ROLEPLAY


uiWebPrevious1234uiWebNext

#46 [fr] 

Eleanide received a letter from the marauding camp. She sat down at her desk to read it. The young guards were clamoring to hear from her, no longer seeing her on the roads. Elea had stayed at home, weary of her daily routine. Wanting to please them, she set about telling them about her marriages.

"Come on, I won't make you pine any longer about weddings and customs. Let's see...it's a long story that began with the first marriage I ever heard of: that of Psylvia and Aranuk in 2523. The elders told us of their union."
http://www.jeuxvideo.com/forums/1-7398-13936169-1-0-1-0-0.htm
http://fr.wiki.ryzom.com/wiki/Mariage_matis
http://forums.ryzom.com/showthread.php?t=15676
Rah! She does it on purpose. She doesn't talk about her marriages...
- Let me take over, maybe she'll talk about it later. Curious
*resuming the thread of writing, stammering here and there*
"There was also the first gay wedding, which was very famous in the forest, because one of the grooms, Akumu, was a very good light craftivist and his future husband Eorlan, a valiant warrior, both proud Alkianes.

http://forums.ryzom.com/showthread.php?t=14565
Then came word of a jungle wedding, that of Mysomya and Shy, in 2525. http://forums.ryzom.com/showthread.php?t=7932
http://fr.wiki.ryzom.com/wiki/Mariage_zora%C3%AF
There were also Lacs weddings, which respected Atys traditions, like that of Luth and Paera. Guests had to respect the color code. For the Trykers, it was blue; for the Zorai, purple; for the Matis, green; and for the Fyros, beige. Tryker weddings always ended with a trip to the Fairhaven bar.
http://forums.ryzom.com/showthread.php?t=17333
http://forums.ryzom.com/showthread.php?t=21176
http://fr.ryzom.kervala.net/wiki/Mariage/Tryker
http://forums.ryzom.com/showthread.php?t=31889
When I first heard rumors of marriage in the desert, it was from a crier. This was followed by a feast in the Agora, or tournaments, duels, or midnight baths in the hammam."[/color]
http://forums.ryzom.com/showthread.php?t=22700
http://fr.wiki.ryzom.com/wiki/Mariage_fyros
"Ah the hammam *smiles a young guard* there's a beautiful donzelle over there
- Hush
"*says a young guard*
"In those days, there were no concierges, masseuses or perverse old men. The hammam was peaceful but never empty. There was always a group of homins chatting. I even had trouble finding empty places to bathe".
"Alone? or with Shen"
*rit a guard*
"After long drilling sessions or a hard OP battle, I used to like to relax there in the quiet. Alas, since the day the old pervert appeared, I no longer set foot there."
"Mouais mon œil
*says a guard* I'm sure she was going with her lover
- What! It's already over? What about his marriage?
- No...the letter ends there...
- Ah, shit, she's so far away, she leaves us in the lurch..."

Edited 2 times | Last edited by Eleanide (3 months ago)

---

FB: Eleanide Ryzom
wiki: https://fr.wiki.ryzom.com/wiki/M%C3%A9moires_d%E2%80%99une_homine

#47 [fr] 

Weddings: my first husband

The youngsters saw Bipbip enter the camp. They followed him to the campfire. The young guard picked up the message hanging from her collar and began to read.
"In temple times, marriages were numerous... There was that of Amie and Syrus

http://forums.ryzom.fr/showthread.php?t=20204
Ah, I heard of a wedding on Silan too: that of Funrale, a young fyros with a beautiful fyrette, Ahealia. Alas, Funrale had to make a long journey and when he returned Ahealia had disappeared. A sad story, not unlike my marriages".
"Ah at last *said a young guard with a sigh of relief*.
- Did you hear, she wrote 'my marriages'. She's had several?"
"In 2528, I married Shenshantag, a handsome, dark matis. We made a long journey together on Atys and elsewhere. Often alongside his own people: the Circle of the Depths of Atys. We drilled, we hunted, we went to OP together. Sometimes he'd disappear for days on end into his laboratory, and for love I'd close my eyes, but I knew it was wiser for me, a hominist, not to see what he was doing there. We got married in 2530, the day after the temples.

http://forums.ryzom.fr/showthread.php?t=21618
But after a long journey together, when we returned in 2534, everything was different. I had changed, and so had he. We'd grown up. He discovered Fangfang, for whom he left me".
http://forums.ryzom.com/showthread.php?t=22955
"Oh who was Fangfang?"
"Fangfang, that damn machine gun, he dragged it everywhere. He could have slept with it, he would have. That's why you never see me with a gun. I used to take refuge in bounties. I drilled day and night.
Until the day an old friend reappeared, Saeveas, a wanderer, true to himself, who reconciled me with the homins. He was neutral, solitary and freedom-loving, like me. He loved to go for walks. We often went to Virginia Falls, far from everything. He was also a shrewd war strategist who wanted to discover other places. He left discreetly for new lands, as he had done before, quietly."

http://forums.ryzom.com/showthread.php?t=21814
"Oh, she's just unlucky".
"Time passed, my pickaxe never far away. I plunged back into drilling. This time, I was crafting my harvest and helping the little ones. This is how I found Polo, the petticoat hunter, on the paths of the Bosquet de la Confusion, in 2536. I tried to find him a homine. At that time, Alquief called me the matchmaker.*rit*. But Polo set his sights on me. He made me laugh, chasing after me, watching my bottom. I remember, as soon as he arrived, I'd pull my long dress over my zorai stockings to tease him. And he kept lifting it up and pulling it down.
*the guards laughed
"With him, I did a lot of name hunting. He loved it. As he wanted to make our relationship official, I had to ask Shen, to whom I was still married, for my freedom. It was a very heartbreaking moment".

http://forums.ryzom.fr/showthread.php?t=28688
"Bah then with Saeveas? roh the rogue
- Hush"
"But I didn't marry again. I needed my freedom. I went back on a long journey

http://urlz.fr/5D6z
When I returned in 2542, Polo gave me flowers, but the magic was gone. I remained focused on my drilling and crafting, never ceasing to help the little ones. I think it was around this time that my nickname Auntie came about."
"Did she stay alone?
- Well, I don't know, that's the end of it.
- Han la filoute

Edited 2 times | Last edited by Eleanide (3 months ago)

---

FB: Eleanide Ryzom
wiki: https://fr.wiki.ryzom.com/wiki/M%C3%A9moires_d%E2%80%99une_homine

#48 [fr] 

Les mariages: mon 2e époux

"Alors on a la suite? c'était qui le suivant"
"Depuis toujours, je restais en contact avec le Cercle, aidant leurs petits. Je trainais beaucoup avec eux: Phyli, Mutenroshi, Sylvannas, Belldandy, Dorcile... On chassait les rois, les nommés. Bon, je miamais du pop corn dès qu'ils allaient sur OP ou s'entrainaient au combat. Mais, je faisais partie des leurs.
C'est ainsi que je connus Bouigyssimo, un fyros, un peu lourdaud qui se fit beaucoup d'ennemis à une époque. Il était si touchant, si attachant. C'est lui qui, bien plus tard, quand les anciens cercleux étaient partis, reprit le Cercle et en fit une vraie "mafia": la Cosa Nostra. Il se faisait nommé
"Don Bouigyssimo."
"Je craftais beaucoup pour eux. Je les aidais au mieux, même si je n'étais pas d'accord avec eux. Je les ai vu grandir ensemble, fidèle à la guilde. La guilde devint Cosa Nostra. Elle était impétueuse, et, chaque membre faisait partie de la famille. Que de noms encore connus aujourd'hui: Djaimse, Markanjio, Rythmix, Typhanix, Maxenc, Rissa
http://urlz.fr/5D6n
https://www.youtube.com/watch?v=J3sirrwCKF4
"Je rêve ou elle nous dit pas qui est le suivant
- Han ! Sois patient "

Au fil des années, une amitié s'éleva entre eux et moi. Au fil des mois, Boui me courut après. Plus je le repoussais, plus il s'accrochait. Un jour de 2552, il me dit: Epouses moi! "
" Ah enfin. Quoi ce scélérat, elle l'a vraiment épousé?"

"Je fus très surprise et touchée mais je n'étais pas folle, je savais très bien qu'il courait après plusieurs jupons à la fois dont Schetana, devenue une amie avec le temps. Je lui répondis "Si tu promets que je serai l'unique de ton cœur" . Il accepta de ne faire la cour plus qu'à une homine, moi. J'en fus très étonnée mais il teint parole. Saeveas revenu exprès pour assister à mon mariage au bosquet de la confusion. Phyli fit une très jolie prêtresse. Taraforest, revenue elle aussi exprès, fut ma témoin. Cette friponne avec ce chapeau de pirate qui ne quittait jamais sa caboche de matisse me manque. Ce jour là, beaucoup d'anciens passèrent nous féliciter pour cette étrange et surprenante combinaison. On parla de la bête et la pioche. C'est ainsi que je devins la "marraine" des Cosa, comme il disait. Je changeai de tête pour la première fois: je teintai mes cheveux en roux comme ceux de mon frère et je quittai mes jupes longues. Que ne fait-on par amour....
http://atys.ryzom.com/boards/1/topics/2177
Je m'occupai au mieux de sa maison jusqu'à son départ. Je gardai un œil sur quelques protégés *songeant à Typhanix, Maxenc, Markanjio et bien d'autres*. Mais, n'étant pas d'accord avec Radamanthe, le nouveau chef, je repris ma liberté peu à peu. Je retrouvai mon calme, ma tranquillité avec Bipbip et mes primes."
"Han à nouveau seule... "
*dit un garde*

Last edited by Eleanide (9 months ago)

---

FB: Eleanide Ryzom
wiki: https://fr.wiki.ryzom.com/wiki/M%C3%A9moires_d%E2%80%99une_homine

#49 [fr] 

Les amours
"kikoo les djeun's, allez dernière soirée qu'on parle de mes amoureux et on passe à autre chose. "
" Quoi elle en a épousé un autre?"
"Après Boui, je connus quelqu'un qui me porta toute son attention, enfin, après sa guilde.Et vi! Encore un. Mais, après tout, je les ai aimés car ils étaient fidèles à leurs maisons. C'était de leurs devoirs de protéger et défendre leurs maisons ou leurs camps. Lui aussi était Cosa. Donc, je ne pouvais que le connaître. C'est bien plus tard que notre idylle est née. Je faisais partie des juges de l'élection de miss et mister Atys 2556." "
" Oh l'année du calendrier? Il est dedans tu crois ? dites on l'a encore, ce calendrier? *demanda une jeune garde curieuse*
- Elle est maligne, la couturière, elle nous en a envoyé un avec cette missive *dit la lectrice qui ouvrait le pli suivant*
http://urlz.fr/5D6c
- Alors c'est lequel?
- Bah on n'sait pas. Attends! je lis la suite "Jessayaneo"
*cherche dans le calendrier et montre la première page*
- Pff encore un matis....Jessayaneo"

" Au départ, vu qu'il était revenu depuis peu, je lui cherchais une compagne. Je me suis servie des participantes de l'élection. Misugi s'amusait de me voir faire. Et Jess s'amusait bien avec moi, à chaqu'homine que je lui présentais, il lui trouvait milles et un défauts. L'élection finie, je ne lui avais pas trouvé d'homine. Je lui posai donc la question: "Mais que cherches tu?" et il me répondit droit dans les yeux "Toi" Je rentrai alors en pâmoison."
"Elle n'avait pas vu qu'il l'avait en tête?"
"Je pensais être trop pioche pour lui.
*ils rirent* Il s'occupa de moi, me poussa à rechasser, m'aidant à travailler ma magie neutralisante sans rien me demander en retour. J'avoue que ça me changeait. Je ne demandais rien que d'être avec eux, à leurs côtés. Jess me montra qu'un homin aussi pouvait donner, partager. Cela me rappela Saeveas et son amitié, sa gentillesse.
Hélas, Jess était un meneur, il passa chef de la Cosa puis lead de la Karavane. Et son temps fut précieux. Le peu qu'on avait à nous, on le passa à papoter et se balader. De plus en plus tourner vers son devoir, me délaissant peu à peu, je repris ma liberté. Un jour, il disparut comme les autres, sans mot.
A mon tour, je fis un grand voyage puis revint sur l'Ecorce. Mais je ne me sentais pas bien, je ne reconnaissais pas cet Atys. Alors, je refis un voyage encore plus long, encore plus loin. Et me voilà revenue, en 2588. après ce long voyage avec pleins de souvenirs dans ma tête, aux aléas des routes je retrouvai, peu à peu mes amis, ci et là. Je ne sais quelle idée m'a pris de vouloir visiter le camp des maraudeurs. Je parvins à atteindre l'étable quand je fus ruée de coups."

"Oh! On a fait ça nous?" *un garde prenant son faux air innocent et souriant*
"Oui oui *frottant son popotin, sentant encore les coups de bâton* vous ne faisiez que votre devoir, hein... C'est ainsi que je fus relevée et protégée par une vieille connaissance du désert, que j'avais connu du temps où il était chez les Rodeurs."
"Oh Oshimaru l'a soigné?"
"Oui Oshimaru m'a reconnu, ensanglantée, et pansa mes blessures. La suite vous la connaissez. Voilà, vous connaissez enfin l'histoire de mes amours euh... officielles"
"Il est où d'ailleurs?
- Hey t'a entendu? Elle a dit officielle? Roh la filoute, elle a encore des secrets...."

Edited 2 times | Last edited by Eleanide (9 months ago)

---

FB: Eleanide Ryzom
wiki: https://fr.wiki.ryzom.com/wiki/M%C3%A9moires_d%E2%80%99une_homine

#50 [fr] 

Silan

Elea, rentrant de voyage, fonça voir son ami Pecus pour qu'il lui raconte les potins d'Atys. Il lui annonça une grande nouvelle:
"Hey ! Elea...dis donc tu as disparu d'Atys ou quoi ?
- Oui, j'ai fait un petit voyage reposant. Alors quoi de neuf sur l'Ecorce?
- Les Blanc-bec ont découvert un nouveau tunnel.
- Oh ?
- Mouais...pour une fois qu'ils font un truc bien.
- Et ce tunnel?
- Il conduit sur Silan
- Oh ?
- Yep. L'entrée est au bosquet sup, là où tu vas dépecer ta salade et rotir des grands jugulas.
- Oki je vais aller voir çà. A plus tard

Elea se mit en route pour Yrkanis où elle prit le nouveau tunnel qui l'emmèna au bosquet sup. Delà, elle prit la route vers le bosquet supérieur. Allez zou ! Une accel, une invu et elle fut arrivée sur le spot. Elle papota avec le garde qui l'a prévenu qu'il y avait souvent des petits éboulements quand on passait dans le tunnel. Le temps qu'elle parla avec le garde, elle constata que les matis laissaient l'accès libre à ce tunnel. Elle apprécia beaucoup ce geste hoministe. Peut-être qu'il y a eut des accords en son absence. Elle s'engagea, à son tour, dans ce tunnel.
Hum... j'ai pris du poids ou quoi ? Mais ! Comment un bleu pourrait passer par là ? Bon, oki, les foreurs ont du bosser vite mais... c'est pas encore ça...
Elea donna quelques coups de pioches ci et là, se prit un petit éboulement, mais, enfin, la lumière fut.

Edited 2 times | Last edited by Eleanide (9 months ago)

---

FB: Eleanide Ryzom
wiki: https://fr.wiki.ryzom.com/wiki/M%C3%A9moires_d%E2%80%99une_homine

#51 [fr] 

Silan (suite 2)


Silan ressemblait à un rêve qu'elle avait fait il y a un longtemps. Tout ressemblait à un vieux songe.
"Ah ! mais il n'y avait pas un kirosta par ici ? Oh ! Les kipestas...Rah ! mais aucun yubo ici, Bipbip reste dans le sac ! Voyons, où est ce passage? Ah j'entend des clapotis, c'est par là"
Elle se souvient, ce rêve était un bref souvenir qu'elle avait voulu effacer de sa mémoire après l'exode. Tout recommencer...tout effacer...comment l'aurait elle pu? Elle aurait préféré oublier cette étape et reprendre le cours de sa vie comme avant...mais il en fut autrement donc elle fit avec et effaça ce souvenir.
Ah Silan, Kity, sa nièce, lui en avait beaucoup parlée de long en large. Elle se remémora ses aventures et sourit tout en se balladant sur SIlan à la découverte de ce coin si secret jusque là pour elle.

Edited 3 times | Last edited by Eleanide (9 months ago)

---

FB: Eleanide Ryzom
wiki: https://fr.wiki.ryzom.com/wiki/M%C3%A9moires_d%E2%80%99une_homine

#52 [fr] 

Silan (suite 3)


Une homine parcourait Atys. Soudain, elle découvrit un passage vers un territoire inconnu "Même pas peur" dit-elle et elle fonça tête la première. Et là … BING ! Silan, le territoire où tout était à refaire, à réapprendre. Pas grave, pensa-t-elle, là, tous se côtoient, découvrent, et, grandissent. Elle ferait donc de même et Chiang serait son guide.

Elle était donc dans une ville qui comprenait 4 camps et quelques étables :
- le sage fyros s’occupait de former l’art de la mêlée. Elle murmura " ralala ces grands et valeureux guerriers" elle songea tiens il m’a pas montré les armes de tir, dommage elles sont mimi.
- le sage zoraï la guida en magie. Hélas, elle s’écarta du droit chemin en prenant l’entraînement de soins " même pas peur "
- le sage matis connaît « bien » l’artisanat " mais zut il m’embête lui il me fait crafter que du fyros, moi zaime bien les tites tenues zozo "
- " ah le ti tryker, il est mimi lui", lui, sans prétention lui fit découvrir le forage "hum je crois qu’il a oublié de me dire que les sources…BOUM […] rah en plus il est taquin, depuis mon level 50, je ne fore que forêt grrrr ces Matis "

L’homine découvrit aussi le territoire, grâce à sa curiosité mais aussi aux missions de ses entraineurs :
- la ville était au sud. Seuls quelques ragus menus peuvent narguer l’homine. Quoique …l’homin est parfois un vil prédateur. Un jour qu’elle forait dans l’arène elle fut bousculé " rah le vil a pas osé se frotter à ma pioche ni à ma hache "
- à l’est, les ruines dévoilèrent un passé révolu, une salle du trône, quelques pillards " pas bien riches eux, que 250 dappers par tête ttt une pacotille ". Elle se souvint alors de ce que les sages lui avaient apprit sur les différents peuples, sur la Karavane et les Kamis, sur la goo, sur les expériences faites…
- au nord-ouest, elle découvrit cette fameuse goo et sa faune " roh il est beau lui *regardant le frippo* aïe aïe mais il me mord ce polisson…. " En fait il est contaminé, c’est un nauséeux lui dira-t-on plus tard." eh dites ça fait quoi un occyx dominant (ql 35)*demanda-t-elle d’un air innocent* je vais voir ça vite fait "
- au nord-est, une île regorge de crays dont un dominant (ql 35). Mais surtout dévoile un tunnel vers la jungle.
- Là, vous trouverez les anciens qui forent, les chasseurs. *l’homine sautillait sur place* "chouette pleins de mobs, d’aggros *les yeux écarquillés*"même pas peur ", de MP et de " roh mais c’est la forêt des kiki " : kipee, kizoar et kipesta "roh et regardes là *les yeux brillants à la vue du kirosta dominant*(ql 50) je le veux, je le veux"

Ah et les homins me demanderez vous ? Et bien il y a des beaux gosses, des gentils, des pexeurs, et, des têtus. Heureusement, certains sont là pour aider, guider les jeunes réfugiés qui le désirent. Certains ne demandent qu’à écouter "ttt pas pour moi ça, pas besoin d’aide, même pas peur" et là, on entendit une tite appeler en région "heal plz aux ruines rah les vils javings" *se fait toute petite *

Mais l’homine se souvint comment était le continent, bien plus grand que l’île Silan avec ses jardins verdoyants matis dans la forêt "ah et les tites souris ", ses couchers du soleil sur le désert fyros avec quelques scorpions ci et là *songe aussi au hamam et rougit*, ses levers du jour sur les étendues bleutées des Lacs tryker "et ses ti oiseaux bleus qui explosent", ou cette goo contaminant ce pays malade où les zoraïs philosophent. Elle pouvait voyager à pieds, à dos de toubs "ah mon brave kalisto qui m’attend dans l’étable" ou en TP.

C’est aussi des armes comme le lance-grenade, arbalètes ou encore d’autres armes spé , des sorts où on saute à 3m de haut et on lance de l’électricité , du feu…des Mobs " roh le miaulement du gubani que c’est mimi encore plus que le yubo qui nous fait pipi sur la jambe", des MP précieuses pour de beaux amplis à 100% " hey parle un peu des tenues" *me poussant du coude* oki pensez à cette tenue dorée tryker, et cette blanche zoraï lourde ou encore à cette tenue esquive 2 ou celle….*n’en finit plus*[…]

Alors toi "qui moi ? " *air étonnée* découvres Atys, n’hésites à poser des questions en région, écoutes le sage Chiang et ses complices. Mais, n’entends pas les moralisateurs. Et pas grave si tu es fyros, matis, zoraï ou tryker "hey qu’est ce qu’elle raconte elle, moi fyros, moi kamiste, moi pas aimé les matis, encore moins les karavaniers … ah nah c’est pas ça ?"*air taquin*. Pas grave tout ça. Et ça n’a d’importance si tu meurs, quelqu’un te relèvera ou bien, ben tampi, hop ! Tu te prends en main, tu te relèves et repars "ouais et tu refonces tête baissée"


[HRP: ce texte date de l'époque où Silan a pop ]

Edited 2 times | Last edited by Eleanide (9 months ago)

---

FB: Eleanide Ryzom
wiki: https://fr.wiki.ryzom.com/wiki/M%C3%A9moires_d%E2%80%99une_homine

#53 [fr] 

La roue

Un jour, au détour de Thesos, Elea fut interpellée par un tryker :
« Hey Elea ! Tu as vu la nouvelle roue ?
- Ah oui la roue…je me souviens encore du jour où la compagnie du gubani fortuné s’était installée dans chaque capitale. Après quelques mois, certains étaient devenus addict. Un article choc «la roue de la fortune : drogue ou arnaque ? » est même paru dans le journal PlayHomin 2 à la création de la roue en 2537

http://forums.ryzom.fr/showthread.php?t=30132
- Oh vrai ? la roue est une si vieille arnaque ?
- Et oui une arnaque enfin des radins ces trykers, je n’ai jamais gagné mon yubo. Heureusement, une protégée, Makita m’offrit mon yubo Bipbip
- Hannn Bipbip la saleté qui mord ou fait pipi sur les mollets ? Quoi il est si vieux, ce cabot ?
- Et oui Bipbip me tient compagnie depuis des lustres. Alors cette roue, tu as eu des échos ?
- Ouais la compagnie a fait un contrôle chez les vieux tryker qui tenaient la roue. Tu verrais ce qu’elle a retrouvé…et bah tous les lots gagnants étaient chez dans leurs apparts...
- Han quand je le disais que c’était des arnaqueurs
- Du coup ils ont été viré et envoyé en exil pour apprivoiser et s’occuper de nouvelles montures à perpètes en jungle. On m’a parlé de gubani.
- Waouh cool, j’adore les petits couinements des gubanis, trop mimi. Ah ça me fait penser quand on parlait des montures jadis

https://forums.ryzom.com/showthread.php?t=16178&

- Bon et les roues alors qui les fait tourner ?
- Bah ils ont dû changer toutes les roues pour que les nouveaux croupiers tryker du gubanis ne puissent plus tricher. Et ils ont rajouter des nouveaux lots gagnants pour se faire pardonner.
- Ah sympa ça…j’espère qu’ils ont mis mon chapeau, il me manque
- Bah il y a des perruques, des pets, des meubles pour l’appart….
- Ohhhh bon je vais aller papoter avec le nouveau tryker, peut-être que j’arriverai à le soudoyer avec mes jetons
- Ah désolé les jetons ont changé
- Hein quoi ? Mes jetons sont fichus ?
- Mais non il y a de nouveaux jetons avec différentes valeurs mais tu pourras échanger tes anciens contre des nouveaux.
- Ouf
- Oui et tu pourras miser un ou 5 jetons par tour de roue. Comme ça, tu augmentes tes chances de gagner.
- Ok je vais retenir. Bon je file voir ça. A tantôt.
- Bonne chance Elea. »

Edited 3 times | Last edited by Eleanide (5 years ago)

---

FB: Eleanide Ryzom
wiki: https://fr.wiki.ryzom.com/wiki/M%C3%A9moires_d%E2%80%99une_homine

#54 [fr] 

Le camp maraudeur

Eleanide entendit une rumeur, selon laquelle, le camp maraudeur avait ouvert ses portes à tous tant qu’il venait en paix. Sa Sève ne fit qu’un tour, aussitôt elle sorti sa vieille monture Kalista et se mit en route pour le camp. Trop contente d’aller revoir ses jeunes gardiens, elle en oublia nourriture mais n’oublia pas sa shooki.
Elle arriva devant le camp, descendit de Kalista qui se souvenait bien de ce camp où elle n’avait rien a brouter, à part du fourrage sec, elle recula même de 2 ou 3 pattes. Mais, fidèle, elle suivit Elea.

"Bankun la couturière, tu es de retour ?" dit un garde de l’entrée du camp en la s’inclinant.

Elea resta dubitative devant le jeune homin, ne le reconnaissant pas.

"Bah tu ne me reconnais pas ?"

Le garde s’approchant d’elle et tendit la main comme s’il voulait attraper sa jupe.
Elea surprise, fit un pas en arrière par réflexe et … soudain, l’homin souriant, reconnu les fossettes du jeune homin. C’était lui, le petit qui venait tout le temps contre elle pour écouter ses histoires.

"Oh ! C’est toi, Doyffy ? que tu as grandi *air étonnée* Je me souviens encore quand tu t’endormais posant ta tête sur mes genoux au feu de camp et que ton père venait te porter pour te coucher. Ralala que le temps a filé vite.
- Alors tu reviens parmi nous ? Tu viens nous raconter de nouvelle histoire ? Hey dis, tu as apporté ta fameuse shooki et tes caramels ? "


Eleanide voyant l’impatience du jeune homin, rit

"J’ai appris que vous aviez ouvert les portes à tous tant qu’on laissait nos armes à l’entrée
- Ouais t’as vu ça ? c’est cool hein. Le nouveau chef, il allait aussi à tes feux de camps. Un jour il a rameuté tout le camp et a dit que ce serait bien qu’on s’ouvre davantage pour recruter
- Ah c’est une bonne nouvelle. J’avais eu du mal à m’intégrer parmi les guerriers à l’époque"


Un autre garde passant par là, s’arrêta net.

"Hey Elea ! Tu reviens pour nous faire ton yubo la moutarde ou pour te faire botter le popotin ?
- Barhund Starni
- Grr tu ne sauras toujours pas parler normalement; banrund c’est au revoir
- Oups que veux tu on e se refait pas *sourit* Non je viens vous rendre visite vu que vous avez ouvert le camp à tous . Et désolé je n’ai pas pris mes gamelles mais j’ai de la shooki "
*lui en tendant une bouteille*
" Ah cool *l’ouvrant aussitôt et en buvant comme s’il était en manque* Cette bonne vieille shooki .. de Thesos je suis sûr *lui donnant un coup de coude amical* Alors toi et Pecus zetes ensemble ?
- Ralala que ton imagination est toujours aussi débordante. Pecus est comme un frère voyons…et il a enfin trouvé une homine qui veuille de lui
*sourit*
- Ah bonne nouvelle. Et toi ?"

Eleanide changeant de sujet, rétorqua

"J’ai appris que beaucoup de guerriers sont partis par les racines explorer d’autres Ecorces et ne sont pas encore revenus. C’est dommage que certains soient partis, ils se seraient éclatés sur les avant-postes. Ces temps-ci les Kara et Kami s’affrontent d’arrache pieds" *frotte son popotin, la douleur de l’OP de la veille se faisant encore sentir*
"Qu’est ce qu’il y a Elea, tu te sens rouillée ? Tu as perdue l’habitude d’être rouée de coup ?
- Oui certainement, je laissais cette tâche à d’autres mais mes amplis maga m’appelaient
*sourit*
- Ah au fait j’ai appris que tu as ouvert l’élection Miss Mister Atys. On peut y participer ?
- Oui c’est ouvert à tous tant que les armes sont laissées dans le sac
- Tu seras juge ou candidate ? Je vote pour toi si tu l’es
- Rah vieu filou, tu ne changes pas. Il y a assez d’homine et des plus jeunes
- Mais t’es pas vieille twa, t’es Eleanide, la pioche, tu n’peux pas vieillir…c’est comme l’autre-là *cherche le nom* la grande bleue qui fonce toujours
- Ah Momie euh… pardon Ashuleila
- Mouais c’est ça, je la guette parfois quand elle passe et bah elle court toujours aussi vite. Au fait c’est quand l’élection que j’aille reluquer les jeunettes ?
- C’est bientôt pour dans un cycle
(dimanche 11/06 à 20h30 FR = 18h30 GMT). L'élection aura lieu en bas du bar de Thesos. N’hésite pas à venir avec d’autres. Pecus nous a réservé de la shooki *sourit en voyant l’homin révassé*

Elea passa l’après-midi avec ss anciens compagnons du camp puis ramena Kalista à Thesos

---

FB: Eleanide Ryzom
wiki: https://fr.wiki.ryzom.com/wiki/M%C3%A9moires_d%E2%80%99une_homine

#55 [fr] 

But who is Bipbip?

On a rainy morning, a young yubo was born, leaving his mother to die. His father? Well, like all males, he had abandoned his female. The little one grew up among the group of yubos with the surrogate mothers. Surprisingly, he sensed that he was different: he sought the company of the hominin.

Homins amused him. And just as well, the homins were always trying to get closer to him. And he? to lure them in, pretended to follow them, even let himself be stroked. No sooner had they turned their backs than he was peeing on their ugly dresses. And as he was being chased, he would hide under the homines' dresses. The homins, trying to catch him, would often get a good slap from the homine. But, as his whiskers tickled the homines' legs, they would scream and jump, almost stepping on him. As a result, he'd bite their calves and run off.

In winter, when he saw a female by the fire, he would hide in a bush. When night fell, he'd approach, casting a huge shadow that would scare off any female. If the hominin wasn't afraid, he'd snuggle up to her for the night. In the morning, he'd put a nice turd in her boots to keep her feet warm and pee on her bag to keep the insects away. Then he went back under the comforter. But in the morning, the homine, putting on a boot, screamed and threw the 2nd boot at the yubo, who ran to hide in a bush. No sooner had the homine risen than gingos swooped down on her bag, nibbling at it and devouring her supplies in the process.

The yubo grew up to be the terror of his group of yubos. Until the day he found a hominin who protected him from homins who got too close to her, swinging a pickaxe at them, and who didn't scream when he tickled her calves. She even gave him scratches, toffees and warmth on chilly nights. The first time she stepped into his gift-filled boot, she laughed. And she killed the gingos charging at her bag. Then she caught up with the yubo and told him not to do that.

Since then, the yubo has strutted proudly alongside this homine. To thank her, well, he continues to pee on the dresses of homines and bites the calves of homins who get too close. As time went by, Bipbip remained faithful to Eleanide; despite his arthritic condition, he followed her as best he could. She, seeing him waddle with difficulty, carried him more and more.

Last edited by Eleanide (3 months ago)

---

FB: Eleanide Ryzom
wiki: https://fr.wiki.ryzom.com/wiki/M%C3%A9moires_d%E2%80%99une_homine
uiWebPrevious1234uiWebNext
 
Last visit Tuesday, 27 February 09:35:39 UTC
P_:

powered by ryzom-api