English French German Spanish Russian
[Matis]Lettre à la Vicomtesse d'Avalae - ROLEPLAY - Ryzom Community ForumHomeGuest

ROLEPLAY


uiWebPrevious1uiWebNext

#1 [fr] 

deles silam Serae Leeisnecyene,
Je vous écris pour vous faire part d'une attaque de notre campement par une bande de ktheros sur-excités. Arrivés en criant je ne sais quoi, ils s'en sont pris à nos membres qui ont fait ce qu'ils ont pu pour se défendre. Mais, bien qu'ils n'étaient que quatre, tous en lourdes fyros, nous n'avons pas pu les vaincre. Ils nous ont roué de coups et nous ont tous mis au sol. Ils ont alors eu l'audace de piétiner leurs sales bottes sur nos visages en s'esclaffant comme des malpropres.

J'ai pu recevoir un message de la part de Gicha Varinia des Matis Arides me disant que quatre ktheros ont aussi débarqué le même jour dans leur campement pour perpétrer le même type d'agression. J'ai entendu dire que d'autre matis comme les gardes frontières et les graines vertes se sont fait agresser par des ktheros en armure en casqués, jusqu'à Yrkanis!

J'aimerai savoir si vous avez eu vent de ces actes barbares et ce qui peut être accompli pour y mettre un terme.

Gicha Ciri, cheffe de la tribu des Dryades

#2 [fr] 

Leeis relit plusieurs fois le message se demandant pourquoi il lui est adressé. Le territoire des Dryades est loin du comté d'Avalae. Et puis elle se souvient encore de sa dernière rencontre avec les fières homines.

Leeis Attrapes une plume, son plus beau papier et commence à écrire.

A Serae Gicha Ciri, cheffe du très honorable peuple des Dryades

Deles aiye Serae Gicha Ciri,

Votre courrier m'est parvenu e ce que n'ai pus lire m'inquiète beaucoup.
Afin que ne puisse vous entendre de vive voix, pourrions-nous nye rencontrer?
Comme ne nec veux offenser vos sœurs par ma présence:
_ pourrions nye convenir d'un endroit approprié ten cette rencontre?
Ne peux Lye proposer Avalae ou la grande serre Royale d'Yrkanys.

Lye remerciant ten la confiance dont lye m’honorez.
Que la Mère guide nyai pas.
Vae Aiye, Dryades Aiye, Matis Aiye

Serae Leeis Necyenne
fille aimée de nya Mère Jena
e Vicomtesse par intérim du vicomté d'Avalae


Leeis inquiète attrape un izam, lui accroche sa réponse et après lui avoir annoncer le nom de la destinataire le relâche sans avoir oublié les graines réglementaires

Last edited by Neeis (2 years ago)

---

Neeis
En charge des fonctions de vicomtesse d'Avalae
Valyenae di Karan-valyenind e Aiyae di Lumnimae --o§O§o-- Gardienne du Royaume et Bénie de La Mère
Le nec ne nacharaias ilne! --o§OoO§o-- Tu ne me chassera plus jamais!

#3 [fr] 

Leeis est dans sa demeure, elle regarde la Sorcière qui une fois n'est pas coutume semble méditer.
La petite Matis repense alors à l'étrange demande de Serae Gicha Ciri...

Leeis se dit que la réponse se fait attendre...


Peut être devrait-elle inspecter elle même les sites en question.
La rencontre avec les Matis Arides ne devrait pas poser de problème, quand au camps des Dryades c'est une autre histoire.
Si les Graines verte lui ferons bon accueil elle n'a pas croisé les gardes frontière depuis fort longtemps.

Leeis se dit qu'elle devrai en parler à Serae Zendae et Filira Dukenono.Mais avant cela, elle doit aller prendre des nouvelles de sa grande sœur qui à tant changée depuis sa crise...

Leeis s'agenouille bien droite, joint ses mains, ferme les yeux.
elle respire doucement, très sereine...


La Sorcière ouvre les yeux, son masque mutilé sourit étrangement:

" ....yui, Nu'o ni'laï-ko Ayumé....
nu hay mizu! "

---

Neeis
En charge des fonctions de vicomtesse d'Avalae
Valyenae di Karan-valyenind e Aiyae di Lumnimae --o§O§o-- Gardienne du Royaume et Bénie de La Mère
Le nec ne nacharaias ilne! --o§OoO§o-- Tu ne me chassera plus jamais!

#4 [fr] 

Un battement d'aile tira Gicha Ciri de la transe qui animait les Dryades.

Son regard embrumé se promena sur les bols vides autour de Zane Sichio et sur les visages transfigurés de ses pairs qui semblaient tendre l'oreille dans une même direction. Elle sourit en s'apercevant qu'un izam s'était perché sur son bras comme s'il s'était agit de l'une des branches d'un arbre vénérable. Se saisissant du message que transportait le volatile, Gicha le survola et sembla aussitôt s'en désintéresser. Elle ne prêtait déjà plus attention à rien d'autre qu'au mystérieux chant des plantes environnantes et l'idée inconcevable qu'on ait pu croire qu'elle correspondait avec la noblesse matis lui parut soudain insignifiante.

La lettre lui glissa des mains tandis qu'elle s'abandonnait au mirage d'un rêve sans sommeil.

---

Gicha Ciri
Cheffe de la Tribu des Dryades
uiWebPrevious1uiWebNext
 
Last visit Sat Aug 24 00:42:18 2019 UTC
P_:

powered by ryzom-api