ROLEPLAY


uiWebPrevious1uiWebNext

#1 [fr] 

La Formidable Vendeuse de la Meilleure Byrh de tout Atys, Lorlyn O’Barrel, se baladait tranquillement sur Silan lors d’un après-midi plus que normal. Enfin, presque : elle allait gagner des Dappers en donnant de la viande de Rendor à une Fyros, et ça, ce n’est pas rien ! Malheureusement, sur le chemin, elle eut le malheur de croiser le Maraudeur Fairyfighter, qui se fit le plaisir de l’attaquer. Bien sûr, Lorlyn manquait toujours d’entraînement (comprenez, fabriquer de la Byrh ça prend tout son temps !) et perdit très vite le combat. Après ça, le Maraud lui fit la morale en lui affirmant que les Maraudeurs sont libres alors qu’eux ne sont que des esclaves ! Lorlyn ne comprit pas sa remarque : elle peut faire tout ce qu’elle souhaite. N’est-ce pas ça, la liberté ? Le Maraudeur continua « Vous êtes esclaves de vos croyances ! ». Lorlyn répondit qu’être Kamiste ne l’empêchait pas de faire quoique ce soit, et que les Kamis sont trop chou pour être méchants. L’assaillant parti, désespéré par conclusion de la marchande.
Après avoir échangé la viande contre les Dappers, Lorlyn retourna au bar de Fairhaven. Elle ne manqua pas, au passage, de narguer Ba’Naer en lui faisant remarquer que sa Byrh est largement meilleure que la sienne. Elle s’assit à sa place habituelle et réfléchit. Les Kamis… Qui sont-ils, exactement ? Pour être honnête, Lorlyn ne savait absolument rien d’eux, à part qu’ils veulent stopper la progression de la Goo et préserver les ressources d’Atys. Elle est devenue Kamiste seulement car elle les trouvent trop mignons, sans vraiment creuser plus sur le sujet. La jeune Homine se mit à marmonner : « Ceux de Zora sont tellement chou… Des petites boules de poils noires avec des grands yeux tout ronds ! Des petits bras qui bougent… ! » Puis, elle secoua la tête : « Non. Je dois être objective ! Ils sont peut-être trop mignons, mais ça ne veut rien dire ! Et si c’était une ruse ? Je dois enquêter, et pour ça, rien de mieux que le bar pour recueillir avis et témoignages ! ». Lorlyn sortit un flacon de sa Merveilleuse Byrh et la vida d’une traite. Que l’enquête commence !

#2 [fr] 

Lorlyn commençait à désespérer. Des jours qu’il n’y avait personne au bar, et son enquête n’avançait pas. Ils ont dû se faire une grosse réserve de Byrh, se dit-elle, et quand cette réserve sera vide, ils reviendront ! La marchande prit donc sont mal en patience et profita de ce temps pour rendre visite à ses amis Bolobis, qui fût d’ailleurs ravis de pouvoir boire sa Fabuleuse Byrh. De retour à Fairhaven, elle aperçu des silhouettes familières : Enfin ! Ils étaient de retour ! Toute contente, elle couru Byrh à la main vers le bar à une vitesse folle et leur cria « Lordoooooooy ! ».
Après qu’ils lui aient rappelé le terrible accident du tonneau de Krill explosé par un de ses sorts, elle mis enfin son enquête sur le tapis. Heureusement, Feinigan qui était présent ce soir là a affirmé connaître la source ultime sur les Kamis, un expert ! « Mieux que le Grand Masque » disait-il, même si Lorlyn n’avait absolument aucune idée de qui c’était. Néanmoins, connaissant le Tryker, elle se douta que cela n’allait pas être gratuit… Étant très attachée à ses précieux Dappers, la marchande n’acceptera jamais de les échanger contre de la connaissance qu’elle peut potentiellement avoir gratuitement ailleurs ! Étonnement, il ne lui demanda pas des Dappers en échange, mais un pack de Byrh par soir. Lorlyn trouva cela plutôt équitable, ou du moins le plus équitable qu’elle pourra obtenir du Tryker, et accepta l’offre. Puis, elle se rendit compte d’un détail important et en fit part à Feinigan : « Un pack de Byrh par soir, mais jusqu’à quand ? ». Il me répondit « Quand tu sauras tout ce qu’il y a à savoir sur les Kamis ? ». Mais Lorlyn n’était pas dupe : « tout savoir », c’est vague ! Elle précisa donc que cela devrait se terminer quand elle-même jugerais en savoir assez, car sinon cela serait sans fin. Le Tryker n’était pas d’accord et lui dit que je dois pouvoir répondre à toutes les questions sur les Kamis qu’il me posera, et alors l’accord prendre fin. Lorlyn, amusée, prit ça comme un défi et accepta.


Quelques heu… longtemps après, Lorlyn, qui avait assisté à son premier cours avec l’expert Kamiste qui était en fait Haokan, (et que donc elle aurait très bien pu lui parler sans payer Feinigan) se décida enfin à mettre ses notes aux propre. Bien sûr, elle l’aurait fait plus tôt si elle n’avait pas perdue ses feuilles quelques part au fin fond du bar de Fairhaven…

« Les Kamis tout choupis :

Ils protègent notre graine de vie, prennent soin de l’Écorce sans l’exploiter.

Des gens qui ont probablement trop bu et qui ne tiennent pas l’alcool, donc pas des Tryker, pensent qu’il y a toujours un kami invisible à côté de soi qui veille sur nous. Personne ne les a vu ! Ah oui pardon, c’est le principe d’être invisible...

Y’a plusieurs branches dans le kamisme, dont celui des Zoraï : le Kamisme des Révélations. Et aussi le mien, la heu… Choupitude Kamiste ?

Le Grand Super-Kami Ma Duk aurait créé Atys. Comment il a fait, sait pas, c’est magique je suppose ?

Ma Duk est apparu à Hoï Cho et lui aurait dicté ses commandements, « les 8 commandements ».
- Le premier présente Ma-Duk.

- Le deuxième dit « Vous suivrez le chemin de l’Illumination Kami, il vous élèvera jusqu’à atteindre l’âge Kami. »
J’ai demandé à Hao quel âge ont les Kamis, et il m’a répondu l’âge parfait. Connaît pas ! Je me demande si ça veut dire qu’on va tous devenir trop chou… !
Hao m’a dit qu’il paraît que si on mène une vie suffisamment méritante, on peut atteindre de son vivant ou après sa mort ce qu’on appelle l’Illumination. J’ai appris également que les Illuminés n’ont pas atteint l’Illumination. Ben quoi...c’était trompeur ! De plus, ce sont des hérétiques qui ont déformé le kamisme en remplaçant les Kamis par la Goo. Ah oui, ça craint quand même.

Il y a très longtemps, les Kamis nous ont donné la magie, ils nous ont appris comment canaliser les flux d'énergie.

Les Sages ont écrit des énormes livres sur l'Illumination et l'âge d'or Kami (au temple de Zora, dans les archives de Jen-Laï, l'académie de Pyr, et dans les tribus).


- Le troisième dit : « Pour atteindre l'Age des Kamis et ne former qu'un avec le Géniteur, vous devez suivre le chemin de l'illumination pour devenir méritants. »


- Le quatrième dit : « Devenez méritants par votre loyauté et vos soins à Atys, elle se détache de mon sein. »

J’ai rien capté, donc Hao m’a expliqué : « Ma-Duk aime profondément Atys. C’est sa création. Et il demande qu’on l’aime autant que lui, et qu’on en prenne soin. C’est ce qui fonde l’attention à la nature dans le Kamisme. Nous devons préserver et protéger le monde que nous pouvons arpenter. Cela a de nombreuses conséquences, par exemple, un bon kamiste ne tueras pas d’animaux ou des rois s’il n’a pas l’utilité des matières qu’ils offrent. Sinon, ce serait du massacre gratuit, cela pourrait amener un déséquilibre. » Oups, j’ai rien fait c’est pas vrai. « De même, nous refusons de traficoter avec la goo, qui détruit le monde, et nous luttons contre les karavaniers, qui ne prennent pas soins du monde mais volent les ressources en excès pour les emmener dans leurs vaisseaux. »


Lorlyn termine son tonneau de Byrh, toute contente : elle a enfin terminé d’organiser ses notes et va pouvoir demander à Haokan de continuer ses cours. Après tout, il reste 4 commandements, et encore beaucoup de choses qu’elle ne connaît pas encore...

#3 [fr] 

Après d’innombrables doutes, il avait fini par le faire.

Il ne pourrait jamais être à la hauteur des véritables kamistes. Il y avait des gens mille fois plus compétents que lui pour faire ça. Il avait attendu durant des mois, essayant de trouver quelqu’un qui saurait mieux répondre à cette tâche que lui. Mais personne. Ce genre de chose ne semblait pas intéresser grand monde à présent. Lui-même se demandait à quoi bon… En fait, sans l’enthousiasme immodéré de cette trykette, et sans l’air de plus en plus las de son chef, il serait probablement en train de ruminer son spleen dans un coin du pays zoraï.

Mais en attendant que le Vide décide de tous les avaler, il fallait faire son devoir de bon kamiste. C’était finalement la seule chose qu’il savait faire. Ça et se battre. Pas très bien, dans les deux cas, mais c’était toujours mieux que rien. À force d’essayer, il progressait tout de même, à une allure d’escargot.

Il avait tenté de ne rien laisser transparaître de tous ces doutes dans les affiches qu’il collait dans les capitales. Il espérait aussi qu’il y aurait, à ce rendez-vous, un peu plus de kamistes que juste lui et Lorlyn…
"Affiches posées aux étables des capitales"
Vous vous posez des questions sur les kamis ? Vous voudriez en savoir plus ?

Retrouvons-nous le 13h - Quarta, Germinally 10, 3rd AC 2615 aux Chutes mystiques, pour un échange autour de notre religion. Les curieux sont bienvenus, tant qu’ils se montrent respectueux des lieux et des personnes présentes.

Il avait longuement hésité sur la dernière phrase. D’un côté, se retrouver uniquement avec des kamistes aurait été plus confortable. Mais cela risquait de filtrer beaucoup de monde, et il y avait quelques non-kamistes qu’il appréciait bien. Il n’y avait aucune chance que l’un d’eux vienne, mais peut-être que des gens bien viendraient quand même et aideraient à ce que l’échange soit intéressant. Il aurait aussi bien écrit qu’il virerait à coup de hache le premier trublion qui viendrait critiquer les kamis, mais il soupçonnait que cela aurait attiré les amateurs de combat… or il voulait juste une discussion au calme. Il fallait espérer que tout se passerait bien.

uiWebPrevious1uiWebNext
 
Last visit Wed Dec 1 03:56:07 2021 UTC
P_:

powered by ryzom-api