English French German Spanish Russian
retour d'expérience sur Ryzom après un mois - Français - Ryzom Community ForumHomeGuest

Français


uiWebPrevious1uiWebNext

#1 [fr] 

Bonjour à tous,

On m'a récemment conseillé de poster mon avis sur Ryzom en tant que débutante sur ce jeu. Cela intéressera peut-être des joueurs novices qui voudraient l'avis d'une autre novice ou la communauté plus ancienne qui voudrait un regard « neuf » sur le jeu...

Ayant expérimenté Ryzom depuis un bon mois maintenant, je pense que c'est le moment de livrer mes premières impressions.

Mon post est très long, car j'ai essayé d'être complète et de couvrir tous les aspects, alors pour ceux qui veulent la version courte : Ryzom a beaucoup de qualités, c'est un jeu réussi et original, dont la communauté est sympathique. Je suis contente de l'avoir découvert ! :)

Pour les autres, je vous invite à lire la suite.

I - Comment je suis arrivée sur Ryzom
J'avais passé du temps sur Word of Warcraft il y a un moment maintenant, l'expérience m'avait plu et le côté MMORPG avec « univers persistant » me manquait… Désormais linuxienne et libriste dans l'âme, j'ai commencé à chercher un MMORPG « libre » et tournant sous Linux. J'ai d'abord brièvement testé The Mana World, mais m'y suis vite ennuyée. Puis, j'ai entendu parler de Ryzom sur le site LinuxFR. Je l'ai installé en début d'année, et ai assez vite accroché. Le manque de temps IRL a fait que j'ai rapidement dû mettre le jeu de côté pour quelques mois pour n'y plonger réellement que le mois dernier.

II - L'installation
Quelques mots sur le commencement… l'installation de Ryzom. Je n'ai rencontré aucun problème pour cette étape : j'ai trouvé Ryzom dans la logithèque Ubuntu, et l'installation s'est déroulée sans problème (j'ai simplement dû me connecter sur mon compte Ubuntu One pour « acheter » le jeu à 0 €, Ryzom étant classé dans les applications payantes).
Depuis, j'ai rencontré plusieurs Linuxiens qui ont apparemment galéré pour installer le jeu. Alors avant de rédiger ce post, j'ai tenté une nouvelle installation sur un autre ordinateur pour confirmer ou infirmer. Verdict : aucun problème là non plus ! Juste l'étape « patching Ryzom » qui a été un peu longue, mais à part cela, je n'ai rien eu à faire « à la main ».
Donc : installation sans encombre sur un Xubuntu 13.10 en 64 bits devenu 14.04 depuis, et sur un Xubuntu 14.04 en 32 bits.

III - L'abonnement
Le système de « Free to Play » sans limite de temps est une bonne idée, je pense ! J'ai été ravie de pouvoir retrouver mon perso après l'avoir « abandonné » pendant plusieurs mois, et de ne pas devoir repartir de zéro. Si la période d'essai de départ avait été limitée dans le temps, il y a fort à parier que je ne serais jamais revenue sur l'Écorce.
Toutefois, j'ai bien conscience aussi qu'il faut de l'argent pour que le jeu « tourne » bien, c'est pourquoi après quelques jours de découverte plus approfondie, j'ai trouvé que Ryzom méritait d'être soutenu, et ai très vite décidé de m'abonner. Je n'étais alors pas sûre de rester sur le jeu pour autant. Cependant j'ai bien envie de poursuivre l'aventure depuis :)

IV - L'univers
Concernant l'univers de Ryzom, il sort des classiques habituels, mais je ne saurais dire si c'est un point positif ou négatif, je suis plutôt neutre sur le sujet (ah beurk, j'ai dit « neutre », c'est un gros mot dans Ryzom :p ), du moment que c'est bien fait. Et c'est le cas :
- d'abord l'univers est réussi visuellement. Les graphismes sont beaux (ok, il y a plus beau, mais comparez avec le poids lourd Word of Warcraft, vous voyez une différence). Le bestiaire est impressionnant, de par son originalité et sa diversité. Ça m'amuse beaucoup par exemple de me sentir toute petite sous les pattes d'un énorme Kipee.
En bref, l'ambiance est sympa, et cela est accentué par le point suivant :

- ensuite la bande-son est bien faite. Peu (ou pas ?) de musique en dehors des villes, juste les bruits environnants des mobs ou éléments de décors alentours… Ça m'incite souvent à laisser le son du jeu plutôt que de mettre de la musique à côté, comme je l'aurais fait spontanément.

- enfin le background est très creusé. Avant de me (re)lancer dans le jeu, j'ai passé une soirée entière à parcourir un wiki sur l'histoire d'Atys (je suis très loin d'avoir tout retenu). Les joueurs présents depuis longtemps ont pu participer à l'Histoire. Le monde n'est pas figé, et je trouve ce concept très intéressant ! Cependant le fait que les « anciens » se soit approprié le monde peut aussi être un frein à l'intégration de nouveaux joueurs qui n'en saisissent pas toutes les subtilités, ce qui m'amène au point suivant.

V - Le côté Roleplay
J'ai pu constater la part importante du Roleplay dans Ryzom, en particulier au sein de la communauté francophone. Détail amusant : on m'a parlé plusieurs fois du cas « un Kami et un Karavan qui chassent côte à côte ». Tantôt on m'a cité cet exemple pour montrer que c'était un comportement assez sidérant (chacun a choisi son camp, donc il n'est pas logique qu'ils s'entraident). Tantôt on m'a cité cet exemple pour montrer à quel point certains n'étaient pas tolérants et ne laissaient pas 2 joueurs s'amuser (je schématise un peu).
Personnellement, je n'ai pas assez de recul pour juger de ce qui est bien ou pas. Ce que j'en pense pour l'instant, c'est que les joueurs font ce qu'il est possible de faire techniquement. L'idéal serait une limitation d'un point de vue du gameplay, par exemple qu'il ne soit pas possible techniquement parlant pour un Karavan et un Kami de se mettre en team, ainsi il n'y aurait pas de discussion (j'ai conscience que ça n'est pas forcément évident à mettre en place, je livre juste mon sentiment).

Au passage, si quelqu'un peut me dire en quoi il est considéré comme choquant d'être « neutre », je veux bien en savoir plus, car cela m'échappe un peu.

Alors bien sûr, je peux comprendre que des joueurs qui sont là depuis des années soient très attachés à « leur » univers. Mais de mon point de vue de débutante, je ne suis pas du tout à fond dans le RP pour le moment, tout simplement parce que le jeu est déjà assez complexe comme ça niveau Gameplay (cf la section « complexité » plus loin), et du coup je suis pour l'instant focalisée sur les mécaniques du jeu, et pas sur l'histoire d'Atys qui est toute aussi riche. Attention, je ne dis pas que j'ignore totalement les différents cultes, les différentes factions, les histoires de trahison ou autre, simplement cela passe au second plan dans un premier temps.

VI - La communauté
J'avais lu à plusieurs reprises que la communauté de Ryzom était mature et accueillante, et je dois dire que je suis d'accord à 100 % avec cette affirmation !
J'ai rencontré beaucoup de personnes sympas, et d'ailleurs j'en profite pour remercier vivement tous ceux qui m'ont conseillée et aidée depuis mon arrivée sur Atys ! Il m'est arrivé de poser une question sur un canal pour demander un simple conseil, et qu'on me réponde en gros « j'arrive pour t'aider ». Honnêtement, j'ai été très agréablement surprise du climat d'entraide qui semble régner. :)
À l'inverse, j'ai croisé très peu de « kikoolols ». On m'a suggéré que la complexité du jeu les faisait fuir, peut-être.

Petite réflexion, ça m'intéresserait de connaître le nombre de joueurs « actifs », par exemple les joueurs s'étant connectés dans la semaine ou dans le mois écoulé(e). Est-ce que ce chiffre est connu, ou a-t-on une approximation ?

VII - Le côté multijoueur
Ryzom est un MMORPG, et le côté multijoueur est bien exploité, mais… presque trop en fait. J'aime beaucoup être avec d'autres, mais j'aime bien aussi « soloter » de temps en temps (parce qu'il y a peu de monde dispo, ou tout simplement par envie) et c'est très difficile dans ce jeu. Le fait qu'on ne puisse pas se soigner soi-même, hormis une fois toutes les x minutes y est pour beaucoup. Parfois, même si notre niveau nous permet d'aller dans un endroit seul(e), il suffit que plusieurs mobs nous attaquent simultanément pour qu'on soit vite inquiété (c'est peut-être mon manque d'expérience qui parle). Ça fait partie des quelques bémols que j'exprimerais au sujet de Ryzom.

VIII - Les 10 ans
J'ai eu la chance d'être présente lors du dixième anniversaire du jeu, et je dois dire que j'ai grandement apprécié l’évènement, en particulier les animations en soirée ! C'était très sympa de voir beaucoup de monde se trouver au même endroit en même temps et festoyer ensemble, sans barrière linguistique ou autre. J'ai senti une « dynamique de groupe », qui a conforté le sentiment que j'avais déjà au sujet de la communauté.

IX - Techniquement
Le jeu est bien réussi techniquement, le développement a été bien fait ! :)
Tout marche bien, le jeu a été correctement pensé.
Les rares problèmes que j'ai pu avoir sont « mineurs ». Le plus important est le fait que les points d'eau apparaissent tout en noir par intermittence (on m'a dit que c'était un problème connu avec le driver graphique open source).

Quelques autres réflexions au passage (je ne sais pas si ça a déjà été dit, je n'ai pas tout parcouru) :
- tous les items d'un même type (ex : dague, amplificateur) sont représentés par la même icône. Du coup, quand on parcourt les items en vente chez le marchand, s'il y a beaucoup d'articles du même type, on se perd facilement pour retrouver quels items on a déjà regardés ou non.
- les bulles de dialogue des PNJ se mettent souvent derrière le décor, obligeant soit à déplacer la « caméra » soit à lire le texte via les « infos système » du chat.
Mais encore une fois, cela relève du détail, je suis très satisfaite de l'ensemble !

X - L'originalité
Ryzom est un jeu original, c'est certain. Déjà le fait qu'il n'y ait pas de niveau global est assez déroutant ! Au début, quand on me demandait mon niveau, je ne savais jamais quoi répondre. :D
On s'y fait très vite, et franchement… j'aime bien le principe ! Ne pas avoir à choisir si on veut être un combattant ou un mage, pouvoir alterner de l'un à l'autre avec le même perso, ça donne un vrai sentiment de liberté très appréciable !

L'originalité tient aussi dans la grande personnalisation qu'il est possible de faire.
De manière annexe, je pense à la personnalisation des « bureaux » qui me permettent de switcher facilement d'une interface de jeu « classique » avec toutes les informations utiles à un bureau complètement épuré pour simplement profiter du paysage, par exemple…
De manière principale, je pense bien évidemment à la personnalisation des différentes « briques » d'action. On peut moduler nos actions comme on l'entend, ce qui est très intéressant. Cependant, trouver la combinaison la plus optimisée n'est pas évident, et cette réflexion m'amène au point suivant...

XI - La complexité
Le revers de la médaille d'un jeu où tout est personnalisable est que le tout devient très vite assez complexe. Non seulement il faut choisir quels éléments combiner et en quelles proportions, mais en plus il faut comprendre ce que chaque élément fait exactement. À la première lecture, ça a l'air simple, puis finalement on se rend compte qu'il y a des tonnes de subtilités.
Telle brique a l'air sympa, mais on se rend compte à la deuxième lecture qu'elle n'est adaptée qu'à certains types d'armes (dégâts tranchants, contondants...) et à un certain niveau d'armes. Du coup, on regarde aussi les stats de son arme. Au début, on se fie à son niveau… Erreur ! Des armes de niveau moindre peuvent être bien meilleures que des armes plus haut lvl. On regarde alors les dégâts infligés puis le nombre de dégâts par seconde, et on fait la multiplication. Puis, on remarque qu'il y a un chiffre entre parenthèses qui indique les dégâts qu'on ferait si notre lvl était égal à la qualité de l'arme. On refait le calcul pour comparer.
Puis on voit qu'il y a des stats d'esquive et de parade à prendre en compte. On nous dit qu'il faut switcher régulièrement entre « esquive » et « parade ». Puis on voit qu'en plus dans les stats de l'arme il y a des points d'esquive et de parade... pour sa cible ! On nous dit qu'il faut aussi switcher d'arme selon le mob en face de nous. Finalement un peu plus tard, on apprend qu'il faudrait en plus se servir des stanzas conditionnelles « après esquive » ou « après parade » pour optimiser... Mince, moi qui avais choisi de commencer par le combat parce que la magie me semblait trop complexe (sort à adapter au mob, incantation à tenir, etc), finalement le combat est difficile à maîtriser lui aussi !
Bref, on finit par trouver une arme pas trop mal, mais finalement on ne peut plus l'utiliser après quelques niveaux parce que notre niveau est comparativement trop haut. Ah ok, il faut prendre cela en compte aussi…:D Ça vous amuse peut-être avec le recul, mais quand on débute c'est difficile d'intégrer tous les paramètres à prendre en compte !
Et là j'ai donné un exemple qui me passait par la tête, mais la rubrique « complexité » pourrait prendre des dizaines de lignes si je commence à évoquer le forage ou l'artisanat :p

Je suis de ceux qui aiment généralement passer du temps à trouver la combinaison optimale, et ça reste vrai dans le cas de Ryzom, mais je dois avouer que là je suis vraiment dans ma « limite haute ». On me donne tellement de nouvelles infos à chaque session de jeu que j'ai fini par me faire des fiches à chaque fois pour m'y retrouver un minimum ! :D
Une personne de mon entourage IRL a testé Ryzom et n'est pas restée pour cette raison, trouvant le jeu trop complexe et du coup pas assez « fun ».

XII - L'équipe de support / d'animation
Je me suis déjà exprimée sur l’évènement des « 10 ans » que j'ai trouvé réussi. J'ai également apprécié le fait que cet évènement ait été étalé sur 2 jours «  à la demande des joueurs », dont l'équipe a donc tenu compte. J'ai le sentiment que l'équipe de Ryzom est réactive, et cela fait plaisir à voir ! Récemment, suite au signalement d'un bug via le forum, un membre du staff a indiqué que tous les posts étaient lus et pris en compte, j'ai été agréablement surprise par cette réponse (c'est loin d'être comme ça partout).
Donc : merci et pourvu que ça dure :)

XIII - Verdict
Mon avis général est très positif ! Ryzom est un jeu abouti, qui se déroule dans un univers travaillé habité par une communauté accueillante. Il est certes assez complexe pour moi de tout cerner à aujourd'hui, mais je pense que cela viendra avec le temps. Cela doit aussi expliquer la durée de vie conséquente du jeu : j'ai cru comprendre que les personnes présentes depuis plusieurs années ne s'ennuyaient absolument pas ;)

---

#2 [fr] 

Ça fait plaisir de lire un post pareil :D

Pour la complexité du jeu : si tu veux "maximiser", il y a une telle richesse qu'il y a de quoi s'occuper des heures. Mais sans maximiser, on s'en sort aussi très bien. En combat, quand on débute, il y a une chose à bien comprendre : certains mobs parent et d'autres esquivent, donc, certaines armes sont bonnes sur les premiers, moins sur les seconds (suivant si elles font baisser l'esquive ou la parade de la cible). On découvre vite qu'il vaut mieux utiliser sa hachette sur telle bestiole et sa massue sur telle autre. À partir de là, le reste est plus facile.

Pour le côté Roleplay et les neutres : ouille le sujet glissant... ^^
Les neutres sont un terme fourre-tout, qui désigne autant des gens n'ayant pas choisi de faction (en général, de religion ; ne pas choisir de nation est considéré comme moins grave par la plupart des gens), que ceux qui décident de ne pas prendre partie, ou bien d'être contre les deux, ou... en fait les neutres sont tous très différents. Les tierces-factions maraudeuses et à présent rangers ont été créés pour ces neutres qui ne le sont pas vraiment ; on espère voir aussi la faction trytonniste plus reconnue un jour. Et puis, dans les neutres, il y a aussi des mercenaires, qui se battent pour une faction ou une autre suivant qui les paient...

L'histoire de Ryzom a souvent été marqué par la guerre entre Kamistes et Karavaniers. Rien de tel que la religion pour déchainer les passions. Et puis c'est simple, binaire, donc facile à comprendre ; pourtant Atys est d'une telle richesse au niveau background que se contenter de ce manichéisme est un peu simple (je vais me faire taper en disant ça, mais j'assume, j'ai toujours été un plus plus horrible neutre qu'autre chose :p). On a vu des kamistes, très role-play, qui prônaient le dialogue avec les karavaniers (dans le but de les amener à changer de religion un jour bien sûr... mais par la discussion, pas par les armes). Et vice versa. Du coup, imposer des limitations gameplay conduirait à réduire la richesse de ce jeu. J'apprécie qu'en pvp, on puisse relever quelqu'un de n'importe quelle faction, du moment qu'on est dans son équipe : ça permet de jouer des scénarios complexes, des alliances d'un moment contre un ennemi commun, des guérisseurs sans frontières ou même des traitres.

En tout cas, merci encore pour ton avis, ça fait du bien de voir comment ce jeu est perçu quand on débarque, on a tendance à oublier avec le temps :)

---

Suivre sur FB ou voir directement les histoires. Zatalyz sur IRC.

#3 [fr] 

Très intéressant ce post :) J'vais pas répondre à tout, j'ai la flemme, 2 petits points :

II - L'installation

Honnêtement, l'installation de ryzom est simplissime. Les seuls réels soucis qu'on peut avoir, c'est lié au driver graphique et/ou des gens qui ne savent absolument pas comment utiliser Linux (et là encore une fois, le soucis se trouve entre le clavier et le siège :p). Oh, et le son aussi si on résiste au tsunami pulseaudio et qu'on veut pas compiler soi même (mais normalement quand on résiste à PA, on sait compiler un programme, et ryzom est pas plus complexe qu'un autre là dessus maintenant que ya des tutos sur RF)

V - Le côté Roleplay

T'emmerdes pas avec les vieux rabat-joies qui passent leur temps à se plaindre sur l'uni français. Une bonne partie d'entre eux a été dans les deux (voir trois avec les marau maintenant). De manière générale, le fait de ne pas choisir une nation/religion a autant de légitimité RP que le fait d'en choisir une ; les neutres c'est pas "le mal" (c'est plus un running gag qu'autre chose ça maintenant). Ya des profiteurs partout (des gens qui choississent une faction pour les avantages), des cons partout, des gens RP, des gens pas RP, des gens intelligents partout ; le seul endroit meilleur que les autres c'est le désert parce que les fyros sont les meilleurs

Oh et, pour ceux qui gueulent sur les kamistes et karas qui s'allient pour taper sur des trucs : fondamentalement, ya aucune raison pour le condamner. À la base, ryzom n'était pas un jeu basé sur la rivalité permanente (et n'a pas été pensé pour ça, il suffit de voir que les rares systèmes PvP ont été rajouté après comme ils pouvaient), mais plutôt sur l'entraide (dans l'univers, ça ressort bien). Nevrax a rajouté un peu de PvP au jeu plus tard parce que WoW le faisait et qu'ils voulaient attirer des gens (commençant la ridicule descente dans le "copions ce que tout le monde fait plutôt que de creuser notre originalité et reconnaître que nous sommes un jeu de niche") ; mais les deux visions du jeu sont défendables ! Par exemple, sur Leanon [ex-serveur allemand], le jeu a toujours été beaucoup plus porté sur l'entraide qu'aniro où globalement on se foutait sur la tronche

Oh, je rajoute juste un truc :
[quote]
Le jeu est bien réussi techniquement, le développement a été bien fait ! :)[/quote)
NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON ! La librairie (NeL pour nevrax Library) est plutôt bien pensée et assez pratique à utiliser (bien entendu depuis on a des librairies bien mieux faite mais pour 1999/2000, c'est très bien fait). Par contre le client a été baclé comme c'est pas permis, le code est horrible :P Là dessus il faut reconnaître le gros travail de RyzomCore qui a réussi à beaucoup le nettoyer, et à faire des améliorations notable là dessus (les plus importante étant de faire tourner nativement le jeu sous linux et sous mac)

---

#4 [fr] 

Laofa (atys)
Les tierces-factions maraudeuses et à présent rangers ont été créés pour ces neutres qui ne le sont pas vraiment ...

La tierce-faction ranger a été implantée de façon gameplay ?

---

Ki'gan, dit le Dévoreur d'Espoir. Revenu d'exil en petits morceaux.

#5 [fr] 

c'est en route...
mais pas terminé...

---

Y syln Ubhal / Je suis Pomme
Y Teinh'Lir Zir Tor TRYKA!!! / Je combattrai toujours pour La Liberté!!!

#6 [fr] 

Kimory (atys)


VII - Le côté multijoueur
Ryzom est un MMORPG, et le côté multijoueur est bien exploité, mais… presque trop en fait. J'aime beaucoup être avec d'autres, mais j'aime bien aussi « soloter » de temps en temps (parce qu'il y a peu de monde dispo, ou tout simplement par envie) et c'est très difficile dans ce jeu.

Si tu veux soloter, essaye de monter les compétences mitrailleuse ou lance-grenade. Pour le fun ou l'efficacité de la progression (aggro les mobs par groupe de 6 - 8) il est préférable d'être seul. Pour ma part j'ai terminé ma branche mitrailleuse avec les Horncheurs du lac de la Loria qui se sont prétés aimablement à cette expérience.

PS. j'ai soloté du niveau 1 au 250 sur cette branche.

Last edited by Liltrik (4 years ago)

#7 [fr] 

Pour le solo un truc bien utile en mélée ce sont les kit de soin du metier sauveteur ça t'evite de trop attendre ta regen entre 2 mob.

---

Osquallo
Les rêveries du yubo flaneur
The musings of the rambling yubo

#8 [fr] 

Il est évident que le plus rapide pour pexer est de le faire en groupe.

Mais, on peut sans trop de difficulté y parvenir seul

mais il faut beaucoup de patience...

et de vigilance


ne pas attaquer de nouvelle cible si sa vie, son endurance et/ou son soin ne sont pas remontés suffisamment.

enfin, il ne faut pas avoir les yeux plus gros que sa compétence.

Le plus important est la cadence par rapport au pt d'XP gagnés:
  • si tu tapes trop gros ça prend longtemps à tuer et tu perds beaucoup de temps à attendre que tes jauges remontent
  • si tu prends trop petit ton XP monte trop lentement.
Ainsi, j'ai souvent pexé seule la grande hache et je continue avec la pique.

par ailleurs, les loots permettent de monter tes compétences de craft à bon compte.... (un autre facteur de choix de cible.)

par exemple soloter les plantes avec la bonne parure de bijoux est quelque chose presque sans risque....

voyer l’excellente intervention de Serae Zendae

Edited 3 times | Last edited by Ubhal (4 years ago)

---

Y syln Ubhal / Je suis Pomme
Y Teinh'Lir Zir Tor TRYKA!!! / Je combattrai toujours pour La Liberté!!!

#9 [fr] 

Icus
Par exemple, sur Leanon [ex-serveur allemand], le jeu a toujours été beaucoup plus porté sur l'entraide qu'aniro où globalement on se foutait sur la tronche

Haaaa c'est donc ca !
Je suis tombée sur plusieurs posts qui citaient ces serveurs, et, si l'on n'a pas cette information, on n'y comprend rien D

Post très utile à remonter, surtout pour les nouveaux !

---

#10 [fr] 

Il est vrai que l'ancien système de 3 serveurs différents peut expliquer les différentes attitudes à l'égard PvP et RP. Sur ce système, les joueurs ont été isolés les uns des autres en fonction de la langue, et ainsi - parce Ryzom évolue comme une chose vivante - des attitudes différentes et des styles de jeu ont évolué. En particulier, les joueurs français ont développé un style de jeu plus axé sur RP que les anglophones.
Depuis la fusion des serveurs tous les joueurs sont sur le même serveur, ce qui a conduit à des affrontements de l'idéologie. Je me suis échoué à comprendre au premier abord que ces différents styles de jeu étaient valides.
Espérons que le temps passe, les joueurs des anciens serveurs seront adapter à ce nouveau système. Les nouveaux joueurs ont seulement le problème de comprendre les attitudes de certains vieux dinosaures qui ne peuvent pas adapter ou changer.

Last edited by Arfur (3 years ago)

---

It's bad luck to be superstitious . . .



Palta e decata, nan nec ilne matala.

When one goes on a journey it is not the scenery that changes, but the traveller

#11 [fr] 

Beau CR

Alors mon retour après quelques jours de jeu, la difficulté, oui c'est LE truc qui fait "fuir" les jeunes joueurs.

Voici un avis sans complaisance, mais ce jeu "novateur" à bien des égard souffre justement de la complexité de sa zone de départ.

C'est un jeu qui compte 250 lvl et dès le départ sur Silan aux alentour du lvl 30 on se trouve confronté à de très grosses difficultés, et c'est juste impensable pour un joueur débutant.

Arken (je sais qu'il n'est pas fait pour être soloté) mais attendre 2 à 3 heures une hypothétique team ça n'aide pas, ça ne fait pas rêver.

Les quêtes de récolte en pleine zone de mob aggro sans gros lvl, ni matos je vous laisse imaginer la frustration, ça ne fait pas rêver.

Quetes Mage ou le choix d'un full healer n'est pas viable sans team (on y revient), ça ne fait pas rêver.

Le craft qui renvoi vers le forage et donc ses problèmes de récoltes, ça ne fait pas rêver.

Alors oui il existe une communauté accueillante et prête à passer du temps avec les nouveau joueurs, mais il faut sortir de Silan, ça c'est frustrant pour un carebear qui aime faire les quetes et explorer :p .

Silan devrait être la vitrine du jeu et se trouve être l'anti chambre de l'ensemble des frustrations que l'on puisse trouver sur le jeu.

Autre point la construction des sors.

Ryzom se démarque de tout les autres jeux par cet aspect, chacun est libre, mais trop de libertés tue la liberté.

Je vais tenter de m'expliquer

Le jeu est complexe dans son contenu et impose presque de passer par l'ensemble des spécialités mais comme il n'y a pas réellement de ligne directrice on fait des choix malheureux, obligeant donc à "farmer" pour récupérer les points "gâchés" dans des tâtonnements hasardeux pour au final faire tout, mais le faire mal, et c'est frustrant.

Si on suit le tuto à la lettre ça devient vite inefficace, si on sors du tuto c'est inefficace.

Bref encore une fois la frustration devient vite supérieure au plaisir du jeu.

Il faut louer les efforts de la communauté qui fait son possible et tire les nouveaux vers le haut et je dis bravo et merci car si je reste et progresse ce sera grâce à tout ces passionnés ;)

Alors j'imagine que mon post va m'attirer les foudres des anciens ou des PGM, mais je donne un avis de newby ou j'ai essayé d'être constructif et objectif pour que justement le jeu puisse attirer de nouveaux joueurs

Tdx

Last edited by Toudoux (2 years ago)

#12 [fr] 

bonjour,

rien n'est faux dans ce que tu écris.
Mais la réalité est qu'il faut prendre son temps...

quand c'est long c'est meilleurs il parait....

amitié

au plaisir de te croiser et de vivre avec toi des aventures au delà du "Game play" :)

---

Y syln Ubhal / Je suis Pomme
Y Teinh'Lir Zir Tor TRYKA!!! / Je combattrai toujours pour La Liberté!!!
uiWebPrevious1uiWebNext
 
Last visit Fri Sep 21 22:19:08 2018 UTC
P_:

powered by ryzom-api