ROLEPLAY


Pour quelques frippos

Un coup sec, comme elle avait du maintes fois les réaliser sur des yubos lors de son apprentissage du metier de bouchère à Pyr. Un coup sec au niveau de la tête, afin d’abréger les souffrances des plus mal en point. Aussi précautionneusement et rapidement que possible. Elle plaça chaque petit frippo dans la fosse qu’ils avaient creusé un peu plus loin, et les recouvrit d’une pelleté de sciure.

"Dommage qu’on ne puisse les faire ramener par la karavan, ceux-là. Ça t’aurait changé des fyros" siffla le Zoraï, sur un ton qui oscillait entre moquerie et sérieux. Il avait soigneusement sélectionné quelques autres frippos afin de les garder en observation.

Eeri préféra ne rien répondre et replongea dans sa liste des filtres utilisés et des différentes réactions, griffonnant des notes en murmurant dans sa barbe :

"psykopla, non. Étrange… Ou pas si étrange… analyser la combinaison 7 et comparer avec 6 et 5. Combiner filtre jubla avec fibres buo-dzao. Peaux de créatures, échec total… peut-être d’autres? on verra plus tard. anete, shu, un désastre… stinga pas trop mal à combiner aussi… reste à tenter shooki, cratcha, slaveni… Cratcha peut-être, ces plantes montrent une bonne résistance, il me semble… buo seule, sujet mort, dzao seule peu convaincante… combinaison buo et dzao à réessayer… à voir… … peut-être une combinaison avec mousse de stinga…"

Pendant quelques heures, elle nota et compara les résultats, et en sortit une liste relativement claire des prochains filtres qu’elle allait devoir réaliser et tester. Un instant elle songea qu’ils n’y arriveraient peut-être jamais, que cette goo était peut-être une chose tellement fine et impalpable… C’était autre chose que de faire un filtre de casque fyros protégeant du vent chargé de sciure, mais il y avait un petit espoir. Les frippos auraient pu tous être crevés, certains étaient vivants, un succès. Mieux, une surprise. Ça donnait aussi à Mazé’Yum des sujets gooifiés à étudier, et elle préférait ça que de l’imaginer travailler des sujets homins.

Ils allaient surtout avoir besoin de commander des matières premières. Ce serait déjà bien assez de travail et de temps pour réunir de quoi faire les filtres. Elle prit un morceau de peau de timari qui traînait là, et rédigea un court izam à la compagnie. Non pas que ça l’enchantait de faire appel à eux, mais ce serait la solution la plus rapide, et, l’espérait-elle, la plus discrète.
oren pyr,
Nous aurions besoin de :
50 tonneaux vides de bonne qualité
50 frippos adultes, en bonne santé et nourris correctement
Une centaine de mesures de sève ardente de choix.
Faites moi savoir votre prix et délais. Livraison demandée aux alentours de jen-Laï, avec discrétion.
Eeri

Elle souligna plusieurs fois le mot "discrétion" en espérant que Feinigan, ce tryker à la langue aussi pendue que sa bourse de dappers, ne sème aucune information au bar de fairhaven.

---

Eeri
"Quand on a le nez trop près de la bouteille, on ne voit plus le bar"
Show topic
Last visit Thu Jun 24 22:24:03 2021 UTC
P_:

powered by ryzom-api