English French German Spanish Russian
Ténèbres des soleils passés - ROLEPLAY - Ryzom Community ForumHomeGuest

ROLEPLAY


Ténèbres des soleils passés

Aeden et le chapitre 1


Lai’Suki ferma la porte de la salle des archives derrière elle.
Les quelques initiés présents étaient absorbés par leur lecture
et ne remarquèrent même pas son entrée. Elle se glissa sans
faire de bruit dans le rayon des dictionnaires des langues atysiennes.
Lai'suki fit le tour des ouvrages sans trouver ce qu’elle cherchait.
Elle allait baisser les bras lorsqu’elle leva la tête pour observer le
meuble dans son intégralité une dernière fois. Un coin de grimoire
dépassait, sur le dessus de l’étagère. Haussant le masque de surprise,
elle s’étira pour atteindre le sommet, faisant vaciller le perchoir
du livre. La zoraï prit peur et arrêta de respirer un moment.
L’étagère cessa de tanguer et elle attrapa délicatement l’objet.

« Le voilà!!! » s’écria t’elle.

La conservatrice lui fit des gros yeux et posa l’index sur sa
bouche pour lui dire de se taire. Lai’Suki s’en alla s’isoler
dans un recoin pour ne pas déranger les autres zoraïs,
et pour ne pas qu’ils la dérangent elle. Elle commença la
traduction de l’ouvrage.

« Chroniques de la Première Croisade, par Bélénor … Nébius.
Oh, une histoire de guerre. »

Il faudrait qu’elle montre le texte à Naveruss Kynigrips, c’était obligé!
Elle travailla sur le premier chapitre une bonne partie de la journée.
Possédée par la fatigue, la zoraï se mit à bailler et prit une pause.
Elle rangea le livre de la bibliothèque dans son étagère et mit le sien
avec ses notes. Une fois rendue dans ses appartements, elle se prépara
un chai et versa un peu de slaveni-ka dedans. Elle relisait les textes,
impressionnée du contenu. Vao n’allait pas être déçu de leur trouvaille.
La jeune zoraï fixa le pot d’encre et le pinceau qui trônaient fièrement
sur son pupitre. Elle hésitait, déchirée entre cette envie folle qui la
prenait et la voie de la raison. Elle se dit que l’homin pouvait attendre
encore un peu et que de toute façon, l’attente en valait la peine.
Elle prit plusieurs papiers et se mit à illustrer le premier chapitre
de l’ouvrage de Bélénor Nénius désormais traduit. Elle relia le tout
avec un fil et une aiguille pour avoir un document en un seul morceau.
Elle irait voir les copistes et faire plusieurs exemplaires, au moins
un pour chaque nation. Cette fiction était trop bien pour ne pas
être diffusée. Une fois la tâche achevée, elle brisa une perle de
téléportation.Une douce lumière kamique l’enveloppa et la jeunette
à la peau bleue disparut. Elle réapparut en Aeden et se mis à courir
les pieds nus dans la sciure encore chaude des plages des lacs de la liberté.

« Qu’est-ce que c’était long, je pensais que tu devais seulement
traduire une partie, pas le roman au complet! » dit le zoraï.

Lai’Suki sourit et déposa le chapitre relié dans les mains de son ami.
Vao commença à lire le texte et haussa le masque. Perdu dans sa lecture,
il passait du texte aux illustrations, des illustrations au texte.

« Tu as eu peur que je ne sache pas lire, c’est pour ça que tu
as mis des gribouillis en annexe? » La jeune zoraï se mit à glousser
et haussa les épaules.

« On ne sait jamais! »

[ Note hrp: Voici le lien vers le visuel du texte fait en collaboration
et sous supervision de son auteur, Bélénor Nénius. Nous espérons
que cela vous plaira, vivement la suite!
Link https://drive.google.com/drive/folders/1aQrEhvrzECARbHwdTcxh6zq4o DU72Dz3?usp=sharing ] 



Show topic
Last visit Thu May 23 00:45:36 2019 UTC
P_:

powered by ryzom-api