ROLEPLAY


Lettres à mon enfant.

[FR]

III.Revivre


[...] Le Lendemain matin, ils m'ont trouvée au milieu de leur camp en train de préparer un civet de yubo.
Personne ne m'a vue m'installer ou ils ont fait comme si…
La route vers le Havre fut longue et parsemée de dangers mais nous n’eûmes aucune perte à déplorer.
Durant ce voyage, je contais mon histoire à mes nouveaux amis. Ils voyaient ma survie comme un miracle.
Malheureusement, aucun n'avait croisé mon frère. Au Havre de l'Hominité, Il y avait tant de monde que personne ne pouvaient connaitre tous les réfugiés.

Une fois sur place, j'ai découvert un joyeux fouillis. S'il existait un embryons d'administration, il n'y avait aucune liste de réfugiés.
Malgré les tensions liées à la promiscuité, Je dois reconnaitre que les rancunes entre les différents peuples étaient comme mises en pause.
Dés mon arrivée, Espérant trouver Fleur, j'ai exploré sans succès l'ensemble de notre Refuge.
Plus tard, mes compétences acquises en enfer et ma connaissance des kitins m'ont rapidement fait remarquer par les Rangers.
Ainsi, malgré mon jeune âge j'ai participé aux reconnaissances envoyées dans les Nouvelles Terres.

Trop heureuse, je parvenais ainsi à échapper à ce confinement qui me pesait et à rechercher mon frère perdu.
Si la peur, la douleur et les privations étaient notre lot commun, la fraternité et le partage nous donnaient le sentiment d'une relative liberté.

Malheureusement, nos missions nous ont rapidement montré qu'il ne fallait pas espérer l'aide des Puissances.
Leurs autels étaient pour la plupart endommagés ou détruits : tous ne revenaient pas.
Parfois, malgré les Kitins toujours aussi nombreux, quelques survivants comme moi étaient trouvés puis ramenés mais aucun ne connaissaient Fleur.

Deux années se sont écoulées ainsi.

Petit à petit, nous sommes parvenus à repousser ces monstruosités.
l'Hominité a reconquis ses anciens territoires.
Le danger repoussé nous avons quitté le Havre, Puis, commencé à reconstruire.
Je me suis installée dans les Lacs avec l'idée de ne plus jamais remettre les pieds dans le désert…

Mais on ne lutte pas contre son passé.

C'est à cette époque, que j'ai pris mes distances avec les Rangers dont j'avais du mal à supporter la discipline et l’abnégation. La perte de Fleur, de nos compagnons et ma défiance envers les représentants de l'Hominité ont fait de moi une âme acariâtre et solitaire, prompte à plonger dans la violence. Toute mon énergie était focalisée sur la haine que je vouais aux Cancrelats.
La plupart me disaient de faire mon deuil, qu'il fallait que j'oublie Fleur, qu'il n'était plus, que j'avais le droit de refaire ma vie…

Au fond de moi aucun doute, je savais : Il était vivant.
Si j'avais su surmonter cette épreuve, il l'avait fait aussi.
Cette obsession devint mon moteur.

L'avenir me donna raison. Mais ceci est une autre histoire. [...]



——o§O§o——

Lexique

---

Y syln Ubhal / Je suis Pomme
Y Teinh'Lir Zir Tor TRYKA!!! / Je combattrai toujours pour La Liberté!!!
Show topic
Last visit Thu Aug 11 16:58:46 2022 UTC
P_:

powered by ryzom-api