ROLEPLAY


uiWebPrevious1uiWebNext

#1 [fr] 

Carnet de route d'Eolinius:

Explosion dans la jungle de Silan

Eolinius regarda autour de lui. Tout semblait calme. Cela faisait maintenant plusieurs heures qu’il patrouillait dans la jungle ayant pour objectif de surveiller la position des Kitins. La jungle, un endroit étonnant, parfois magnifique avec ces rayons de lumière qui perçaient entre les arbres et éclairaient la végétation exubérante, parfois inquiétante quand l’ombre reprenait possession du lieu. Le froid alors vous saisissait et des lueurs étranges surgissaient de tous côtés comme des âmes égarées prêtes à vous demander réparation. On ne savait jamais si elle était bienveillante ou hostile, peut-être reflétait-elle en fin de compte le fond de votre âme.  Eolinius s’assit sur un monticule pour observer du coin de l’œil les keppees. Il profita de ce moment de calme pour sortir son petit carnet. Malgré ses missions, il s’arrangeait toujours pour prendre des notes sur le chemin emprunté, sur la végétation environnante et sur le comportement de la faune autour de lui. Son besoin de comprendre le monde qui l’entourait refaisait surface. Accompagné du doux chant de quelques oiseaux il griffonna sur le papier une esquisse d’un keppee du mieux qu’il pouvait.

Soudain, un énorme bruit sourd, ressemblant à une explosion retenti dans toute la jungle. Sous le souffle, une pluie de feuilles descendit lentement des arbres environnant, puis le silence se fit total. Même les kipees semblaient inquiets et se dressèrent sur leurs pattes tournant la tête de droite à gauche pour essayer de voir au loin. Eolinius se leva pour tenter d’identifier l’origine du bruit. Après quelques minutes de recherches il se dirigeât vers un endroit d’où semblait provenir des grognements. Il vit une silhouette s’agiter plus loin et il ne lui fallut pas longtemps pour reconnaitre son vieil ami Xebei, une pioche à la main, à demi enterré et qui se démenait pour s’extraire d’une cavité causé par un accident de forage. Malgré le tragique de la situation, Eolinius se mordit les lèvres pour ne pas être pris d’un fou rire et sortit son appareil à lucios* pour immortaliser la scène. Le pauvre Xebei proférait des jurons en zoraï que même Eolinius pouvait comprendre et que la pudeur nous oblige à cacher. On peut être un sage Zoraï, on en est pas moins Homin.

 

 *NDLR :

1- Nous épargnerons au lecteur la façon dont Eolinius construisit à ses moments perdus son appareil à lucios, sachez cependant qu’à la mort son père qui était scientifique, celui-ci lui légua un sac remplis de parchemins et de notes de toutes sortes, dont des archives sur la description de la luciographie.   http://fr.wiki.ryzom.com/wiki/Luciographie

2- Le luciogramme a été publié avec l’accord des protagonistes et a été reproduit sans truquage.

3- Désolé pour le retard de publication, les nouvelles sont vraiment très difficiles à acheminer entre Silan et le continent.


Edited 3 times | Last edited by Eolinius (8 months ago)

#2 [fr] 

[HRP] Ce post (version 1.3) a été réalisé pour rendre hommage à toute l'équipe d'animation qui nous a offert une fabuleuse période d'Anlor Winn 2016.

(Plain text for non-francophones who wish to use the automatic translator is located lower) [/HRP]



Carnet de route : lettre à Kyriann







Le camp de Silan recouvert de neige




terrain de chasse sous la tempête




Un fantôme décrit par un réfugié




Un gentil petit yubo zombie reproduit avec la technique du luciofilm




La plaine des slavenis recouverte de neige




Le lac étincelant ... de glaçons




La jungle de Silan prise par les glaces



Chère Kyriann

Je ne sais pas si ce message te parviendra. A cause des difficultés de communications entre Silan et le continent, j’envoie ce parchemin accroché à un izam que je vais lancer dans un téléporteur en direction des lacs. L’expérience ne me semble jamais avoir été tentée auparavant. Le pauvre, je ne sais pas si il supportera le passage et comment il sortira de l’autre côté. S’il survit, il se peut qu’il soit tellement déboussolé qu’il n’arrive pas à te retrouver. J’aurai pu confier ce message à un réfugié en partance, mais en ces temps difficiles on ne peut plus avoir confiance en personne.

Ici sur Silan depuis ton départ, la région a bien changé. Nous sommes entrés dans une mini période glaciaire et le temps semble s’être figé. Le forage est devenu impossible tellement le sol est gelé, ce qui va retarder un peu mon passage vers le continent. J’ai renoncé à creuser après avoir cassé plusieurs pioches dans la glace. Je t’envoie quelques lucios avec ce parchemin car je suis sûr que tu n’as jamais vu Silan comme ça. Le spectacle est fabuleux, nous les réfugiés des primes racines nous n’avions jamais vu la neige. Ici le moindre bout de peau au contact de l’air froid devient bleu, ce qui nous fait tous ressembler à des Zoraïs et nous rigolons tous bien de ça. Même les Matis deviennent tout bleus, hihihi. J’ai même vu le sage Nomis Merclao que tu n’aimais pas avoir son masque qui commençait à geler.

Il se passe en plus des phénomènes curieux depuis quelques temps. Certains réfugiés disent avoir aperçu des fantômes sans têtes errer dans les plaines. Tu connais mon côté rationaliste, je vais aller enquêter à ce sujet pour en avoir le cœur net. Moi aussi pourtant je sens que des choses bizarres se passent en ce moment. Les animaux semblent aussi touchés et certains sont devenus très étranges.

Je suppose qu’il fait moins froid dans la région des lacs, au moins là-bas vous avez des bars pour vous réchauffer. N’oublie pas que tu m’as promis de m’offrir une bonne bière tryker en souvenir de nos chasses sur Silan et j’espère que tu n’as pas succombé à la liqueur de shooki.

PS : J’ai perfectionné la technique du luciogramme. Si tu superposes deux lucios et que tu alternes l’un et l’autre tu obtiens une illusion de mouvement. Imagine ce que l’on pourrait faire avec une pile de nombreux lucios.

Edited 10 times | Last edited by Eolinius (6 months ago)

uiWebPrevious1uiWebNext
 
Last visit Wed Jan 19 16:00:20 2022 UTC
P_:

powered by ryzom-api