ROLLENSPIEL


uiWebPrevious1uiWebNext

#1 Mehrsprachig 

Un grand Tryker musclé (si, si, ça existe) est assis les jambes ballantes au bord d'un ponton d'Avendale.
Le regard dans le lointain, il semble perdu dans ses pensés...


"...Y'ai fait un sacré bou'd'route quand même d'puis Silan...

Y'bouffe les pontons du coin d'puis...?
...ça fait au moins... dix des années d'Jena...

Quand y'suis arrivé , y'avais rien Que mon couteau et ma...

...maint'nan y ai une crèche où posé mon pageot Al D'la fraîche D'vant Y, Tor voir v'nir...

...La Classe! Al pis, Y suis d'venus une p'tite autorité dans l'turbin qu'est l'm'in: la mousse de stinga ça m'cause Lor...

Al pis maint'nan ya toujours un Ch'tit taff à faire qui paye suffisamment Tor les aléas...

...Malgé tout C'la ya An à dire il m'anque un truc...

Comme si Y F'zais an tout c'qu'Y dois?

Ma meany ... Elle M'racontais toujours des histoires...
..d'ces histoires d'avant les kitini...

...Y'aimmais Lor quand elle m'disait les Drakhani Al tous C'tes héros qui ont sauvés les trykeri...

Y maint'nant, c'est certain, y profite Lor. Y manque d'rin...

...Eny Y M'sent Vide comme c'te jolie coquillages qu'on trouve sur la plage parfois...

Y'm'd'mende si l'aute fois l'aute Tala il était sérieux...
Il Bavait qu'y Pourait b'in entrer chez les Drakhani...

Al pis, Quan-t-il causait du Père des Trykeri...
...Y An Jobard Y F'sais L'gogo en disant qu'Y connaissait An C't'homin ...

Eny les histoires D'Arc en Ciel et du Père qui nous sauve nous, ses enfants ...
C'était celle que Y'preferais quand Y'étais chiard...

...En fait y sait an si l'était sérieux l'aut'e Zig...

...Eny ça S'rai vraiment la Bamboche si Les Drakani Y M'd'mendait..."


...L'homin croque voracement dans son casse-croute en hochant doucement la tête...

5 mal geändert | Zuletzt geändert von Otall (vor 5 Monaten)

#2 Mehrsprachig 

O'Tall se réveille chez lui à Avendale.

Il se sent étrange comme changer, peut être.

Il se souvient de sa réception sur l'ile des Drakani...
il se remémore ses sensations, la joie qu'il a ressenti Quand Nair Jazzy lui a accrocher l'insigne...

M'am aurait été trop fière que son "pas trop futé" d'Fils soit membre d'La Garde des Dragons Noirs...

Trop la Classe...

O'Tall se redresse dans son hamac et aperçoit son grand Uniforme de la Garde soigneusement posé sur un portant...

Il sourit heureux

Zuletzt geändert von Otall (vor 4 Monaten)

#3 Mehrsprachig 

O'Tall est heureux,

Le Maitre bijoutier avait toujours refusé de lui enseigner les techniques pour assembler les parures de haute qualité.

Hier, alors qu'il assemblait un bracelet particulièrement complexe, Nair Be'Reiliam Cothan a contrôlé son travail.
L'air sévère il a corrigé les défauts puis lui a demandé de le suivre dans le fond de l'atelier:

"c'est Lor O'Tall, ce que sul fais commence à ressembler à quelque choses...
Il est temps que Sul passes à autre chose. Regarde!"

Le Maitre commence à assembler un bracelet sous le regard attentif du jeune Tryker. Concentré le vieux Tryker ne semble pas se soucier de savoir si O'Tall suit.
Au bout d'un certain temps: il s'arrête, examine son travail puis regarde O'Tall.
" ...C'est à Sul maintenant.
Prends ma place Al montres Y ce que sul a compris"

O'Tall s'installe en silence et prends les outils.
Il commence à assembler un bracelet.
De temps en temps le maitre corrige un placement, explique une subtilité...
Mais Finalement au bout d'un long moment, le bracelet est terminé. O'Tall le regarde tout étonné d'avoir réussis un tel Exploit.

Il est tellement heureux et si fier qu'il part comme une furie le bracelet à la main pour le montrer à qui voudra.

Zuletzt geändert von Otall (vor 4 Monaten)

#4 Mehrsprachig 

O'Tall est à Fairhaven.
Il déchiffre Laborieusement les textes contenant le savoir magique, quand le Maitre s'approche.

"Nair-O'Tall montres moi si Sul veux bien l'étendu de Sulem savoir."

O'Tall tout timide, enfile ses Amplis sur ses grosses mains.

Il commence une incantation de pourriture, mais Le Maitre de magie l’interrompt :
"Je vois que tu as la capacité de chanter à un niveau supérieur pourquoi te limites Sul?"

le jeune tryker tout honteux:
"...heu.... C'est que, Nair, Y ai An d'Amplificateurs d'magie Tor contrôler c'niveau d'puissance.
Al pis, mes Amplis actuel sont les meilleurs qu'j'ai jamais eu.
C'est sur, dés qu'j'saurais utiliser les Amplificateurs du 20e cercle qu'j'ai acheté ya longtemps tor une bouchée d'pain ...

_Oy Y comprends, il te faudra alors, t'entrainer beaucoup avec les outils dont tu disposes mon Neu-Tala.

Y vois que Sul est membre de la garde des Dragons noires, c'est un Lor honneur d'avoir été accepté là bas.
Pourquoi ne demandes sul pas de nouveaux équipements?

_ c'est que, Nair, Y ai perçu une magnifique armure comme uniforme Alors q'Y viens juste d'arriver.
Al, Y ai An eu l'temps d'faire mes preuves.

Al, en plus, c'est AnLor de réclamer.
En tout cas c'est C'que m'a appris M'am"

2 mal geändert | Zuletzt geändert von Otall (vor 4 Monaten)

#5 Mehrsprachig 

O'Tall attendait depuis longtemps l'occasion.
Et ça y est tout c'est aligné.
Il a de quoi tenir plusieurs jours dans son sac.
Il est à Desertstock au pied du goulot qui donne l’accès au plateau de l'arrière pays.
Ce plateau jusque là inaccessible protège le Vortex vers le désert Fyros.

Devant lui, le gingo qui lui barrait le chemin depuis plusieurs heures se décide enfin à bouger.
O'tall vérifie une dernière fois le goulet.
Les kitini sont occupés sur la gauche, un najab s'éloigne sur la droite.

Le Tryker sort du trou où il était caché.
Il avance discrètement sans précipitation mais sans hésitations.
Le passage est dégagé... O'tall allonge le pas.

En haut du goulet les kinchers guettes mais le froid du matin les ralentis.
Il invoque un sort de vitesse, tant et si bien qu'il laisse les kitini sur place.
Le Voila devant le Vortex mais des zerx ne lui laisse pas le temps de réfléchir.
Dans un saut digne des meilleurs joueurs de yubo ball il se jette au travers du Vortex.

#6 Mehrsprachig 

Cela faisait bien longtemps qu'il n'était pas retourné au camps ranger de Silan.
Il se promenait d’échoppe en échoppe. Saluant ses anciens maitres d'apprentissage.
Heureux de croiser de vieux amis qui n'avaient jamais quitté le camps.
Quand, il l'a vue!

Ses cheveux dorés retenue par un jolie foulard bougent dans le vent.
Ses mains sont fines et délicates...
Elle se déplacet avec souplesse et élégance, comme si ses jolis pieds nus ne touchent pas le sol.

Subitement O'Tall a chaud, il sent son cœur s’emballer.
Il n'a jamais ressenti cela avant, est il malade?
Pourtant, il se sent heureux, comme si tout sont Univers venait de s'emplir de jolies pensées.

Quand il reprends ses Esprits la triquette a disparu et Milles Dodoine éclate de rire :
" ...Al bein Sul, t'es sacrément Mordu!
Y en ai vu des choses extraordinaires ici! mais des comme ça Jamais."

O'tall rougit, mais ne semble pas comprendre.

" Aller Ch'ti yubo, si Sul est gentil avec ton ancienne maitre de forage, Y sul dirait son nom..."

Zuletzt geändert von Otall (vor 1 Monat)

uiWebPrevious1uiWebNext
 
Last visit Mittwoch 21 Februar 15:20:30 UTC
P_:

powered by ryzom-api