English French German Spanish Russian
turbulences - ROLEPLAY - Ryzom Community ForumHomeGuest

ROLEPLAY


uiWebPrevious1uiWebNext

#1 [fr] 

Siro était soucieux, Ploop son compère de la confrérie venait de lui faire part de turbulences au sein de l'alliance kami. Quels étaient encore les enjeux qui sous tendaient ces remous, et quelles allaient en être les conséquences ?
L'alliance semblait déjà si fragile, et avait accumulé trop de défaites en raison des alliances alléatoires des karas avec les maraudeurs ou les mercenaires.
Siro, malgré son masque, sa peau bleue et sa grande taille, avait gardé une âme de Fyros; de plus en plus de souvenirs de son passé remontaient à la surface.

Siro était né Fyros sur l’île des réfugiés. Maladroit et perdu, il avait tout de même fini par atteindre le continent ou après avoir subit une épreuve il avait intégré la guilde des fiers guerriers Fyros : Les champions de la flamme. Leur chef Athanos et ses guerriers lui apprirent les rudiments du combat, et il découvrit avec intérêt comment leur éclaireur Mandos arrivait à se déplacer dans les endroits les plus infestés de kittin.

Quelques semaines après son arrivée, il y eu une grande invasion Kittin, et les homins de toutes les factions s'unirent pour la combattre, mais en tant que jeunes recrues inexpérimentées, Siro et quelques autres durent rester garder la ville tandis que leurs ainés marchaient sur la marée Kittin. L'invasion fut stoppée, mais peu en revinrent, et la guilde fut décimée malgré les combats héroiques qui furent menés. Les rares survivants décidèrent de perpétuer la guilde, et élirent Wayanes comme chef. Sans grande expérience, et avec l'insouciance de leur jeunesse, ils s'épanouirent dans de folles entreprises apprenant surtout de leurs erreurs.

Au hasard de leurs errances et probablement du fait de la joyeuse humeur un peu folle qui contrastait avec la rigueur et la discipline qui régnaient dans les grandes guildes historiques, ils recrutèrent Meteer, Dézagraihab, Fyrkette et Misugi, conquis par cette ambiance conviviale.

Wayanes, dont on dit qu'il avait le casque fêlé, s'attirait fréquemment des ennuis, et en tant que chef impliquait la guilde dans ses frasques ; c'est ainsi qu'il y eu un début de conflit entre les Champions de la flamme et les Légions Fyros, l'une des plus puissantes guilde Fyros d'alors. Cet épisode permis à Siro de découvrir ses talents de diplomate qui contribuèrent à étouffer ce conflit naissant dans le contexte d 'une nouvelle menace de faction. (http://forums.ryzom.com/archive/index.php/t-15469.html)

Toutefois cette menace incita les survivants de la première invasion d'intégrer de grandes guildes plus structurées, et c'est ainsi que la guilde faillis être dissoute; mais c'était sans compter sur les nouveaux arrivants qui refusèrent cette éventualité, et Meteer devint alors le nouveau chef de guilde. Elle était incapable de tenir une épée ou d'utiliser des amplificateurs, mais toujours une pioche à la main, elle faisait jaillir des sources partout ou elle jetait son regard (http://youtu.be/yRAwwS9C_fw) . Misugi se révéla lui un combattant et un meneur hors pair, et leur enseigna le dévouement et les subtilités du combat, du déplacement et de la magie. Dézagraihab était un Zorai immense et ventripotent, un buveur immodéré de bière de shooki et un brasseur aussi réputé (le créateur de la Déza spé) que son caractère reflet de son patronyme. (http://youtu.be/xW-uJeHmDH4 ) (http://youtu.be/UJuKboYQaoc )

Quand à Siro, il ne cessait de s'émerveillait des beautés de la planète, dont il fit des récits imagés ( http://youtu.be/562WRiFQ24Y) ( http://youtu.be/BqgINTYr-ds). Et s'il ne comprenait pas toujours grand chose, c'était de tenir mal son rôle au grè de ses rêveries. Il passait de plus en plus de temps dans les primes, et un jour il y découvrit une faille qui l'amena au plus profond de celles-ci, ou une chaleur intense diffusait d'un dragon enfoui. Celui -ci l'avala, et après un processus qui dura des années et des années dans les entrailles de ce dragon, il renaquit sur l'île des réfugiés, avec un masque et la peau bleue ; Il était devenu Zorai. Il avait franchit une étape dans son évolution d'homin, avec un pas vers la sagesse, mais avait perdu toutes ses connaissances.

Meteer fut un grand chef, et probablement le plus grand foreur et crafteur de l'écorce. Siro ne sut pas comment elle s’éteignit, par contre il lui est arrivé de croiser Misugi qui est devenu une des légendes d'Atys, ainsi que Déza qui n'a jamais révélé ou était installé sa brasserie.

Oui ... Siro se souvenait des légions fyros et de leur extrémisme; de leur excès, mais aussi de leur engagement dans le conflit qui depuis toutes ces années opposait les factions. Même si la défense de l'empereur et du désert primaient pour eux, ils s'étaient toujours battus aux côtés de ceux qui défendaient les valeurs pronées par les kamis pour que vive la planète hors du joug des hordes de Jena.
Les légions avaient donc encore une fois joué les trublions en attaquant un avant post à une guilde acquise aux kamis, dans leur désert, sans en avertir l'alliance. Azazor leur chef devait sans doute avoir quelques gênes du chef historique charismatique Ufo (dont l'anagramme est tout de même fou ...). Toutefois, cet avant post semblait délaissé et être tombé en déshérance par ses propriétaires; il n'était donc pas si illogique pour une guilde fière de ses origines, de vouloir remettre de l'ordre dans cette situation.
Siro n'arrivait plus à se concentrer sur sa pioche; Ploop lui avait rapporté que Ventron qui était venu soutenir les légions dans ce combat avait été pris à  partie au sein de l'alliance, or il ne connaissait pas plus fervent partisan et plus fiable compagnon que celui-ci, et avait du mal à comprendre comment on en était arrivé là.
Peu au fait des enjeux politiques au sein de l'alliance, c'est donc avec une âme naive qu'il se décida avec toute la sagesse que son statut de Zorai lui conférait, à prendre sa plume pour envoyer un message aux partisans kamis:

Chers amis de l'alliance,

Beaucoup d'entre vous ne me connaissent probablement pas, car je suis discret et probablement pas assez impliqué dans notre alliance. Cette position me permet toutefois de venir par la présente vous demander de rester uni quelques soient les conflits d'égo que nos différentes races ou caractéres peuvent faire naitre. L'enjeu qui nous unis prévaut à toute vanité.

Siro le Bleu

Last edited by Siro (3 years ago)

#2 [fr] 

Ha ! Es tu sûre de toi Zorai quand tu affirmes que les Karavan s associent avec les maraudeurs ?

Et actuellement les neutres ne sont pas avec nous.

#3 [fr] 

Sache noble homin, qu'un Zorai n'est sur que d'une chose : c'est de ne jamais être sur.
L'histoire n'est qu'une question de point de vue, mais de la ou je me trouvais, mes yeux ont bien vus ces associations douteuses.

#4 Multilingual 

On ne doit pas voir les mèmes choses

#5 Multilingual 

Depuis quand les Kara s'associent avec nous Marau.

---



Officer of Clan de la Sève Noire


uiWebPrevious1uiWebNext
 
Last visit Mon Feb 24 18:20:10 2020 UTC
P_:

powered by ryzom-api