English French German Spanish Russian
Communication de la caserne des Légions Fyros - ROLEPLAY - Ryzom Community ForumHomeGuest

ROLEPLAY


uiWebPrevious12uiWebNext

#16 [fr] 

(hrp) bien reedeek c est vrai chacun joue comme il veut .Il n empeche que prendre les joueurs pour des "gloglo" ca va bien un moment mais ca lasse .valerof en a fait les frais et d autres encore.Il suffit de se poser la question pourquoi les matis n essaient pas de reprendre les op en foret .

#17 [fr] 

[encore un HRP]
Pour ce qui est de l'histoire avec Valerof, ne connaissant ni les tenants, ni les aboutissants, je m'abstiendrai d'émettre tout commentaire.

Concernant le "pourquoi les Matis ne récupèrent pas les op en foret ?" je pense que ca tient avant tout au rapport de nombre : il n'y a pas assez de Matis pour faire face efficacement face à une alliance Kamiste en l'état actuel des choses...

Qui plus est, j'ai déjà donné mon avis sur les ops (arene PvP pour se mettre joyeusement sur la tronche), alors leur emplacement et qui les tiens... Ca ne dépend pas que de la Nation sur le territoire duquel se trouve l'OP. C'est avant tout un rapport de force, et on sait tous que le rapport de force n'est pas du coté Kara pour l'instant. Y'a des sursauts de notre coté (ce qui est bien pour l'avenir du PvP sur les OP) mais on est loin de tenir la route...
[/encore un HRP]

---

Riditch di Aquilon, dit "Reedeek"
Duc de la Maison Aquilon
ex Ambassadeur Royal
ex Commissaire TENANT du Royaume

#18 [fr] 

Délaissant le bar de Fairhaven et la charmante compagnie qui s'y trouvait, Liverion prit la route du Hall de sa guide, situé à deux pas de là. A l'entrée du bâtiment, O'Arpsey Keffan lui remit une lettre, non sans lui réclamer quelques dappers pour le service.

Arpentant les marches deux par deux pour se rendre dans les spacieux bureaux de la Lune, Liverion décacheta la missive et ne put empêcher un sourire en parcourant son contenu : "Ah ! Une proposition de rencontre de la part des Légions Fyros ! Enfin un peu de concret !"

Après consultation de son chef Nizyros, Liverion se chargea de répondre au message. A l'aide d'une belle plume d'Izam, il rédigea un petit mot :
"Invitation dans les Lacs"
Membres des Légions Fyros,

Nous avons bien reçu votre proposition concernant une entrevue entre nos deux guildes.

La date évoquée nous convient, et nous vous invitons donc à nous retrouver au bar de Fairhaven pour nous expliquer votre position concernant notre chef.

Le lieu se prête en effet bien aux échanges publics, offre par nature un cadre agréable et il est amusant de constater que c'est l'endroit où Glorf a lancé vos accusations initialement.

La Lune Eternelle

Liverion se relut, fixa le message sur un rapide volatile pour que la réponse puisse parvenir au Désert à temps et continua de traiter le reste des affaires courantes.

Last edited by Liverion (8 years ago)

#19 [fr] 

Thols était quasiment allongé dans son fauteuil, la journée avait été longue et sa mâchoire était bien trop lasse pour tenir correctement sa pipe.

Tiens, une lettre sur la table.

La lettre était une copie retransmise par le niakünos. Quand il en eu fini la lecture, il la reposa ou il l'avait trouvé, puis s’affala encore plus sur son fauteuil, un regard vide fixé au plafond, recrachant une épaisse fumée.

- Les choses sérieuses vont commencer.

Last edited by Thols (8 years ago)

---

Thols Bevhus, bavùchos èr orkolum
Archéologue novice de la Confrérie du Grand Dragon



-- neyùch zel atalùn talash --

#20 [fr] 

Satisfait d'avoir parcouru le chemin depuis la Façade des Vents sans avoir perdu une seule feuille, Liverion se décontracta sensiblement au bar de FairHaven.

Harassé par une longue séance d'écriture, il hésita entre un Miso Shinga et une Tryk bai Dhad'Al pour récupérer un peu. Connaissant le labeur qu'il l'attendait encore pour le reste de la journée, avec toutes les activités de guilde prévues, il opta finalement pour cette dernière, passa commande et régla sa consommation, intérêts pour le prêt du verre compris.

Après avoir savouré quelques gorgées, il s'approcha de la table basse située près de Ba'Caussey, le Messager Local, et trouva l'endroit approprié. Il déposa donc sur cette table la pile de feuilles qu'il portait avec lui, et plaça en son sommet un beau cube d'ambre, afin d'empêcher la légère brise qui soufflait de réduire son travail à néant.

La lecture était destinée aux Homins n'ayant pas pu assister aux discussions de l'autre soir :
"Compte rendu"
Lordoy !

Voici ce que retient la Lune Eternelle de l'entrevue publique qui s'est opérée avec les Légions Fyros au bar de FairHaven, le Quarta, Thermis 22, 4e CA 2557 (*)

Sous l'oreille attentive des Homines et Homins présents, Les Légions ont commencé par faire état du fameux lucio présentant des Suivants de la Karavan.

Elément nouveau : les Légions affirment avoir obtenu par espionnage la teneur des propos, associés à l'image capturée, de deux Trykers visibles sur ce lucio. Ils admettent cependant qu'il ne s'agit pas des Homins de confiance qui ont été maintes fois évoqués jusque là, et n'ont pas révélé l'intermédiaire à l'origine des informations rapportées.

Validé par les soins des Légions, le dialogue entre les deux Homins aurait été le suivant : Nizyros aurait indiqué à l'un deux se préparer à attaquer un avant poste Fyros, dont la gestion était assurée par les Sabliers Homins du Profane.

Chaque Homin, fusse-t-il Suivant de la Karavan, est libre de tenir le discours qu'il entend, mais nous retenons, nous, deux choses de cette première "preuve" :
  • aucun élément ne vient prouver que Nizyros a réellement tenu de tels propos.
  • même en accordant du crédit à ces révélations, le recul montre que ces dernières se trouveraient erronées : la Lune n'a pas attaqué l'avant poste des Sabliers.

S'en est suivi une longue tirade mettant en avant une sombre théorie du complot...

Tout d'abord, le fait que la Lune lutte ouvertement contre les offensives des Suivants de la Karavan ne fait que renforcer l'hypothèse selon laquelle elle aide en réalité ces derniers.

Ensuite, peu au fait des réalités du terrain et cachant bien toute aptitude en matière de stratégie militaire, les Légions trouvent étrange qu'un Arbre Vrille ait été détruit dans le Désert, alors que nombre de Kamistes étaient présents ce jour là sur leur propre avant poste Matis, afin de repousser in extremis l'attaque des Maraudeurs. De même, ils s'étonnent que personne, une guilde Tryker comme la Lune y compris, n'ait décidé de réattaquer immédiatement l'avant poste Fyros perdu.

De façon inopportune, s'est ensuite inscrite à l'ordre du jour l'Alliance Kamiste : plusieurs guildes ont quitté cette dernière au moment des négociations qui s'enlisaient avec les Cercles Zorai, ce qui constituent aux yeux des Légions des preuves aggravantes de la traîtrise de Nizyros envers les Fyros.

Présent à ce moment là au bar, Valerof a pourtant précisé que les Nomades Atysiens sont par exemple partis de l'Alliance bien avant les événements dans le Desert.

La discussion est cependant restée centrée sur l'Alliance : confusion dans les mécanismes de fonctionnement de cette dernière, notamment entre la propriété et la gestion d'un avant poste, mise en avant de fausses discussions internes par les Légions qui n'y participent pas, hypothèses hasardeuses sur la pérennité de l'Alliance, etc... Nos interlocuteurs se sont perdus dans un domaine qu'ils maîtrisent mal, abandonnant par la même occasion l'objet des discussions du soir.

Contrairement aux Légions, nous ne voyons, là encore, dans cette seconde vague de "preuves" aucun élément tangible permettant d'accuser Nizyros de traîtrise envers le Désert, uniquement des conjectures erronées et hors sujet.

Soucieux de donner plus de poids à leurs arguments, les Légions ont finalement indiqué que des guildes partagent leur avis. Nous avons simplement constaté qu'elles n'ont pas fait le déplacement pour cette séance d'explications.

En conclusion, nous remercions les Légions d'être venues nous présenter les éléments qui les poussent à clamer leur accusation. Nous ne leur accordons cependant aucune valeur.

La Lune Eternelle tire néanmoins quelques enseignements du dialogue mené et adopte les positions suivantes :
  • elle se retire du Pacte Fyros qui la lie avec les Légions : on ne peut pas traîner un Homin dans la boue, et bénéficier de son soutien dans le même temps.
  • elle continuera à se mobiliser pour le Désert, que ce soit lors des batailles d'avant poste ou pour les Routes de l'Eau.

Kamicalement,
La Lune Eternelle

Terminant son verre, Liverion s'assura que la pile était bien en place, puis quitta prestement le bar, afin de rejoindre une chasse en cours : la boisson lui avait rendu toute son énergie.
uiWebPrevious12uiWebNext
 
Last visit Sat Apr 20 21:10:11 2019 UTC
P_:

powered by ryzom-api