ROLEPLAY


Des nouvelles inquiétantes

Il faisait nuit noire, un vent léger soulevait les feuilles mortes sur la route. Je rentrai de la capitale vers Avalae pour terminer de compléter le registre dans le bureau de l’Ordre Alkiane. Alors que je n’étais plus qu’à une cinquantaine de mètres de l’entrée de la cité, je vis que la garde de la ville était particulièrement active. Pensant que j’allais pouvoir rentrer sans problème dans Avalae, je continuai ma route mais arrivé à l’entrée de la ville, je me fis stopper net par deux gardes.

Le premier s’exclama d’un ton sec : « Pas un pas de plus Matis ! La ville est en alerte ! »

L’autre compléta par : « Nous venons de remarquer au moins une attaque à l’encontre des bâtiments de l’Ordre Alkiane. Nous ignorons si les autres Maisons Nobles ont été touchées. »

Voyant que les deux gardes ne m’avaient pas reconnu et qu’ils étaient particulièrement tendus, j’avais une main prête à dégainer ma Kara Klout pour me défendre. C’est alors que le premier garde utilisa le bout de sa pique pour retirer la capuche qui me protégeait du vent pendant que l’autre me tenait en joue.

Leur capitaine se rendit compte que les deux jeunes gardes menaçaient un noble et qui plus est le Guide de l’Ordre Alkiane, ce même Ordre qui avait été victime d’une attaque. « N’avez-vous donc pas reconnu le ser Zagh de l’Ordre Alkiane ?! Arrêtez-ça tout de suite, laissez-le passer ! » hurla le capitaine sur ses soldats.

Remerciant d’un signe de tête le capitaine, j’entrai dans la cité. La tension était palpable. Les regards étaient accusateurs. Je me dirigeai sans attendre vers les bâtiments de l’Ordre. Le système d’ouverture de la porte avait été forcé d’une manière que je pouvais expliquer. Le coffre commun de l’Ordre avait été dérobé ainsi que l’ensemble des manuscrits que nous conservions sur le Mateis. Je descendis vers les laboratoires de l’Ordre et je vis que les portes avaient été aussi forcées. Nos recettes et manuscrits sur la botanique avaient disparu, et plus graves, certaines recherches instables et inabouties que l’Ordre conservait précieusement aussi.

Je remontai vers mon bureau et en y entrant j’aperçu un billet. On pouvait y lire :
« Fila, esclaves de la Royauté. Nous partons nous en prendre aux autres Maisons Nobles. Rendez-vous à 20h - Tria, Winderly 21, 3e CA 2586 au vortex du Tertre de la Dissidence. * »
Le mot était signé « La Sève Vraie ».

* [HRP] : Rendez-vous lundi 18 Janvier 2016 20:00:00 UTC (il y a 7 ans) (21h GMT+1 | Paris)

---

Vauban
Montrer le sujet
Last visit ven. 03 févr. 2023 21:06:32 UTC
P_:

powered by ryzom-api