EVENTS


uiWebPrevious1uiWebNext

#1 Multilingual 

Multilingual | [English] | Français | Deutsch | Español
Ba'Naer Liffan is a very easygoing homin, everyone will agree.

However, when a so-called smart guy takes advantage of a moment of distraction to go and stick a poster in his bar without his consent, he turns red!

Stopping the checking of his last arrival of byrh, he leaves his shelter and drops his quiet swaying gait to take a decided step towards the object of his supreme displeasure.

Another one of those scoundrels who...

On the verge of tearing off the poster with an angry gesture, his gaze falls on the text. A federal notice? But what's going on?
Notice to residents and friends of the Federation of Naw Trykoth

Kedji Ba'Kell, from the Guild of Try, will be waiting for you 3h - Quarta, Mystia 28, 2nd AC 2611 (*) before the main entrance of Fairhaven to investigate a possible recent strengthening of the Slavers tribe.

Please give him all the support you can to assist him in his mission.

Ailan Mac'Kean
Governor of the Federation of Naw Trykoth

Releasing the poster, Liffan finally decides to leave it in plain sight and goes back behind the bar.

Well, well... she could have fixed the meeting point at the bar, anyway! But everything will be ready for their return...


* [OOC]on Thursday, 17 December 2020 20:00:00 UTC (5 months ago).[/OOC]

#2 [fr] 

Haokan lu l’affiche avec intérêt. Il s’était retrouvé à Pyr un peu par hasard lorsque ces gardes avaient demandé de l’aide, et avait suivi la piste de l’alchimiste dans les Lacs. Il se souvenait avec effroi du passage chez les Esclavagistes.

Le zoraï était plutôt pacifiste de nature. Habituellement, il se résignait à se battre contre d’autres homins lorsqu’il n’y avait pas le choix, ou sous la pression des kamistes, et trouvait souvent des excuses pour éviter le combat. Mais les Esclavagistes, c’était autre chose. Il avait un compte personnel à régler avec eux.

L’esclavagisme était resté un concept nébuleux, jusqu’à ce qu’il se retrouve à agoniser dans ce camp. Alors qu’il était étendu sur la sciure auprès de ses compagnons de promenade, il avait pris conscience de la rapidité avec laquelle un destin pouvait basculer. À ce moment, les Esclavagistes avaient le dessus, et les homins n’avaient pas encore été rappelés par les Puissances. Ils auraient tous pu finir enchaînés, voués à un sort terrible. Haokan n’avait jamais eu aussi peur. Pour la première fois de sa vie, il avait prié les kamis avec une vraie conviction, espérant échapper à l’emprisonnement. Le peu que sa mère lui avait raconté revenait à sa mémoire, nourrissant ses appréhensions.

Était-ce les kamis ou le talent des homins ? Heureusement, certains avaient pu fuir, puis étaient venus relever leurs amis. Peu à peu, laborieusement, tout le monde avait été extrait du piège des Esclavagistes. Haokan se réveillait encore brusquement la nuit, terrifié à l’idée que quelqu’un ait été oublié là-bas et que leur folle équipée ait mené à la capture d’un homin.

Haokan n’était pas pressé de croiser à nouveau le chemin des Esclavagistes. Mais il ne pouvait que répondre à l’appel de la Fédération.
uiWebPrevious1uiWebNext
 
Last visit Sat May 15 20:32:24 2021 UTC
P_:

powered by ryzom-api