English French German Spanish Russian
Passé douloureux - ROLEPLAY - Ryzom Community ForumHomeGuest

ROLEPLAY


uiWebPrevious1uiWebNext

#1 [fr] 

Siela retourna à l'endroit de la mort de Saison. L'apparence du Sage juste avant qu'il retourne à Atys le perturbait. Ça lui rappelait des images de masque non pas frissoné, mais griffé. La confusion et la peur remontaient.
Il essaya de la combattre, de rester conscient et en contrôle. Il réussit à le combattre assez pour s'endormir.

Il rêva de Zhan.

---



#2 [fr] 

Busang était en train de méditer paisiblement dans la Jungle quand soudain, elle ressentit une grande déchirure, comme si des milliers de zoraï pleuraient comme un seul.

Busang pensa une dernière fois à Zhan.

On retrouva son cadavre quelques heures plus tard dans la mousse, entouré de fleurs et de petits papillons.

#3 [fr] 

Siela ne savait quoi faire. Il n'avait pas vu Zhan depuis quelques jours. Et il deva se préparer pour le procès. Il retourna méditer au Nexus. Il était troublé par l'apparition de la Goo au Vide. Il devait en parler avec Zhan.

Il plonga dans la méditation.

---



#4 [fr] 

Siela était assis avec les Bai Nhori Drakani et Naveruss au bar de Fairhaven suite au procès de l'ex-Maraudeuse Cybèle. Il était triste que Zhan était déjà partie.
Tout à coup il ressenta la nuit approcher et il se souvena que c'était le jour... Il ne savait pas pour quelle raison, mais il avait se rêve qui revenait périodiquement. Les nuits quand il revenait ne suivaient pas exactement à une période de temps, mais c'était près de tous les 5 ans de Jena.

Alors il se leva et se téléporta vers le Bois d'Almati. Il descendit dans les profondeurs et se glissait pressé contre le mur vers cet endroit mystérieux que Zhan lui avait montré. Il s'assied et ferma les yeux pour entrer en méditation.

C'était le même rêve que d'habitude. Deux masques se penchaient sur lui... Il ne les reconnut toujours pas, comme les autres fois, mais avec le temps il était venu à la conclusion que ça devait être ses parents. Ils le regardaient avec un amour immense, et il pu reconnaître la joie sur leur masques. Il voyait ses parents s'embrasser et puis ils le laissèrent seul, après l'avoir regardé une dernière fois. Mais là le rêve changea des autres fois... Il était plus agé maintenant, et un seul masque se trouvait devant lui. Et celui-là il le reconnaissait sans problème.
Il senta l'accord de ses parents et avait presque l'impression de les voir derrière ce masque tant cher à lui...

Siela continua de dormir et de rêver de l'homine...

---



#5 [fr] 

Siela observait le dispute entre Jazzy et Cybèle, mais il décida de ne pas intervenir. Il l'oublia pour un moment et buvait son chaï tranquillement. Mais quand il avait presque fini son chaï il sentait toujours la présence de Cybèle devant Fairhaven. Elle désequilibrait la tranquilité de l'écorce. Il finissa son Chaï et s'excusa auprès des Trykers. Il retrouva Cybèle devant FH, en armure de combat.

Ils discutèrent, appuyant leur paroles par des combats de temps en temps. Cybèle voulait convaincre Siela que le vrai amour n'existe pas. Qu'on ne pouvait que être déçu des homins, que les promesses n'étaient que la pour être rompu. Siela s'opposa, disant que ça ne devait pas être forcément comme ça. Il réalisa qu'elle ne croyait plus en elle-même, plus en rien. Elle se pensait vide, construit que de haine pour les homins.

Il se battait de son mieux, mais cela ne semblait pas être assez. Cette petite homine était plus forte qu'elle avait l'air... Pas qu'il ne le savait pas, il l'avait déjà remarqué à des combats précedents, mais il était de nouveau surpris à chaque fois. Il perda le premier combat, puis le suivant aussi. Il était de plus en plus furieux que Cybèle ne voulait pas accepter que le vrai amour existe. Il ne voulait pas la croire.

- Non. Tu mens!, il s'écria, reprenant encore une fois la bataille, renforcé par sa fureur. Il était entièrement concentré sur les mouvements de Cybèle, attentive à chaque petit changement, concentré sur chacun de ses coups. Il sentait pourtant qu'il était près de la défaite... Il se soigna et utilisa sa protection de melee, puis lança une dernière attaque avec toutes ses forces.

Épuisé il regardait Cybèle tomber sous son dernier coup, fier de lui-même. Il se baissa, enleva le casque de Cybèle puis commença de dénouer le ruban de ses cheveux. Elle toussait du sang, mais elle n'avait pas encore abandonné. Elle essaya de mordre Siela, mais il l'évita facilement, Cybèle n'avait plus de force. Il se releva en voyant Kyriann arriver depuis le bar, le ruban dans sa main.

- Siela ? ça va ?, demanda Kyriann.
- Sil, tout va bien.
Siela prit un peu d'eau de son sac avec la main ne portant pas le ruban, puis le tendait à Cybèle.
- Boît.
Elle refusa l'aide de Siela, on voyait qu'elle était furieuse d'avoir perdu le ruban et de ne rien pouvoir faire.

Siela enlevait son casque et s'asseyait, veillant sur Cybèle en attendant que les puissances la ramènent.

Kyriann avait cependant réalisé ce qui se passait et prena de coté Siela une fois que Cybèle avait disparu.

Elle murmura:
- Félicitations. Mais ne le dit pas à Jazzy. Il serait jaloux. Il n'a jamais réussi d'avoir le ruban.

Siela remercia Kyriann pour son conseil et prenait d'une inspiration son bouclier et noua le ruban à la poignée.

Last edited by Siela (1 year ago)

---



#6 [fr] 

Le congrès de Kitinologie et les discussions qui suivèrent venant de prendre, Siela brisa un pacte pour Zora. Il se dirigea vers le temple, jetta un regard au Kami puis s'asseya devant la fontaine.
Le discours de Serae Tao Sian l'avait mis à réfléchir. Serait les Kitins plus comme les homins que ce qu'on pensait ? C'était une idée très inquiétante et à la fois intéressante. Si les Kitins étaient comme les homins, ça voudrait dire que une fois appris comment ils communiquent, on pourrait discuter, faire de la diplomatie.
Il se concentra sur le bruit de l'eau, calma sa réspiration et entra en méditation. Un sentiment bizarre de quelque chose qui n'allait pas perturbait sa méditation, mais il l'ignora et s'endormit peu après.

---



#7 [fr] 

Siela se réveillait gentiment dans le temple. Mais tout à coup il réalisa que quelque chose n'était pas comme ça devrait être. Il essaya de comprendre ce qui n'allait pas, puis ça le frappa avec force.
Il sentait du vide avec son esprit. Pas le moindre signe de ce à quoi il s'était habitué déjà: La légère sensation de l'esprit de Zhan. Vite Siela se leva puis courra jusqu'à l'appartement de sa Suki. Il entra, mais rien. Pas de Zhan, ni une sensation de Zhan dans son esprit. De plus en plus choqué, il visita les endroits où il avait vécu des moments importants avec Zhan. Mais jamais un signe de Zhan.
Désespéré il retourna dans le temple à Zora puis réfléchissait: Il ne pouvait que y avoir deux raisons. Soit quelque chose était arrivé à Zhan... Mais il pensa qu'il se serait réveillé si Zhan était sur le point de mourrir. L'autre raison serait qu'elle avait décidée ainsi... De le bloquer en dehors, de rompre la connection pour une raison incompréhensible à lui.
Dans les deux cas, il ne voyait pas comment il pourrait y changer quelque chose. Des larmes coulèrent sur son masque. Lentement il prit un outil d'artisanat d'arme de son sac, inutilisé depuis des années de Jena. Il lui resta les matériaux nécessaires, puis il en crafta une dague de mauvaise qualité, mais il se disa que ce n'était pas grave, que c'était pas la dague qui comptait. Puis il y inscriva un message en Taki, qu'il éspera qu'elle comprendrait si la deuxième raison était vraie:

Nu ayumé kyo akaba, nu akaba kyo ayumé.


Il rangea son outil, alla dans le coin du temple puis d'un mouvement lent mais détérminé planta la dague dans le mur. Il se retourna vers la fontaine au centre du temple, puis murmura d'une voix basse les même mots qui était écrit sur la dague: "Nu ayumé kyo akaba, nu akaba kyo ayumé."

Le masque toujours plein de larmes il se retourna puis se dirigea lentement vers les coiffeurs et tatoueurs de Zora. Il teinta ses cheveux en rose, d'une couleur qui ressemblait à la Goo, que Zhan portait auparavant. Puis il continua vers le tatoueur, et adopta le tatouage que le tatoueur appelait "Colère de Si-Len".

Cette chose fait, il brisa un pacte vers Yrkanis et se changea en son armure lourde de Maraudeur. Il ne metta pas son casque, laissant visible son masque toujours couvert de Larmes. Mettant son casque dans son sac, il brisa un pacte vers Fairhaven. Il se dirigea vers Ba'Naer puis d'une voix décidé demanda: "Un tonneau de bière s'il-te-plaît, Ser Ba'Naer." Quelques dappers et un tonneau changèrent de mains et Siela plaça le tonneau à coté du bar.

Siela en buva avec grand élan, puis peu après s'écrasa contre la chaise à coté de lui, endormi par l'alcool.

---



#8 [fr] 

[HRP]Avec l'accord de Siela[/HRP]
Kyriann était encore bouleversée par les révélations de Tao-Sian mais le printemps était là et les idées noires ne pouvaient rien contre la promesse de renouveau qu'apportait la douceur de l'air.
Elle goutait ce changement sur la plage de FH quand elle fut rejointe par Yki et Eolinius.
- Lordoy vous deux.
La réplique d'Eolinius tomba comme une massue sur son crâne :
-Kyky vite, y viens de croiser Siela au bar, il a acheté un tonneau de byrh !
Les trois trykeri se précipitèrent vers le bar de FH.
Siela et le tonneau étaient effectivement là mais Kyriann avait du mal à reconnaitre son ami dans cet accoutrement tellement différent du Siela qu'ils appréciaient.
Siela dormait écrasé par l'alcool...
Quand enfin il se réveilla, il leur raconta ce qui s'était passé.
L'incrédulité puis la révolte se succédèrent dans les propos des Trykeri
Siela a les larmes qui coulent toujours sur son masque : Ce vide... nu pense... qu'il est éternel.
Kyriann secoue la tête : An sul ne peux pas dire cela ! Siela, il faut lui faire confiance. Elle reviendra…
Eolinius dit : Oy, Zhan-miko est capable de tout, sul dois le savoir.
Siela dit : Elle était ma contrepartie. Ma deuxième moitié. Elle n’aurait pas disparu comme ça. Si elle devait revenir.
Kyriann dit : Elle est toujours là avec sul…
Siela crie à moitié : Justement pas !
Kyriann dit : Siela écoute ton cœur elle est là…
Siela dit : Nec, il y a un vide.
Kyriann comprend enfin et baisse la tête affreusement malheureuse : Siela y ne peux que t'offrir mon courage pour passer le cap et toute mon amitié.
Eolinius est malheureux et a du mal à réaliser.

- Une chose est sûre, s'exclama soudain Kyriann, il n'est pas question de sul laisser sul détruire !
Kyriann se leva décidée et renversa le tonneau.
- Siela sul n'es pas seul ! Nous irons chasser ensemble, nous irons essayer de faire de la diplomatie avec les kitins, nous ferons le tour de l'écorce, sul nous montreras tous les endroits que vous aimiez parcourir. Sul ne l'oublieras pas eny la peine deviendra supportable. Y sul en fais la promesse.

#9 [fr] 

Siela se réveilla au bar de FH, à coté des Drakani. Ils dormaient encore, alors il resta encore un peu en silence, quand un izam arriva vers lui. Il venait de Serae Shepeng, qui demandait de lui parler. Alors il se leva doucement et brisa un pacte vers Avalae.

- Deles silam Siela
- Deles Silam Serae Shepeng
- Que Jena te bénisse en ces temps troublés
Siela avait les larmes aux yeux.
- Elle... filae...
- Viens t'assoir près du feu. Tu ressens douloureusement l'absence de Ni'Xao.
- Sil...
- Dis moi ce que tu as ressenti, naete
- Après le congrès... J'avais un sentiment bizarre. Mais nu ne sais pas comment l'expliquer. Nu pensais que c'était à cause des découvertes troublantes de Serae Tao Sian aussi. Nu me suis retiré au temple pour méditer et me suis endormi... Et au réveil, nu sentais le vide.
- Je vois, tu dormais quand ça c'est passé
- Là où nu la sentais, depuis bien longtemps déjà maintenant... Rien. Ni douleur, ni calme, ni sérénité... Juste rien.

Siela avait les larmes qui coulaient à nouveau sur son masque.
- J’ai aussi un lien fort avec elle et j'ai senti une ... transition.
- Transition ?, il demanda en affichant un masque confus.
- Avant l'absence, il y a eu comme un bref moment de présence intense. Tu sais que j'ai été élevée dans la foi kamiste, n'est-ce pas ?
- Sil, elle m'avait raconté.
- Il faut que tu comprennes la nature de l'illumination kamiste. J’ai rejeté le kamisme pour de mauvaises raisons, mais ma foi en Jena m'ont fait comprendre que de vrais et profondes raisons existent pour le rejeter. L’illumination en est une. Quel est cette élévation ultime ? Il s'agit simplement d'abandonner son moi propre pour se fondre dans Atys.
Siela commenca à réaliser où Shepeng veut en venir.
- Sincèrement, je crois qu'elle a réussi. Il n'y a alors plus pour elle ni sentiment ni besoin, elle n'est plus. Pour nous c'est triste évidemment, de ne plus l'avoir à nos côtés.
Il regarda la terre autour de lui et posa sa main par terre.
- Mais c'est son choix, et on n'y peut plus rien. On ne peut même pas la rejoindre, car cela signifierai abandonner notre amour pour elle. Et on ne la trouverai pas.
Étant atteint par une nouvelle vague de larmes, mais aussi des larmes de bonheur cette fois-ci: - Pourquoi... elle nous a abandonnée ?
Shepeng laissa voir de la tristesse sur son masque.
- Il y a un moment où, nous disent les textes, le détachement de soi-même amène au détachement des autres, et de toutes choses, alors l'illumination est la qui transfigure notre vision, et on rejoint Ma-Duk. Mais Ma-Duk n'est rien d'autre qu'une allégorie de la nature.
Gardons la en notre coeur, elle continue d'exister à travers nous.
Siela hocha la tête et caressa le sol.
- J’ai un peu le sentiment de n'avoir pas été assez présente pour la guider ces derniers temps. Je lute contre ma culpabilité.
- Filae de m'avoir éclairé, Aribini. Ce n'est pas de ta faute.
- Mais c'est son plein choix, je n'aurait pu que retarder l'inéluctable
Siela enlèva son armure de maraudeur.
- Reprend ton courage et continue de porter ses couleurs, à bientôt Siela.
- Deles necat Shepeng.
Siela brisa un pacte vers Zora. Il entra dans le temple et chercha la dague du regard. Mais là où était la dague, se trouvait maintenant le vert d’une plante. Confus, Siela mis un peu de coté le vert qui couvrait la dague puis lu l'inscription: Né dena Zaki, nu mayu fuukéan.
Siela tomba sur ses genoux, la main toujours sur la dague, et des larmes coulèrent à nouveau sur son masque. Le vide n’était pas du vide. Mais une plénitude trop grande pour être comprise par lui. Mais dans cet instant, en touchant la dague et la plante, quand il réalisa que Zhan avait réellement réussi, il ressentait tous les bons moments qu’il avait pu vivre avec elle. Elle l’avait peut-être quitté. Mais pourtant elle était plus près que jamais.

---



#10 [fr] 

Siela sortait de sa méditation dans les primes racines. Il avait passé beaucoup de temps à méditer et à trainer dans les primes racines juste après l'illumination de Zhan. Maintenant il avait reprit un peu d'élan, notamment avec la fête des réfugiés. Il réfléchissait à plein de trucs différents, mais cette fois-ci il avait prit une décision bien précise : De faire un cube d'ambre avec ses mémoires de Zhan. Un cube d'ambre pour assurer que Zhan ne tombe pas à l'oubli, que leur amour soit gardé pour toujours dans ce cube. Il savait qu'il ne l'oublierait jamais, cependant les mémoires deviendront flous, la sensation de Zhan à côté de lui, sachant qu'il pouvait compter entièrement sur elle... Donc il lui fallait un cube d'une excellente qualité, pour pas que les mémoires disparaissaiennt après quelques années.
- Où pourrais-je trouver un expert pour m'aider ?, se demanda-t-il.
Dans la jungle sûrement, il pensa, puis il savait quoi chercher. Un bibliothécaire. Ils devaient passer leur jours à graver des cubes d'ambre ou à les fabriquer, qui de mieux pour l'aider ? Il hésita à demander à la bibliothèque à Zora directement, mais il n'étais pas sur si la création de cube d'ambre comme ça serait bien vu, surtout si ça serait un Karavanier qui demanderait. Alors un bibliothécaire, mais pas la bibliothèque officielle à Zora.
Tout à coup il se souvenait que la bibliothèque était à Jen-Laï avant. Peut-être y avait-il encore un ancien bibliothécaire qui pourrait lui aider ?

Mais Siela était fatigué, alors il se réserva la recherche pour un autre jour et se replongea dans sa méditation. Si quelqu'un le voyait à cet instant, il aurait remarqué le signe de solitude et quelques larmes qui coulèrent sur son masque.

Edited 2 times | Last edited by Siela (8 months ago)

---



#11 [fr] 

Siela sortit de sa méditation et se retrouva dans son appartement à Yrkanis. Il jeta un regard autour de lui pour vérifier que tout était à sa place. Tout avait l'air en ordre, ces sapins était à leur place, les figurines des animaux aussi, ainsi que les verres des différentes nations qu'il gardait près au cas où il aurait des visiteurs une fois. Des verres Matis et Fyros, ainsi qu'un petit tonneau de Shooki... Son regard s'arrêta sur sa collection de verres et boissons. Il réalisa qu'il lui manquait une partie essentielle... Un set pour faire du Chaï !

Soudain son masque s'attristait et il posa sa main sur le sol. Il avait passé son temps récemment à voyager pour se distraire. Mais le Chaï manquant le faisait réaliser qu'il n'avait pas vraiment passé du temps en compagnie d'autres homins depuis longtemps. Kyriann et Eolinius, Shepeng, Laisuki et tous les autres... Ils devaient se demander ce qu'il devenait et il se posait lui-même la même question.

Il décida de revenir à la civilisation et de finir son projet commencé avant qu'il soit trop tard... Il se changea puis brisa un pacte pour Zora.

---



#12 [fr] 

Cette fois Siela était prêt pour le jour. Ou faudrait-il dire la nuit plûtot ? Il se mit à méditer et comme attendu, c'était le même rêve que les fois d'avant. Mais quand il pensait déjà que le rêve était fini, une nouvelle scène se rajouta. Il revoya ses parents, mais aussi Zhan et tous les trois réunis, ils lui souriaient et Siela espéra juste que ce moment ne se finisse jamais.

Mais bien sûr il sortit, pour son goût, beaucoup trop tôt de sa méditation et se retrouva dans la même position dans son appartement. Portant encore la joie de la scène en lui, il brisa un pacte pour rendre visite à la dague dans le temple à Zora.

[HRP]Le rêve précédant[/HRP]

---



uiWebPrevious1uiWebNext
 
Last visit Sun Dec 16 16:26:05 2018 UTC
P_:

powered by ryzom-api