English French German Spanish Russian
Qu'est-ce que tu penses que tu fais. - ROLEPLAY - Ryzom Community ForumHomeGuest

ROLEPLAY


uiWebPrevious1uiWebNext

#1 [fr] 

Un tryker louche glande au bar de Fair Haven, il fixe son compas en attendant quelque chose. Puis quelque chose arrive, ou plutôt quelqu'un. Elle lui donna une claque derrière la tête.

Cybèle: Ben alors face de ragus, ça faisait longtemps qu'on t'avais pas vu.
Reshök: Mmmmh.
Cybèle: Quoi "Mmmmh"?! Ah je te dis tu es doué pour être sociable toi.
Reshök: N'avez-vous pas un tour de garde à prendre "soldat" ?
Cybèle: Bah si carrément, mais j'essaie une nouvelle approche avec les maraudeurs.

L'homine sourit à l'homin qui fronça les yeux.

Reshök: Maraudeur vous-même. Occupez-vous donc de patrouiller, je ne suis pas là pour faire du grabuge et je ne suis pas celui que vous pensez.
Cybèle: Déjà, je fais ce que je veux. Ensuite, t'es sacrément arrogant d'insinuer savoir ce que y pense.

Reshök leva le regard de son compas et regarda l'homine, d'un air curieux.

Cybèle: Comment sul va?
Reshök: Comment je vais? Je sais pas.
Cybèle: Sul a toujours ton rite?
Reshök: Non autrement je ne pourrais pas être Rift, vous le savez bien.
Cybèle: Lor, et sa se passe bien chez les Rift?
Reshök: Je ne sais pas trop, j'ai l'impression de débarquer chez les extra-atysiens. Les clans des civilisations ne fonctionnent vraiment pas de la même manière que...là d'où je viens. C'est difficile.
Cybèle: Ouais, ben continu de picoler, ça passe un peu mieux avec la bière.

Cybèle commanda un tonnelet et demanda deux choppes au barman.

Cybèle: Elle va bien la Vicomtesse?
Reshök: Je sais pas trop, elle me laisse pas vraiment l'approcher.

Cybèle donna une autre claque derrière la tête de l'homin qui cette fois-ci para le coup.

Reshök: Ce n'est pas bientôt fini, dame Cybèle.
Cybèle: Et TOI bougre de taré! Tonnerre de Winn Reshök! Elle n'est pas comme nous, il faut que tu ailles la voir et que tu t'en occupe, espèce de slaveni cuit!
Reshök: J'aime pas les filles, vous êtes compliquées ça prendrait un mode d'emploi, il faut toujours vous décoder.

Cybèle esquissa un sourire narquois.

Cybèle: Sul préfère les p'tit gars alors?
Reshök: Mais non. J'aime juste rien, j'aime pas les gens. Tout ceci n'a aucun sens, ce monde n'est qu'une illusion, une farce grotesque. Ce n'est qu'un rêve.
Cybèle: Ah non commence pas hein avec tes histoires! Je sais pas ce que tu as pris pour te péter le cerveau à ce point là mais ça ne justifie pas le flot de bêtises qui jaillit de ta bouche quand tu t'y mets! C'est fini, sul va me faire le plaisir d'arrêter, et de te la fermer une bonne fois pour toute!
Reshök: Non vous ne comprenez pas...

Cybèle attrapa Reshök par la couette et lui fracassa la tête contre le bar. L'homin dirigea son regard vers l'homine, une lueur de folie miroitait dans ses yeux. Il prit son fusil et commença à tirer dans le ventre de son adversaire.

Cybèle: RÉVEILLE-TOI! Ta vie est un mensonge, une fable alternative que TU t'es crée pour être capable de survivre et d'avancer mais sul N'EN A PLUS BESOIN! Alyss ça a toujours été sul, admets-le! Tu nages en plein dénie, y le sais parce que j'ai passé par là moi aussi! S'il faut que je te pète la gueule en boucle pour que tu comprennes, ça ne me fait ni chaud ni froid! Tu veux savoir pourquoi?! Parce que je n'ai rien fais pour toi lorsque j'étais maraudeure et que j'aurais dû! L'esclavagisme m'a toujours dégoûté et pourtant y me syln fermée les yeux à plusieurs reprises et C'EST FINI!

Le visage de l'homin restait froid, mais la colère plissait son visage normalement lisse et calme.

Reshök: Et si j'ai raison Cybèle Mac'Fay de la Sève Noire? Que ferez-vous?
Cybèle: Je continuerais de jouer mon rôle dans cette mascarade parce que telle est ma volontée! Si ce monde n'est qu'une illusion, ça ne m'empêcherait pas de la vivre à fond comme s'il s'agissait de ma réelle existence! Parce que de toute façon, je ne m'attendrais pas à me réveiller un jour! Tant qu'à rêver, je préfère ne pas faire de cauchemars!

Reshök sortit sa pique et chargea Cybèle, l'intention de tuer le brûlait. Cybèle lâcha son bouclier et sa lance, elle ouvrit les bras et ne fit aucun son lorsque qu'elle fût transpercée par Reshök. L'homin se calma et la regarda.

Reshök: Qu'est-ce que tu penses que tu fais.
Cybèle: Et toi Reshök, qu'est-ce que tu penses que tu fais. Regarde-toi.

Edited 3 times | Last edited by Cybele (5 days ago)

---

Bonbon Rose
Héritière MacFay et Sève Noire
uiWebPrevious1uiWebNext
 
Last visit Wed May 23 01:34:49 2018 UTC
P_:

powered by ryzom-api