English French German Spanish Russian
Ôde à Ryzom - Français - Ryzom Community ForumHomeGuest

Français


Ôde à Ryzom

Ci joint un petit billet de mon blog que je recopie ici

Quand on dépense 80€ pour une boite de jeux, voire 1000€ pour la console qui va avec, la décision est longuement mûrie, le joueur sait que le jeu va lui plaire avant de commencer ! La prise en main est planifiée lors d'un week-end ou d'une soirée tranquille, avec bloc-note, et Coca Light (le gamer étant sédentaire il fait attention à son poids), ce fut le cas de Ryzom par le passé.

Depuis que Ryzom est un free2play sa découverte est radicalement différente, car dans l'immédiate période post-installation le joueur a pour principale motivation la gratuité, et l'envie d'action sans trop réflèchir. Si le joueur s'arrête là il y a peu de chance qu'il quitte jamais Silan (la zone tutoriel de départ) car si Ryzom a été contraint économiquement au gratuit, il a été conçu il y a onze ans pour des joueurs "haut de gamme".

Ce sujet n'a pas pour objet de masquer ou minimiser les difficultés de Ryzom qui, soit dit en passant constituent un filtre anti-boulet appréciable, mais d'encourager les joueurs de bonnes volontés à persévérer.

Le terme de difficulté est d'ailleurs exagéré, il s'agit juste de la façon dont on jouait avant ! Lire les dialogues, les comprendre, prendre des notes, passer des heures à ranger son sac ou choisir son équipement, rejoindre une guilde, lire un ou plusieurs forums, une minimap rudimentaire, pas d'instances type donjon, un avatar qui bloque dans le décor, des zones ouvertes tous niveaux, des macros clavier etc... et surtout s'engager sur des mois et des années de jeu !
C'est certain qu'il y a onze ans le joueur ayant dépensé un budget conséquent (matériel, adsl, abonnement) était prêt à lire et réfléchir vingt minutes pour comprendre et réaliser des raccourcis d'action.

Le principal effort est sur le clavier.
Je me rappelle mon dégoût la première fois que j'ai appuyé sur la touche K (touche listant les raccourcis clavier au nombre d'une centaine). Le pire conseil qui m'a été donné alors fut de jouer uniquement à la souris, quelle erreur j'y ai perdu un an. Conservez la souris uniquement pour la caméra et les phases « ballades » et apprenez tout le reste au clavier,puis au macro-clavier (sur des post-its autour de l'écran le temps que ça rentre dans la tête)

Le second effort est d'accepter l'échec comme normal.
Un respawn n'est pas une sanction, il y a onze ans respawn était la méthode d'apprentissage, inutile de se frustrer et d'insulter le jeu, ce n'est pas qu'il est mal conçu. Vous échouerez dans des tas de missions avant de les réaliser, le « carton plein » n'est pas un objectif.

Le troisième effort est d'accepter la liberté :
« Si je peux pas réaliser la mission pourquoi il me la donne ? » voilà une remarque de jeune joueur ! Il n'y a pas de guidage automatique, pas de « meilleur façon de », pas de priorité à « faire ci plutôt que faire çà », c'est souvent le désarroi du nouveau joueur du coup s'ennui alors qu'il a toute liberté.

Passés ce qui représente des semaines, des mois, Ryzom se livre et redevient ce qu'il a été à l'origine un produit de luxe. On y trouve intacte une expression artistique et une ambition littéraire jamais vu à l'époque : Ryzom se proposait de construire un Univers à la dimension des Terres du Milieu ou de la saga StarWars . La seule dimension des jeux vidéos était sans doute trop étroite pour un tel projet et malheureusement les créateurs de Ryzom n'avaient avec eux ni Hollywood, ni Tolkien !

Profitez-en alors, vous avez a un prix ridicule la possibilité de conduire une ferrari d'époque, sans boite automatique, sans anti-patinage, sans air-bag, sans abs, sans climatisation, sans filtre à particule, sans.... juste le plaisir de la conduite !

---

Show topic
Last visit Mon Oct 21 22:23:12 2019 UTC
P_:

powered by ryzom-api