English French German Spanish Russian
Opération : Bulle de savon ! - ROLEPLAY - Ryzom Community ForumHomeGuest

ROLEPLAY


uiWebPrevious1uiWebNext

#1 [fr] 

C’est le dos un peu douloureux d’avoir tant foré mais un sourire malicieux accroché aux lèvres que Mermaidia rentrait au hall ce soir-là.
Dans un coin elle posa son sac et sa pioche puis attrapa une cruche dont elle versa le contenu dans un bassin. Elle porta un peu d’eau à son visage pour se rafraichir, se frotta la nuque et se mit à rire en imaginant la tête que pourrait bien faire certains matis lorsqu’ils apprendraient la nouvelle.
Elle se dirigea vers son bureau où Idea la rejoint bien vite. Caressant le front de la petite bestiole, elle réfléchissait aux derniers éléments à mettre en place pour la réussite de l’opération. "Bulle de savon...", elle se mit à rire. D’où cette idée était-elle sortie ? Le caractère espiègle de la fyrette s’était emballé un soir, lors d’une discussion avec son amie Ingfarah. Rien de bien méchant bien sûr, rien qui ne vaudrait une exécution ou ne pourrait déclencher une guerre entre leurs peuples, juste de quoi réveiller un peu leurs voisins matis ! Et il leur en faudrait du temps pour mener l’enquête et savoir d’où venait ce coup pendable !
Les questions affluaient dans la tête de Mermaidia mais elle était sereine et cela éveillait plus sa curiosité qu’autre chose : Qu’en feraient-ils ensuite ? Bien sûr qu’ils voudraient se venger mais quelle pourrait être leur riposte ? Auraient-ils autant d’humour que les fyros ?

Les habitants de Thesos foraient au Couloir ce soir, quelques tonneaux épars au milieu des sources avaient aidé à délier les langues et réveillé les esprits taquins des présents. Tous avaient acquiescé et ça ne serait plus qu’une question de temps pour régler les derniers détails. Le lieu et le but de la mission étaient déjà connus, Ingfarah se chargeait d’en savoir plus sur les jours de lessive royale et, ensuite, l’escarmouche pourrait avoir lieu ! La seule chose qu’elle craignait était les éventuels débordements des légionnaires.

Mermaidia sortit une carte par réflexe mais elle connaissait déjà le trajet par cœur : Thesos, Source Cachée puis de nouveau le Désert avec Pyr comme destination finale. Les habitants de la cité flamboyante aussi risquaient d’avoir une belle surprise ! Depuis quand les Bains n’avaient pas été lessivés ? Elle se remit à rire.

---

Mermaidia, heureuse Chef des Eclaireurs d'Atys
*************************************************************
Homins, unissons-nous et agissons dès maintenant afin de préparer notre futur sur la Belle Atys!
Libres et fiers, en quête de notre histoire commune et de nos racines, nous retrouverons et protégerons ce monde qui nous a tant fait vibrer!

#2 [fr] 

Colis envoyé par izam express à la cours du roi matis.
Deles silam cher karan

Nous nous sommes permis de vous emprunter vos lavandières ainsi que quelques petites bricoles lors d'une de vos lessives royales aux chutes de Virginia. Nous en avions besoin pour nettoyer nos thermes à Pyr. Merci donc à vos lavandières pour le lessivage des bains, elles y ont mis tout leur coeur. Et merci à vous bien sûr, cher karan matis.
Comme nous sommes des gens civilisés, nous vous renvoyons le savon qu'elles ont utilisé, ainsi que les draps souillés qui se trouvaient dans leur mektoub. Nous les avons nettoyé avant de vous les rendre, ceux-ci ayant servi de serpillière.

En gage de notre reconnaissance, veuillez accepter ces quelques présents issus de notre culture fyros.

Signé: des fyros anonymes

PS: les lavandières vont bien, elles ont été renvoyées à Fairhaven une fois leur travail terminé.

Joins au colis: des couilles de bodocs farcis, un tonneau de liqueur de shooki, des draps brodés lavés et pliés, du savon usagé et la présente lettre.

Last edited by Azazor (2 years ago)

---

fyros pure sève
akash i orak, talen i rechten!

#3 [fr] 

Nous les avions trouvés !
Le voyage n’avait pas été long mais grâce aux informations obtenues de Ingfarah, nous les avions enfin trouvés !
Le plan se déroulait comme prévu. Nous avancions prudemment dans l’angle mort d’un arbre dont j’ignorais le nom. Puis l’ordre d’assaut fut donné. Je pris place en ligne à coté de mes compagnons, coupant toute retraite aux lavandières. Elles avaient été si insouciantes !
Mais notre mur ne s’était pas déployé aussi rapidement que l’on espérait.
Malgré leurs surprises, une matis et une trykette purent s’échapper ; profitant de la panique s’emparant des rangs partis à la poursuite des fuyardes, la 2ème trykette tenta de s’enfuir à son tour. Vérifiant que la dernière matis était sous bonne garde, je m’élançais à la poursuite de la 3ème fuyarde. Malgré sa petite taille, elle avait pris un peu d’avance et je savais que j’aurais du mal à la rattraper. Par chance la malheureuse avait couru dans un cul de sac et se retrouvait pris au piège, deux de mes compagnons la tenant en respect.
Cette dernière se rendit après quelques gémissements de peur. J’appris de retour au lieu de l’embuscade que ma captive s’appelait Ariela. Malheureusement pour nous, la dernière matis avait fuit mais ils avaient tout de même réussi à rattraper la première des deux fuyardes : Lavandière.

Nous repartîmes sur nos pas espérant de nos prisonnières qu’elle puissent venir à bout de la crasse accumulé dans les bains de Pyr. Le voyage de retour ne fut pas sans calme. Par deux fois Ariela tenta de s’enfuir. C’était peine perdue. Nous arrivâmes à Pyr et profitant de la foule, elle tenta une dernière escapade. Cette dernière ne connaissant pas bien les lieux, trébucha, une partie de son sac déversé dans la fontaine.

Après cette dernière tentative, les deux lavandières furent conduites aux bains où j’espère elle se donneront autant de mal à les faire briller que nous nous en sommes donnés pour les amener.

Last edited by Lod (2 years ago)

---

#4 [fr] 

Elea avait l'habitude d'aller aux bains de pyr après une longue séance de forage pour s'y détendre. Parfois elle y papotai avec d'autres homines ou échangeait des informations avec d'autres. Souvent surprise à révasser avec son homin du moment

Hélas, depuis que le vieux gardien fyros squattait les bancs ,elle avait évité le hamam. Les murs avaient dès lors des oreilles et ce vieu pervers...grrrr En plus ,souvent, il lachait des perles dans le bassin. Elle se remémorait alors les soirées non loin de papy fei.

Or depuis son retour, Elea avait été souvent tenté d'aller au hamam. Mais quand elle descendait les couloirs, une odeur nauséabonde pire qu un pet de bodoc passait par là. Elle retroussait alors chemin.

Ne perdant espoir, elle continuait à passer devant ,et, un jour , un doux parfum de fleurs elle sentit, ça lui rappela étrangement les chutes de Virginia e t toutes ces heures passées à révasser près du gros arbre. elle prit donc son courage à deux mains et descendit au hamam....

Quel bonheur, tout scintillait dans ce clair obscur qu'elle adorait tant. Le soleil éclairait le bassin à travers la grille comme dans son souvenir. L'eau était clair ,quelques pétales de fleurs flottaient en surface. Elle paya le vieu pervers pour qu'il aille voir à l'étage afin qu'elle puisse se baigner paisiblement et s'installa.

---



http://www.elea54.com/
https://www.facebook.com/blog.elea54/

#5 [fr] 

[HRP] Pour ce qui ont pas fait le lien, le détails du récit "opération bulles de savon" a été donné dans la gazette du désert n°5 ! [/HRP]

Bien que nommée Maître d'Armes par le Karan, Zendae n'en restait pas moins une Amazone, et donc un peu à part parmi les sujets matis. Et donc la plupart du temps, elle n'était que partiellement affectée par les affronts que pouvait subir le Royaume. Aussi, Lorsqu'elle eu vent de cette histoire avec les lavandières, elle ne s'étrangla pas d'indignation ni fomenta de vicieux projets d'empoisonnement.

Non, sa première pensée fut plutôt : "Ah bon !? la cour fait laver sa literie à la source cachée ?"

La pensée sous-jacente, c'est que certes c'était un cadre merveilleux avec une eau pure qui convenait aux exigences royales, mais le chemin pour s'y rendre n'était pas des plus sécurisé ! Elle projetait mal de simples lavandières faire ce chemin clopin-clopant entre kitins, torbaks et cuttlers, dans cette région dangereuses où sont établis les Pillards du désert et même un campement maraudeur, sans compter les monstres comme Tramo et Kinagor qui sillonnaient le sud de la source. Tout ceci n'était pas un problème pour une guerrière comme Zendae, mais des lavandières ? sans escorte ? elles devaient être spéciales aussi.

Mais ce n'est pas ce détail qui piqua le plus l'Amazone. C'était plutôt de savoir que ces lavandières avaient un moyen facile d'accès à l'eau de ce lieu, alors qu'elle - toujours ouvreuse de piste parmi sa sororité - ne le connaissait pas ! Mince ! elle qui était persuadée d'offrir avec ses sœurs le meilleur service d'escorte et de connaitre tous les chemins de l'écorce, voilà qui était particulièrement blessant. Et ce n'était pourtant pas faute d'avoir cherché longtemps un moyen de descendre au bas de ces falaises abruptes.

Imaginant comment elles pouvaient bien procéder, Zendae se perdit dans la rêverie d'un tableau plaisant : Les lavandières s'amusaient en plongeant en saut de l'ange depuis les bords du gouffre. Puis elles remontaient en se faisant hisser au moyen d'une corde improvisée par les draps royaux noués entre eux, reliée a un attelage de mektoubs qui produisait l'effort nécessaire. Et elles recommençaient... C'est que finalement... c'est peut être plaisant d'être lavandière !? ou plutôt .... Lavanguerrière ?

Revenant à la réalité, Zendae ne mettait que peu de crédit à toute cette rumeur. Cependant, si on lui demandait un jour de mettre au point une expédition punitive, elle le ferait sans objection.

---

Beauté, curiosité, virtuosité !

#6 [fr] 

*Elea se balladait à Pyr à la recherche de matieres premières qui pourrait lui servir. Quand, tout à coup, les gardes hurlèrent "Maraudeurs dans Pyr, méfiez vous, fermez vos portes, mettez à l'abri vos enfants".

Son sang ne fit qu'un tour, elle courra vers ce qui lui était le plus cher à Pyr: le hamam. Elle interrogea le veilleur qui restait immobile à fumer sa shooki. Elle se téléporta vite à Zora, chargea pleins de vieilles pioches dans son sac, enfila une tenue noire et se retéléporta à Pyr où elle savait que Valgar et des amis pourchassait lesMaraudeurs.

A Pyr les gardes se passaient le mot et restaient aux aguets. Elle fonça à nouveau au hamam en passant par la ruelle externe pour voir si l'appartement de Misugi n'était pas pillé. Ouf tout allait bien. Plus elle s'approchait du plaais , plus les homins semblaient agités.
Elle traversa l'agora où son frère et bien d'autres s'étaient mariés, en s'inquiétant de l'état du hamam si les Maraudeurs y arrivait.

Un vrai capharnaüm, des maraudeurs qu'elle connaissait très bien tappaient des Kamis. Et pim à gauche, paf à droite; des sorts de partout fusaient. Elle prit ses amplis et pif paf poum envoya quelques pioches et quelques soins ci et là en criant "vous n'irez pas salir mon hamam" et elle songeait très fort à l'effort qu'avait fait Pyr pour le nettoyer tantôt.

Le calme revenant elle pu retourner sagement virevolter ci et là. Le hama était sauf et propre.

---



http://www.elea54.com/
https://www.facebook.com/blog.elea54/
uiWebPrevious1uiWebNext
 
Last visit Sun Nov 18 16:33:29 2018 UTC
P_:

powered by ryzom-api