English French German Spanish Russian
Ténèbres des soleils passés - ROLEPLAY - Ryzom Community ForumHomeGuest

ROLEPLAY


Ténèbres des soleils passés

Le grand frère



Le zoraï courait aussi vite qu’il pouvait. Sous l’impulsion des maraudeurs, l’Autre avait repris le contrôle un court instant. Mais ce corps, il ne lui appartenait plus ! Il avait besoin de se rassurer, de le sentir, de goûter chacune de ses sensations. Le parfum de l’écume, la contraction de ses muscles tendus, la chaleur de la sciure chaude sur la plante de ses pieds, la fraîcheur du vent des Lacs frôlant son masque, la douleur enserrant son cœur … Comment pouvaient-ils le juger si violemment ?

« Je les hais tous. »

Cette fyros, qui ne voit que son blason, et qui passe son temps à le menacer de mort.

« Je la hais. Elle nous a humiliés à plusieurs reprises. Jamais tu n’aurais dû la laisser te parler sur ce ton ! Un coup de paume bien placé sur la cage thoracique pour lui couper la respiration, des coups de dagues minutieux pour trancher les ligaments internes latéraux des genoux, et la voilà à ta merci. Te souviens-tu du goût de la torture Vao ? Lorsque le dernier palier est atteint, et que l’incontinence frappe. Ces larves, noyées dans leurs larmes et leur merde, nous suppliant de les renvoyer à leurs maîtres. Et leur retour. Corps intact, mais esprit brisé. Jamais ils n’oubliaient nos lames ! »

Ce tryker, qui l’appelle par le mauvais nom, et qui l’accuse de meurtres qu’il n’a jamais commis.

« Je le hais. Pour qui se prend-il, le chef des Bai Nhori Drakani ? Il y a tant d’années, il était parmi les premiers choix ! Bakyl, ça aurait pu être lui ! Te souviens-tu ? Bakyl, Ezek, Xiamoei, Fakuang, et tant d’autres. Ces noms, ces pions dans nos manigances. Nous étions allés plus loin que Ki’yumé. Il était fou, mais pas nous Vao ! Pour lui, tout n’était qu’un jeu. Pour nous, c’était l’unique occasion de tout faire s’écrouler. Effacer l’injustice et les faux-semblants, puis repartir de zéro ! »


Ces maraudeurs, qui dénigrent son existence, et qui croient savoir ce qui est bon lui.

« Je les hais. Pourquoi n’ont-ils pas attaqués ?! De quoi ont-ils eu peur ? D’une légionnaire ? D’un esclave ? D’une initiée ? Ils t’ont laissé reprendre le contrôle, alors qu’ils auraient pu les tuer, nous emmener et me soigner ! Où est Rory, où est Acour ? Cette faiblesse, elle m’est insupportable ! Ils salissent le blason, ils ne méritent plus la Sève Noire ! »

Et surtout, elle. Ses sages paroles l’avaient fortement blessé. Jamais elle ne le comprendrait …

« Cette petite pute, je la hais plus que tout. Il suffisait donc simplement d’un joli petit cul pour te faire perdre tout bon sens ! Tu crois vraiment qu’elle t’aime, Vao ? Ce corps marqué, MON corps ! C’est une arme de guerre, pas une arme d’amour ! Réfléchis, personne ne peut être intéressé par nous ! Pauvre imbécile, elle t’utilise, elle te manipule ! Elle exhibe habilement ses formes devant ton masque et feint l’ignorance, car elle sait comment susciter les instincts primaires masculins. Combien crois-tu qu’il y en a eu avant toi ? Sous son air de pucelle innocente, elle pue le stupre et la cupidité ! Alors reprends tes esprits, personne ne t’a jamais réellement aimé, sauf moi ! Et n’ose même pas penser à maman ! Elle savait ce qu’il nous faisait subir, et elle n’a jamais rien fait ! Tu crois qu’elle était sous son emprise ? Ne me fais pas rire, je suis sûr qu’elle jouissait de la situation autant lui … »

Non, elle méritait qu’il lui laisse une chance. Et il devait arrêter de sans cesse se dérober face aux difficultés. Après tout, ces trente dernières années gâchées n’avaient été qu’une vaste fuite en avant, qui l’avait amené à se perdre au plus profond de lui-même. Il était impensable que cela se reproduise. Elle était son Soleil, et jamais il ne s’était senti aussi vivant qu’en protégeant sa lumière. Mais pour avancer, il devait accepter son regard, et s’ouvrir à elle. Le zoraï fit demi-tour en direction de là où il avait abandonné Lai’Suki. Il la retrouva au même endroit. Elle savait qu’il reviendrait.

« Tu sais quoi ? Si elle tient autant que ça à nous connaître, tu devrais lui faire comprendre pourquoi tu as eu besoin de moi la première fois … Brise son corps, jusqu’à ce qu’elle ne puisse plus se débattre. Prend ta dague, déchire son masque au niveau de la bouche, et ouvre-lui en grand. Fais la s’agenouiller devant toi. Attrape-lui les cheveux. Puis fais comme Papa ... »

- … J’en ai marre de fuir Lai’, dit le zoraï. Alors il faut que je te le dise : je t’aime. Voilà, c’est fait. Je sais que suis trop vieux pour toi, et que mon état psychique est trop instable pour que l’on puisse envisager quelque chose. Je ne te demande pas de m’aimer comme je t’aime, je veux simplement rester avec toi. Ton existence, c’est la seule chose qui me permet de ne pas perdre pied.

La jeune homine balbutia quelques mots. Sa respiration s’était emballée et on pouvait deviner du rose sous son masque.

- Va … Vao, je t’aime aussi, mais comme un grand frère, dit-elle d’un air embarrassé.

Le zoraÏ s’approcha d’elle et la serra dans ses bras.

- Et cela me convient parfaitement.

- Aribini, ce que tu viens de vivre a été très éprouvant. Reposons-nous quelques jours. Nous partirons ensuite pour le Royaume. D’ailleurs, j’ai une surprise pour toi, murmura-t-elle en relevant son masque. J’ai terminé de traduire et d’illustrer le chapitre deux des Chroniques de la Première Croisade. J’espère qu’il va te plaire. Il s’intitule « Mourir pour renaître ».

« Mourir pour renaître. C’est une menace Lai’Suki ? Si tu savais à quel point je te hais … Avant, il n’y avait que moi qui comptait pour lui. Maintenant, je dois faire avec toi. Mais tu te trompes Vao, c’est de moi que tu as besoin, pas d’elle. C’est moi le grand frère, et je t’aime plus qu’elle ne t’aimera jamais. »


[ Note hrp: Voici le lien vers le visuel du texte fait par Lai'Suki en collaboration et sous supervision de son auteur, Bélénor Nénius. Nous espérons que cela vous plaira.
https://drive.google.com/drive/folders/1aQrEhvrzECARbHwdTcxh6zq4o DU72Dz3?usp=sharing]

---

Ki'gan, dit le Dévoreur d'Espoir. Revenu d'exil en petits morceaux.
Show topic
Last visit Tue May 21 21:57:24 2019 UTC
P_:

powered by ryzom-api