Français


uiWebPrevious1uiWebNext

#1 [fr] 

Je vais ici montrer une chose que j'ai constatée et c'est pas pour gronder les gens, ni par prétention, c'est plutot pour l'évolution et le bonheur et je pensais mettre cette chose dans la catégorie RP (inspiration que j'ai au fil des saisons) mais en fait c'est plus général.

Et donc cette chose que j'ai constatée, c'est que parfois on dit "y a rien dans la boite" mais en fait, même si y a pas de nourriture dans la boite, cependant y a de l'espace et l'espace, c'est pas rien.

Donc, la chose la plus épurée qui soit, c'est l'espace vide et c'est pas rien et la réalité toute entiére, c'est l'espace et les étapes logiques du développement dans l'espace et ainsi, en le développement, y a l'idée utopique que y a rien dans la boite et l'idée utopique, c'est lié au fait que y a le blanc et le noir et ainsi on pense parfois que la nourriture et le rien, c'est comme le blanc et le noir, mais en fait, c'est différent.

Parfois un ragus mange un yubo, mais y a pas de ragus qui puisse manger la réalité toute entiére.

La réalité toute entiére, c'est l'espace et le développement et le développement, c'est un peu comme un livre et des pages et y a la graine et l'arbre et les fleurs et les fruits et le bonheur (étapes logiques) et sur la page 7 Mr X est vivant et sur la page 8 Mr X est mort, mais la mort, c'est pas rien et le passé reste toujours en le développement [il est pas anéanti (zéro élément qui puisse manger une chose qui est en la réalité toute entiére, car l'iréel, c'est utopique et ça peut pas interférer avec le réel)].

Et est-ce important de comprendre ça ?
Si on confond la chaussure droite et la chaussure gauche, alors ensuite on a des douleurs aux pieds et c'est normal que au début on sait pas, mais ensuite on évolue et les cailloux ont pas d'ailes et les oiseaux ont des ailes et ils bougents leurs ailes...

Le fait qu'un yubo a quatre pattes, c'est pas ambigue, mais y a des sujets plus complexes et ici (sans vouloir déclencher une polémique irritante) ça me paraissait positif de partager avec vous ce constat au sujet du rien.

Le nuage est gris, mais le ciel est pas gris.

_____

Je reédite pour ajouter le fait que si on regarde les planétes, alors, à cause que y en a plusieurs, on pense parfois que y a plusieurs réalités, mais en fait, y a une seule réalité et zéro ragus qui chamboule la réalité toute entiére et parfois en la réalité toute entiére, y a une Melle T qui tiraille en disant à une Melle F "tu restes trop longtemps dans le jacuzzi" (etc) mais voyez, tout ça, c'est en la réalité toute entiére (un peu comme une grande famille)

Last edited by Sich (3 months ago)

#2 [fr] 

kamoulox!

---

fyros pure sève
akash i orak, talen i rechten!
élucubrations
biographie

#3 [fr] 

Sich
car l'iréel, c'est utopique et ça peut pas interférer avec le réel

Heureusement que l'irréel peut interférer avec le réel... Sinon le monde et nos esprits seraient bien mornes et grisâtres...

Pour le reste, j'ai rien compris, mais je dirai à Jazzy de laisser cette "Melle F" tranquille.

---

Eeri
"Quand on a le nez trop près de la bouteille, on ne voit plus le bar"

#4 [fr] 

- Je savais pas ce que signifiait "kamoulox" alors j'ai regardé avec Google et sur Wiktionnaire j'ai eu ça "Il reste plus courant que ce soit l’interlocuteur qui réponde kamoulox lorsque l’on lui adresse une phrase au sens douteux."

- Eeri, je pense que tu confonds l'imaginaire et l'iréel.

Exemple :
Imaginons un garçon qui aurait pas de copine et serait morose de pas en avoir et pour sortir de cette morosité, il fabriquerait une poupée en chiffon et c'est pas exactement comme une vraie (réelle) copine concréte, mais c'est bien une vraie (réelle) copine imaginaire, une vraie (réelle) poupée en chiffon.

J'ai pas la prétention de tout savoir et en effet je suis pas expert en guitare, mais je pense avoir bien compris ce principe de la réalité toute entiére et y a pas l'iréel au-dela... et parfois y a une boule et une galette plate au-dela de la boule, mais la planéte Terre, elle peut pas avoir à la fois une forme sphérique et une forme plate, donc y a la réalité toute entiére et y a la forme exacte réelle et la forme utopique réelle, un peu comme un réel miroir déformé qui produit un réel reflet déformé au sujet de la réelle forme exacte et tout ça c'est réel, c'est pas rien.

Exemple :

L'espace et le développement et imaginons que le développement ait la forme d'un arbre et qu'une personne sait pas et qu'elle dit que le développement a la forme d'un cactus, alors tout ça c'est réel, la réelle forme exacte et la réelle idée utopique.

Donc, le réel et c'est utopique de penser que y a l'iréel au-dela du réel et l'imaginaire c'est une sorte de dessin réel mais qui est pas comme la forme principale réelle.

J'ai peut-être une longueur d'avance à ce sujet et je voudrais pas que la chose que je montre ici soit telle une lumiére matinale trop intense et ainsi irritante pour vous, donc si ça vous irrite ce que je dis (si c'est comme une nourriture indigeste qui vous fais vomir) merci de pas répondre (de pas vomir sur moi) et je cesserais de développer le sujet.

____

PS: Ce serait décalé que j'essaie de faire manger des frites à des nourrissons de 6 mois, mais c'est décalé aussi de suggérer que je suis stupide et que mes bonnes frites sont pas bonnes.

Last edited by Sich (3 months ago) | Reason: ajout PS

#5 [fr] 

Azazar te repond Kamoulox, parce qu'il ne voit pas ou tu veux en venir (moi non plus d'ailleurs).

#6 [fr] 

y a une distinction entre dire :

a) "je comprends pas"

et

b) "tu dis des choses qui ont pas de sens"

Donc, on pourrait penser que la chose que j'ai montrée est hors sujet, comparée au jeu nommé "Ryzom", mais puisque le jeu fait partie de la réalité, ça me paraissait bienfaisant de mettre en avant le fait que y a le réel et que l'iréel c'est utopique et peut-être Azazor et Eeri comprennent pas, mais peut-être que y a d'autres gens qui comprennent et qui sont contents d'avoir progressé au-dela des respectables mugissements primaires divers.

Et donc ce post est pas une aréne PVP et je sais que Azazor est (ou était) un respectable légionnaire fyros (et respectable redacteur de la Gazette du desert) et que c'est difficile d'apprendre l'art du combat, en même temps que de penser aux choses de la réalité toute entiére et si je penserais que vous auriez aucune valeur en tant que personne, j'essairais pas de montrer des choses qui me paraissent pertinentes et donc moi j'ai posté dans un but bienfaisant et encore une fois je suis désolé si ça irrite certaines personnes et par politesse et dans le but si necessaire de montrer plus clairement le principe, je réponds, mais si le sujet vous déplait alors vous répondez pas et je cesse de le développer.

Je comprends parfaitement que certaines personnes puissent ne pas comprendre ce que je dis, mais que ces personnes suggérent que je dis des bétises, ça me parait injuste et si c'est mon post qui est décalé comparé au contexte du jeu nommé "Ryzom" alors dans ce cas je savais pas et je serais pas irrité qu'il soit supprimé propement et gentiment, mais puisque c'était un sujet qui me paraissait plutot simple et trés général, j'ai pensé que c'était compatible.

Le réel et l'iréel, c'est pas comme le blanc et le noir.
Voyez, c'est simple.
Peut-être je sais pas bien expliquer...
Peut-être vous avez pas vraiment cherché à comprendre...
Peut-être que vous êtes trop jeunes ou trop vieux pour comprendre...
Peut-être le forum général du jeu nommé "Ryzom" est pas compatible avec des sujets trop généraux (trop généreux)...

#7 [fr] 

Ici je fais un nouveau post (un peu comme on coupe le steak en morceaux pour le manger plus facilement) à cause qu'en faisant des lumpers pour le metier d'outilleur, j'ai constaté que parfois y a pas de matiéres à ramasser sur le lumper et dans le canal info systeme, y a une phrase qui dit "il n'y a rien à dépecer sur le lumper" et ça c'est un double décalage... parce que si on dit "y a rien dans la gourde" alors en fait y a pas rien (y a de l'espace et c'est pas rien) et en effet on peut dire "y a pas de liquide dans la gourde" ou "y a pas de liquide à boire" (y a pas de matiéres à ramasser sur le lumper) mais si on dit "le rien" alors c'est utopique (premier décalage) et si en plus on dit "il n'y a rien" alors on ajoute une négation, un peu comme de dire "il n'y a aucun lumper dans les environs" mais en fait cette négation est décalée, car on dit plutot "il y a aucun lumper dans les environs" (présence de zéro lumper, c'est un fait positif et pas une négation). Et je sais que parfois on dit "je ne veux plus d'eau" mais c'est immature de dire "il n'y a aucun".

Donc, on peut dire "y a pas d'eau dans la gourde" ou "y a aucun liquide dans la gourde" mais si on dit "il n'y a rien dans la gourde" ou "il n'y a aucun liquide dans la gourde" alors c'est décalé (immature).

Je dis pas ça pour humilier les gens (je dis pas qu'ils sont stupides) c'est simplement que j'expose ici une chose que j'ai constatée et je fais ça dans le but de partager une chose pertinente avec vous, un peu comme on partage un bon vin et voyez finalement c'est pas hors sujet et j'aurais pu le présenter d'une façon un peu plus RP en disant "il était une fois, trois petits yubos et l'un avait pas de chaussures et il avait construit sa maison en paille et il se trouva fort dépourvu quand la bise fut venue et l'autre avait confondu la chaussure droite et la chaussure gauche et construit sa maison en bois et il fut fort dépourvu quand le varinx fut venu et le troisiéme avait mis ses chaussures de façon mature et construit sa maison en briques et il fut fort enchanté d'aider ses deux compagnons" et en fait les yubos ont pas de chaussures mais la cohérence dans les fables est plus relative comparée à la forme principale.

#8 [fr] 

Panne de réveil ou intromission, mais étant une grande amatrice du son du pyrophone, je pense, je crois pouvoir me permettre d’opiner sur le present sujet.

J’adhère que le passé ne soit pas anéanti, car on ne comprendrait pas la page 8 du livre sans auparavant avoir lu la précédente…le dévellopement. Mais considérant que le temps est irréel, tout évènement du passé ou du futur n’a pas de raison.

Et est-ce important de comprendre ça? Non! Car, quand on confond de mettre ses chaussures, dans le moment present on aura mal… mais pour la suite nous n’en saurons rien. Il existe des oiseaux qui ont tendance par moments (ou très souvent) à s’écraser plus d’une fois.

Et oui! L’espace n'est pas néant; il a la nature d’un récipient dont une certaine partie peut ou ne peut pas être remplie de matière. Et ce n’est pas moi qui le dit ou le rêve: la théorie que le vide existe implique l’existence de place.

En tout cas, je vous conseille de brosser vos yubos une fois par jour et de leur donner à manger de la soupe épicée. Il y a de fortes chances de pouvoir les récupérer.

Et en ce qui concerne l’exposition de votre thème et l’opinion qu’elle peut susciter, si quelqu’un trouve la lumière matinale trop intense au point de l’irriter, celà signifie que son intérieur est bien grisâtre.


Wixarika

---

Wixarika


Guilde BAI NHORI DRAKANI

#9 [fr] 

Wixarika, on est d'accord sur le fait que l'espace vide dans la gourde, c'est pas rien, mais je comprends pas pourquoi tu dis que le temps c'est irréel.

Exemple :
C'est normal (étape primaire logique) qu'à un moment, on pense que peut-être y a des martiens sur la planéte Mars (à cause que y a des terriens/terriennes sur la planéte Terre) mais selon les observations scientifiques actuelles, on peut admettre que (mis à part dans les fables et l'utopie) y a pas d'extraterrestres martiens sur Mars (c'est rouge, mais c'est plutot rubis et pas cerise) et donc on pourrait penser que les martiens, c'est irréel et que ainsi, l'irréel est, mais par définition, l'irréel est pas et y a (a) la forme réelle exacte (pas d'extraterrestres sur Mars) et (b) l'idée réelle utopique que pourrait y avoir des extraterrestres martiens sur Mars et donc tout ça, c'est réel. Le mot "martien" est réel, mais utopique (réelle utopie) et le mot "rien", c'est le même principe, le mot est réel, mais l'irréel, c'est utopique [y a pas rien dans la gourde, y a l'espace vide (réel espace vide)].

Pourquoi donc tu dis que le temps est irréel ?!
Est-ce une sorte de plaisanterie (une sorte de kamoulox pour se payer une bonne tranche de rigolade) ? Ou une idée sérieuse que tu peux expliquer avec des arguments qui nous permetraient de comprendre pourquoi tu dis que le temps est irréel ?!

Selon l'observation de la pertinence logique (pas selon une opinion personnelle peu éclairée) je pense qu'on peut admettre que la réalité toute entiére, c'est l'espace logique et le développement logique et que donc c'est précis et que y a zéro interférence... un peu comme un terrain et un chantier et une maison et le bonheur et dans le contexte du chantier, ça pique, un peu comme un bébé qui apprend à manger et il use le bavoir et ça ressemble à une défaillance, mais c'est pas une défaillance.

Donc, l'espace logique et le développement logique et l'étape primaire logique, un peu comme pour manger la soupe, faut en premier cultiver les légumes dans le potager et y a le nuage gris et la pluie pour arroser les légumes et ça ressemble à une interférence, mais c'est pas une interférence... c'est un peu comme la grossesse et on pourrait penser que la femme a mangé le bébé, mais ensuite, y a la mamelle. Donc, le ciel semble gris, mais il est pas gris et si on regarde la vie d'un humain, alors à cause qu'il vit et meurt, on pourrait penser que le développement régresse, mais si on regarde l'humanité et les richesses, alors tout ça évolue, sans regresser et voyez encore le principe, le nuage est gris, mais le ciel est pas gris (il semble y avoir rien dans la gourde, mais y a pas rien).

Wixarika, tu comprends que l'espace vide dans la gourde, c'est pas rien, mais tu suggére que la réalité est dépourvue de sens logique et moi je pense qu'elle a un sens parfaitement logique et que l'irréel c'est utopique (donc ça interfére pas) et ainsi, y a l'espace logique et les étapes logiques du développement logique, un peu comme un terrain et un chantier et une maison et le bonheur sans fin et le chantier ça pique et la vie des humains, c'est un peu comme des bleus de travail et des journées de travail, mais ensuite, y a le bonheur sans fin, un peu comme la soupe au-dela du potager, la mamelle au-dela de la grossesse et tout ça, c'est le même principe, un peu comme des enfants qui sont tous nommés "Duchemin" et ça confirme que la famille toute entiére est nommée "Duchemin" et c'est une idée trés générale que je montre ici, mais c'est une sorte de bonne nouvelle, un peu comme de dire "aprés la pluie, y a le beau temps" ou "aprés le nuage gris, y a la prairie fleurie" (etc) et c'est à cause de ça que j'expose ici cette idée (une sorte de réconfort, au-dela de la morosité primaire, liée au contexte du chantier) sans vouloir provoquer une polémique irritante.

La réalité toute entiére...
La forme logique de la réalité toute entiére...
L'irréel, c'est utopique, donc ça interfére pas...
Donc, y a l'espace logique et le développement logique et l'étape primaire logique et ensuite la maturité logique et le bonheur logique sans fin, au fil du développement logique sans fin, dans l'espace logique sans limite.
Le ciel est bleu et c'est normal que le poussin est dans la coquille et l'oeuf ressemble à un galet, mais ensuite, y a la prairie et zéro ragus qui mange ou chamboule la réalité toute entiére et empeche les choses logiques d'être bien rangées en la réalité toute entiére logique.

C'est pas de la propagande, c'est un simple exposé, au sujet d'une chose que j'ai constatée; je vous dis pas de signer un contrat, j'expose simplement l'idée, un peu comme on observe la couleur du ciel, moi et vous et la réelle couleur du ciel et si vous pensez qu'elle est pas comme je dis et/ou que c'est irritant d'en parler, alors n'en parlons plus. J'ai montré l'idée, mais je peux pas entrer trop dans les détails et y a en effet des détails et ne pas montrer les détails, ça pourrait faire une sorte d'instabilité (explication incompléte qui chamboule) mais parfois, on peut comprendre le principe général et si ensuite faut aussi comprendre les détails, alors si necessaire, ils seront expliqués au journal télévisé et pas sur le forum général du jeu nommé "Ryzom", mais en tous cas, ça me paraissait pertinent de montrer ici le principe général (un peu comme un teaser qui précéde le film et parfois on regarde le teaser sur notre ordinateur et ensuite on regarde le film sur le grand écran au cinéma).

Donc, sauf si faudrait clarifier encore le principe général (sans trop entrer dans les détails) la réponse maintenant, c'est plutot de me dire "merci Sich de nous avoir considéré comme des personnes respectables et ainsi de nous avoir présenté cet exposé enrichissant, au sujet de la réalité logique toute entiére (c'est pas rien)".

: )

#10 [fr] 

J'ai lu.
Cet accomplissement partagé mérite en lui-même d'être signifié.
Même si en parlant tant de rien j'ai tout de même le sentiment qu'il manque par définition quelque chose ; comparaison et interprétation, nous sommes au final que des humains ?

Edited 2 times | Last edited by Mez (3 months ago)

#11 [fr] 

La forme exacte de la réalité toute entiére, est pas relative (et on peut pas parler de rien, on peut parler du réel mot "rien" et de la réelle forme exacte et de la réelle forme utopique)... et ainsi de savoir si l'humanité doit comprendre la réelle forme exacte, ça, c'est une question liée à la forme automatique logique du développement général et moi je suis pas le Soleil, j'ai simplement montré ce que j'ai vu dans la lumiére: le terrain et l'arbre et moi je mange les fruits et y a le bonheur sans fin, je suis pas l'arbre et lui produit les fruits et si l'humanité doit comprendre, alors elle va comprendre et y a zéro interférence qui infecte ou ampute, la réalité toute entiére.

Parfois (à cause de la diversité logique qui est, en la réalité toute entiére) l'un peut manger de la pizza pendant que l'autre mange des spagettis (etc) mais la Terre, peut pas etre, en même temps plate et en même temps sphérique et parfois les gens confondent et ils pensent que y a plusieurs réalités, mais en fait, y en a une seule et y a zéro interférence et je suis fatigué et moi j'ai montré le principe général, un peu comme de dire "la belle voiture et la belle promenade" mais je peux pas ici, montrer chaque piece particuliére de l'automobile et chaque caractéristique particuliére de chaque piéce particuliére et donc c'est un peu comme un scientifique (ou un groupe de scientifiques) qui aurait fait une découverte et si ce scientifique (ou l'un des scientifiques de ce groupe) jouerait au jeu nommé "Ryzom", alors il pourrait (à cause qu'il aime le jeu et les gens) montrer le principe général (en avant premiére) dans le forum général du jeu, mais pour faire l'annonce officielle, y a un protocole logique et c'est plutot le journal télévisé... donc selon le fait que je suis vivant (situation et réaction) je voulais simplement montrer le principe général (un peu comme une belle voiture et une belle promenade) je cherche pas à vous obliger; j'ai observé une chose et si je serais à la plage, alors je vous montrerais pas la chose, mais si y a une salle d'embarquement et une latence, avant de décoller et d'être ensuite à la plage, alors peut-être (bon pied bon oeil) cette latence est pour que je vous montre le principe général (c'est mieux si possible que de dire "putain de ciel gris, pourquoi je décolle pas ?").

Donc la réalité toute entiére, c'est pas rien et ainsi y a l'espace logique et le développement logique et si l'humanité doit comprendre, alors elle va comprendre.

Je suis vivant(e) j'inspire et j'expire et je suis pas le Soleil et le Soleil remplit sa fonction et ma fonction c'est d'être content(e) avec les choses bien éclairées et soit je mange ma banane, soit je fais un sourire à celles et ceux qui sont avec moi dans la salle d'embarquement; on peut pas, en la maturité, me reprocher de manger des cailloux; on met les bonnes choses dans mon assiette et je suis content(e) de manger les bonnes choses et pas on met des cailloux dans mon assiette en me disant de faire attention de pas les manger, ou en me reprochant de les avoir mangés... donc y a l'espace et le développement et il produit les fruits et je les mange et je suis content(e) zéro interférence. Voila le principe général. La réalité toute entiére, l'espace et le développement et la coquille et la prairie et le bonheur sans fin, zéro interférence.

Je suis un peu comme un petit enfant, soit je mange la banane, soit je vous montre le ciel bleu. Je suis irréprochable, je veux pas vous embeter, j'ai observé et montré le principe général: l'espace et le développement (la réalité toute entiére, l'iréel ça interfére pas).

Last edited by Sich (3 months ago) | Reason: précision

uiWebPrevious1uiWebNext
 
Last visit Wed Jun 23 18:47:32 2021 UTC
P_:

powered by ryzom-api