » obscur.
Les cliquetis et les grattements venus de la surface l'ont dissuadée d'aller voir ce qui se passait.
Mais, maintenant, le silence est pesant et la soif tenace.
Elle se décide à remonter.

Alors qu'elle s'apprête à sortir de son « terrier », le vent lui amène une odeur acide, qui l'alerte.
Elle essaye d'humidifier sa bouche avec sa salive et observe les alentours, tendant tous ses sens.
Dans la maigre lumière de la lune Rousse, elle devine une ombre immense,
presque imperceptible, qui bouge à peine.

Une de ces créatures démoniaques est en faction.


    « Cette saleté est seule, ba froid de ba andoy l'engourdit al la ralentit. C'est le moment ou jamais.
    Y suis sur ba territoire de Galor, Al detem bande patrouille dans bai parages. Y dois être attentive. »


Pom s'extirpe doucement. Sans bruit, elle commence à avancer dans l'ombre d'un mur lézardé.
Soudain la jeune homine se fige :

    « La Mère est avec Y ! det a entendu quelque choses à l'opposé…
    Laissons-le s'éloigner. »


Au bout de quelques interminables instants, l'effroyable créature est hors de vue et la Trykette se remet en route.
Elle se hâte vers ce refuge où elle sait pouvoir trouver eau, nourriture et une relative sécurité.
Malheureusement son dénuement lui fait oublier les plus élémentaires précautions.
Elle ne perçoit pas l'ombre furtive qui la suit à distance. [...]

——o§O§o——

Lexique

---

Y syln Ubhal / Je suis Pomme
Y Teinh'Lir Zir Tor TRYKA!!! / Je combattrai toujours pour La Liberté!!!

#11 Multilingual 

Multilingual | [Français]

[...] Mon enfant, comme tu le vois, ma vie n'était pas facile à l'époque.
J'étais seule au milieu de dangers qu'une enfant si jeune ne devrait pas avoir à affronter et mon frère me manquait.
Je compensais cette solitude par l'imagination. Du moins, c'est ce que j'ai longtemps pensé.
Mais, n'allons pas trop vite : les choses ne sont pas toujours ce qu'on pense. [...]



La jeune trykette est assise en tailleur une tablette de cire sur les genoux et un stylet à la main.
Derrière elle une vielle Zoraï au masque amputé se penche pour examiner le travail de l'enfant.


    « Es-tu certaine de ce que tu viens de lire ? »



Pom se concentre pour ânonner ses lettres malhabiles.

    • « L… A… la…
       
    V… A… ba…
       
    L… I… li….
       
    la bali…

    • — Non , tu te trompes : V... A… va...
       
    ...Recommence.

    • — L… A… la…
       
    V…A… va…
       
    L… I… li…
       
    la vali…
       
    S… E… ce…
       
    "la valice" ! »


La vielle zoraï sourit : 

    « C'est bien ma chérie, mais n'oublie pas que le "S"
    est une lettre coquine qui change d'apparence selon son entourage.
    Tu dois t'en méfier et… »


La grande homine s’interrompt brusquement :

    « Tu dois te réveiller ! Maintenant !
    Quelque chose est entré et ses intentions sont… »


Pom ouvre les yeux, l'aube commence à peine à poindre.
Des pas font grincer le plancher : quelqu'un approche.

——o§O§o——

Lexique

---

Y syln Ubhal / Je suis Pomme
Y Teinh'Lir Zir Tor TRYKA!!! / Je combattrai toujours pour La Liberté!!!

#12 Multilingual 

Multilingual | Français
[FR]

[...]Pom écoute.
Il y a deux homins. Leur pas est pesant, ils sont dessous et hésitent…
La gamine se lève sans bruit. Elle attrape son sac d'évacuation et se dirige vers la fenêtre.
Dehors, plusieurs ombres se cachent.
Subitement un grand bruit suivi des hurlements d'un blessé vient troubler le silence du refuge de la fillette :

    « Quelqu'un vient de faire connaissance avec l'un de mes pièges :

    il remarchera pas avant longtemps... »


Dehors cela s'agite et hurle:

    « EN AVANT! Bandes de d'hominettes ! C'est qu'une gamine, rien qu'un P'tit rat des sciures !

    RAMENEZ-LA MOI ET QU'ÇA SAUTE ! »


Les soudards entrent et progressent prudemment dans le repaire de Pom.
Celle-ci sort par la trappe de la terrasse.

    « Mais qu'est ce qui nous arrive là ?
    C'est-ti cette saleté de Ch'tite parasite ou bin un d'ces pauv'Yubos… »


Le brigand laisse tomber sa masse.
Sans comprendre, il porte la main à sa poitrine. Il en arrache le vieux couteau de Fleur et s'écroule dans une mare de sève rouge et chaude.


Pom récupère son arme et s'enfuit silencieusement par les toits. Elle se sent étrange, comme différente.
Elle réalise que cet homin est mort.

    Cela s'est passé si vite, si…

… facilement [...]



——o§O§o——

Lexique

---

Y syln Ubhal / Je suis Pomme
Y Teinh'Lir Zir Tor TRYKA!!! / Je combattrai toujours pour La Liberté!!!

#13 Multilingual 

Multilingual | Français
[FR]
[...] Six années ont passé.

Pom n'est plus une enfant. Maintenant cette jeune homine a survécu. Elle s'est éloignée de Pyr qui, entre les écorcheurs et les Kitins, est devenue bien trop dangereuse pour une homine seule. Durant cette période, il lui est arrivé de s'associer avec quelques rares rencontres de circonstance. Mais sa méfiance et son lien particulier avec sa « tutrice » ont rendu ces alliances fragiles. Aujourd'hui, elle vit du côté des Collines de Dyron : ce lieu reste dangereux, mais il n'y a pas d'homins et l'eau ne manque pas.
Elle chasse et collecte de quoi manger.
La nuit dernière, elle a aperçu la lueur d'un feu dans les ruines de Dyron.
La présence d'homins dans la région n'augure rien de bon…

C'est l'aube.
Pom est cachée dans la sciure recouverte par sa couverture de chasse.
Elle observe les intrus au travers de ses lentilles grossissantes.

    « Hum… deux Trykers qui pêchent dans le lac… un Fyros qui s'occupe de nourrir les toubs…

    … Ha oui… un Matis qui monte la garde dans les ruines du bar…

    Je vois aussi six toubs… Haa… V'la l'chef, une grande bleue de Zoraï qui semble donner des ordres.

    Ils portent des uniformes…

    Que viennent-ils faire ici ? »


Pom est perplexe : ces homins ne ressemblent pas à ceux de la bande de Galor.
L'homine patiente et observe toute la journée.
À la nuit, elle décide de s'approcher pour comprendre ce qu'il viennent faire sur son territoire.
Cachée dans les ruines, elle aperçoit l'un des Trykers qui monte la garde.

Elle observe le groupe assemblé autour du feu.

    « Allez Aniccio ! Joue nous un truc joyeux, pacty…

    — Leile, tu sais bien que mon cœur pleure et que je n'ai pas le souffle pour ça…

    — Okal… alors joue nous ce que tu veux, ny'tala… »


Le Matis attrape son luth, l’accorde et commence à ♫♪♪♫ jouer ♫♫♪♫ :

    « La froidure, le vent et la pluie,

    Dure est la contrée que nous disons nôtre.

    Se battre, repousser l’obscurité,

    Porter tout le poids de notre devoir.

    — ♫♪♪♫♫♪♫

    — Tel est le chant des filles et fils.

    Cacher le fond de notre être,

    Garder la paix pour assurer l’avenir.

    Forts, unis, nous travaillerons jusqu’à tomber.

    — ♫♪♪♫♪♫♪♫

    — Et nous nous chargeons de tout.

    Et nous allons partout.

    Ensemble, ensemble ! Ensemble, ensemble !

    Dans la brume glaciale, jusqu’à la mort.

    Ensemble, ensemble !

    — ♫♪♫♫♫♪♫....
    »


La grande Zoraï brise le lourd silence qui suit la dernière note :

    « Allez les Rangers, il est tard ! On se replie sous sa couvrante. J'crois pas que nous trouverons autre chose que des ruines ou des kitins ici… Alors demain, on fait un dernier tour dans le coin puis on rentre au Hâvre.

    Leile, tu prendras la relève de ton frère, Aposseros la suivante, puis Aniccio et je prendrai la dernière garde. »


Les rangers tranquillement se couchent et s'endorment autour du feux rechargé en bois pour la nuit.

Dans les ruines, une ombre essuie ses larmes[...]


——o§O§o——

Lexique

---

Y syln Ubhal / Je suis Pomme
Y Teinh'Lir Zir Tor TRYKA!!! / Je combattrai toujours pour La Liberté!!!

#14 Multilingual 

Multilingual | Français
[FR]

III.Revivre


[...] Le Lendemain matin, ils m'ont trouvée au milieu de leur camp en train de préparer un civet de yubo.
Personne ne m'a vue m'installer ou ils ont fait comme si…
La route vers le Havre fut longue et parsemée de dangers mais nous n’eûmes aucune perte à déplorer.
Durant ce voyage, je contais mon histoire à mes nouveaux amis. Ils voyaient ma survie comme un miracle.
Malheureusement, aucun n'avait croisé mon frère. Au Havre de l'Hominité, Il y avait tant de monde que personne ne pouvaient connaitre tous les réfugiés.

Une fois sur place, j'ai découvert un joyeux fouillis. S'il existait un embryons d'administration, il n'y avait aucune liste de réfugiés.
Malgré les tensions liées à la promiscuité, Je dois reconnaitre que les rancunes entre les différents peuples étaient comme mises en pause.
Dés mon arrivée, Espérant trouver Fleur, j'ai exploré sans succès l'ensemble de notre Refuge.
Plus tard, mes compétences acquises en enfer et ma connaissance des kitins m'ont rapidement fait remarquer par les Rangers.
Ainsi, malgré mon jeune âge j'ai participé aux reconnaissances envoyées dans les Nouvelles Terres.

Trop heureuse, je parvenais ainsi à échapper à ce confinement qui me pesait et à rechercher mon frère perdu.
Si la peur, la douleur et les privations étaient notre lot commun, la fraternité et le partage nous donnaient le sentiment d'une relative liberté.

Malheureusement, nos missions nous ont rapidement montré qu'il ne fallait pas espérer l'aide des Puissances.
Leurs autels étaient pour la plupart endommagés ou détruits : tous ne revenaient pas.
Parfois, malgré les Kitins toujours aussi nombreux, quelques survivants comme moi étaient trouvés puis ramenés mais aucun ne connaissaient Fleur.

Deux années se sont écoulées ainsi.

Petit à petit, nous sommes parvenus à repousser ces monstruosités.
l'Hominité a reconquis ses anciens territoires.
Le danger repoussé nous avons quitté le Havre, Puis, commencé à reconstruire.
Je me suis installée dans les Lacs avec l'idée de ne plus jamais remettre les pieds dans le désert…

Mais on ne lutte pas contre son passé.

C'est à cette époque, que j'ai pris mes distances avec les Rangers dont j'avais du mal à supporter la discipline et l’abnégation. La perte de Fleur, de nos compagnons et ma défiance envers les représentants de l'Hominité ont fait de moi une âme acariâtre et solitaire, prompte à plonger dans la violence. Toute mon énergie était focalisée sur la haine que je vouais aux Cancrelats.
La plupart me disaient de faire mon deuil, qu'il fallait que j'oublie Fleur, qu'il n'était plus, que j'avais le droit de refaire ma vie…

Au fond de moi aucun doute, je savais : Il était vivant.
Si j'avais su surmonter cette épreuve, il l'avait fait aussi.
Cette obsession devint mon moteur.

L'avenir me donna raison. Mais ceci est une autre histoire. [...]



——o§O§o——

Lexique

Last edited by Peatpom (2 months ago)

---

Y syln Ubhal / Je suis Pomme
Y Teinh'Lir Zir Tor TRYKA!!! / Je combattrai toujours pour La Liberté!!!

#15 Multilingual 

Multilingual | Français
[FR]

[…] Lorsque ys avons quitté le Havre, y'avais déjà pas mal patrouillé dans les Nouvelles Terres.
Det y avait du travail tor toll reconstruire, eny y n'avais plus la foi :
trop d'tallai perdus al témoin de trop de choses innommables.
Y'avais envie de profiter des plaisirs de la vie al d'oublier.

Alors, y'ai quitté les Éclaireurs.[…]

    « ...Quoi ? tu veux nous lâcher Pom ?
    Comment tu peux après tout ce que nous avons vécu ensemble ?

    — Nous ?
    On est les deux derniers tu l'sais bien !

    — Et les autres membres ? Comment ça ?

    — Cereï ?
    lsara ?
    Et l'aut'gamin dont j'ai encore pas copié le blaze ?
    Ce sont des bleus!
    Avec tout le respect qu'ils méritent : Ils sont pas à la hauteur de nos amis…
    Y'a eu Leile et son frère qui se sont fait choper par une couvée de kiros planquée dans les ruines…

    Tu t'souviens d'cette saloperie ?
    Ils planquaient des cocons et quand tu t'approchais des centaines de petits kiros affamés sortaient d'un coup comme des puces voraces… »


La Zoraï baisse les yeux tristement.
    « Et puis Anicio…
    Lui c'est la gangrène qui l'a eu.

    Tu t'souviens comme il gueulait quand on lui a coupé le bras ? Après il chantait plus.

    C'est moi qui l'ai trouvé pendu avec les cordes de son luth… »


La cheffe de Pom étouffe un sanglot.

    « Enfin y'a eu ce grand toub de Fyros, Aposseros.
    Une force d'la nature qui s'est fait choper par une bande d'hominiphages…

    Tu t'souviens comment il gueulait quand ils ont commencé à l'bouffer par p'tits morceaux ?

    On a essayé de l’récupérer pendant quat'jours.

    Finalement, c'est toi qui l'a tué avec ton fusil… »


Li Han-Kuoï se souvient :

    « Yui, le tir le plus difficile de ma vie…


    — Tu t'souviens ?
    Cette bande nous a pourchassés pendant deux semaines.
    C'est une patrouille dans la Terre de la Continuité qui nous en a débarrassée.
    On en a encore perdu un avant de rentrer…
    Tu t'souviens, le gamin timide… j'me rappelle plus d'son nom.

    À partir de là, j'me suis plus attaché aux remplaçants…


    — Yui, c'est vrai tu as raison…
    Mais, on a encore besoin de nous. »


Pom, triste :

    « Ouaip…

    C'est certain, mais ils vont d'voir faire autrement…
    Moi c'est bon, j'ai fait ma part, et toi aussi.

    Si t'es pas jobarde. Tu d'vrais t'casser pendant qu'tu l'peux encore.
    Si j'me souviens bien, à l'époque tu causais de t'installer à Jen Laï pour élever des toubs ?

    Alors casses-toi tant qu'c'est possible…

    Moi, j'm'en va un peu profiter d'la vie…
    Et p'is après, j'me remettrai à la recherche d'mon Frère Fleur »


[…] Det aurait du m'écouter cette grande perche de Kwaï…
Plus tard : y'ai appris que deux jours avant le rétablissement du réseau des autels de La Mère,
det s'était fait choper par Kirokya au Vide :

Det était Kara.

Y, après, y suis retournée à Pyr où y'ai mené la grande vie.
Y me suis bien éclatée al Y suis descendue au plus bas de y...

Eny ça, sul as an besoin que y sul raconte. […]


——o§O§o——

Lexique

Last edited by Peatpom (1 month ago)

---

Y syln Ubhal / Je suis Pomme
Y Teinh'Lir Zir Tor TRYKA!!! / Je combattrai toujours pour La Liberté!!!
uiWebPrevious12uiWebNext
 
Last visit Thu Aug 11 17:12:19 2022 UTC
P_:

powered by ryzom-api