Français


uiWebPrevious1uiWebNext

#1 [fr] 

J'ai lu que le tournoi des ombres n'accepte pas des équipes composées d'homins de différentes croyances.

Cette constation m'a renvoyé aux nombreux débats sur l'interprétation des factions et aux topics récents sur le tag pvp.

Voici donc ma question : Pourquoi, selon les joueurs de l'ancien serveur Aniro, l'hominité ne peut pas s'allier contre les Maraudeurs ?

Quelle est la substance RP qui justifie cette position ?
La lore ne dit-elle pas que les Maraudeurs sont les ennemis de toute la civilisation homine ?
Pourquoi les homins de différentes croyances ne pourraient-ils dès lors pas s'allier contre les ennemis de leurs peuples ?
La lore n'est-elle pas truffée d'exemples d'homins qui se sont unis contre un ennemi commun ? (La force de la fraternité par exemple ?)
Ne devrait-on pas justement pousser les homins à faire fi des différences qui les séparent et à s'unir pour faire face à la menace commune ? Comme c'est déjà le cas pour les kitins ? (avec les Rangers)

Mais pourquoi diviser les ennemis en différentes catégories quand l'idée est de taper tout le monde indistinctement ??
Est-ce une manière HRP de diviser pour tenter de mieux régner ?
Est-ce une subtilité propre à Ryzom ?

Désolé pour la question saugrenue mais elle me taraude l'esprit depuis quelques jours déjà

---

Brinnen Tu'Ly, le poisson noir

#2 [fr] 

Y a 2 manières de voir la chose selon moi.

La première c'est de le voir par rapport à Aniro. La seconde par rapport à la manière dont le jeu à été conçus.

Je cite le père du jeu david cohen corval. (http://ryzom.mondespersistants.com/?article=33)

"Selon vous, qu'est ce qui va faire la différence entre Ryzom et les autres MMORPGs?

-.................La version 1 de Ryzom est un point de départ, et son rôle est crucial. Mais elle reste une base sur laquelle nous allons tous participer directement a la construction de la Saga : joueurs, opérateurs et développeur du jeu. La différence se fait surtout dans le temps et c'est pour cela que l'univers de Ryzom fait preuve d'une richesse et d'une fécondité toute particulière. Le gameplay libéral de Ryzom est novateur galement, mais reste fermement ancré sur les fondations RPG classiques (rôle, progression, etc.). La relation que l'univers et le gameplay vont entretenir est différente également. Mais au final, ce n'est pas à moi qu'il faut demander ce qui fait la différence, c'est aux joueurs de le dire."

Autrement dit le jeu à été conçus de manière à ce que les joueurs puissent (et doivent) construire une partie de l'univers à partir de leurs interprétation et compréhension de l'univers du jeu.
Vue qu'on joue une nouvelle génération qui est à la découverte d'elle même, comme des enjeux et mystères de son monde.

Sur aniro "les neutres" ont perdu une guerre idéologique qu'ils avaient eux même déclenché après la première année.
Après quelques années la croisade de type moyen ageuse est devenue une référence et une institution, sur Aniro.

Mais techniquement d'après la lore rien n’empêche une pro-kara de s'allier avec un pro-kami , une fois ou plusieurs. Car tous ne sont pas censés être obligatoirement de grand activistes ou des êtres dépourvus de libre arbitre.

Edited 5 times | Last edited by Aladiah (7 years ago)

#3 [fr] 

Les maraudeurs ne sont pas à proprement parler une faction de la même manière que les Kami ou les Karavan parce qu'ils ne fonctionnent pas sur un principe de croyance.

Il faut d'ailleurs noté qu'ils ne sont pas forcément betement "anti-nation", ils sont même pour la plupart d'ancien patriotes très investis (à l'image des Horongis). Les maraudeurs sont ceux qui sont restés dans les anciennes terres pendant le premier exode, certains par choix (généralement de patriotisme aigue), d'autres par manque de temps.

Ils sont donc très agressifs les gouvernements qui ont fui pendant l'exode (le premier ou le deuxième maintenant), et ont gagné en rage contre à peu près tout le monde pendant leur stage approfondi de pique-nique avec les Kitins.

Ils s'opposent donc à tout le monde qui se complait dans l'ordre établi par les nations actuelles. Et comme ils sont les seuls à être aussi "méchants envers tout le monde sauf eux", ils se retrouvent nettement plus seuls. Une alliance (à contre coeur, entendons le bien) Kami/Kara n'est donc pas forcément choquante.

---

Thols Bevhus, bavùchos èr orkolum
Archéologue novice de la Confrérie du Grand Dragon



-- neyùch zel atalùn talash --

#4 [fr] 

Je n'aurais pas l'hypocrisie de répondre d'un point de vue kami ou kara je n'en sais pas asser.

Par contre ce que je sais c'est que la faction maraudeuse est la plus petite et de loin... il serait donc un peu "dommage" d'encore allier les deux plus grandes puissances contre celle-ci. On aimerait bien pouvoir maintenir un certain challenge, que ce soit pour vous ou pour nous. Quand on attaque un OP on a déjà un rapport de force d'environ 1/4 à 1/8 en notre défaveur, je vois pas bien l'intérêt de doubler ce ratio :)

Donc oui c'est un peu frustrant pour nous de constater certaines allience à notre encontre, car si à l'heure actuelle on essaie d'y croire encore en mettant en place toutes sortes de stratégies pour contre-ballancer notre petit nombre, ben on risque de renoncer si vous êtes le double et nos chances réduite à néant.

C'est pas comme si on était la menace principale pour les kami, non pour eux la menace principale reste les kara est vice-versa. Par contre si ceux-ci sont en guerre oui on peut espérer en profiter et c'est bien normal après tout. Mais on aimerait effectivement pas se faire traiter comme la menace numéro une alors que ce n'est pas le cas... c'est surtout une question de cohérance RP pour nous.

Last edited by Zahra (7 years ago)

---

Et si tout n'était qu'illusion?

#5 [fr] 

En l'occurence, quand je lis tes arguments Zahra, ce n'est justement pas une question de cohérence RP mais de rapport de force techniquement parlant (HRP donc), sur les avant-postes, ou tout autre évènement PvP.
Ca n'en fait pas un mauvais argument pour autant.

En principe, si on considère les positions de la majorité des homins, c'est à dire des neutres (ben oui, je pense qu'elle est là la majorité) alors si, les Maraudeurs sont l'ennemi numéro un (au sein de l'hominité), je dirais même que pour eux il n'y en a pas d'autre (kitins et goo, c'est en dehors de l'hominité, bien sûr).

Et les maraudeurs, ce ne sont pas uniquement les joueurs, à l'origine c'est même l'inverse. La citation d'Aladiah est intéressante, le problème c'est que l'actuelle équipe ne peut qu'avoir des difficultés à mettre en place ce qui est nécessaire actuellement : créer une animation mêlant les Maraudeurs des deux types, joueurs et PNJ. Ils ont en effet des tas de chats à fouetter avec le merge (miaou ! de rien l'event team), et ils avaient déjà eu du mal avant (d'aucun diraient que c'était même raté, cf la prise de Pyr, mais je ne connais que 3 essais au total, et je pense qu'il y avait du bon, mais un problème de participation)

---

Fey-Lin Liang
Li'laï-ko
Talian-Zu

#6 [fr] 

(La cohérance RP je la mettais uniquement sur le faite que les kami sont censé être l'ennemi numéro un des kara et vice-verça^^ juste sur ça)

---

Et si tout n'était qu'illusion?

#7 [fr] 

Feylin (atys)
En principe, si on considère les positions de la majorité des homins, c'est à dire des neutres (ben oui, je pense qu'elle est là la majorité) alors si, les Maraudeurs sont l'ennemi numéro un (au sein de l'hominité), je dirais même que pour eux il n'y en a pas d'autre (kitins et goo, c'est en dehors de l'hominité, bien sûr).

Ne tombons pas dans la "standardisation" du neutre. Un neutre de nation et de religion pourrait très bien s'entendre avec des Maraudeurs (pour peu qu'ils soient gentils). Neutre ne signifie pas forcément "supportant les nations".

Des trytonnistes par exemple, pourraient même avoir des atomes crochus avec des maraudeurs.

---

Thols Bevhus, bavùchos èr orkolum
Archéologue novice de la Confrérie du Grand Dragon



-- neyùch zel atalùn talash --

#8 [fr] 

Extrait d’études de la N’ASA.

Les « neutres » sur Atys sont ceux dont la balance nation ou K/K est équilibrée, c’est à dire qui ont une haine, un je-m’en-foutisme, une tolérance ou un amour à peu près égal pour les différents choix.

Il va de soi que les antagonistes ne s’entendent pas très bien. Ceux qui sont pour un amour sans borne ne peuvent tolérer ceux qui n’aiment personne. C’est logique. Et la réciproque aussi. Ces derniers paraissent aux yeux des « haineux » pour des naïfs « bisoushalahs ».

Mais la nature homine n’a rien de simple. Par exemple, parmi ceux qui détestent les factions, il y a ceux qui détestent uniquement les super puissances et considèrent leurs servants comme des esclaves plus victimes à libérer qu’autre chose, et puis il y a ceux qui considèrent que les suivants sont d’horribles fanatiques à réduire au silence.

Réduire, les « fractions » aux « factions » risquent de cacher la nature diversifiée de l’hominité et nous empêcher à progresser sereinement et efficacement vers un futur que nous ignorons.

Last edited by Zorroargh (7 years ago) | Reason: typo

---

Zo'ro Argh
Chargé de recherche dans la guilde du Cercle du Bois d’Almati.
Ambassadeur des Rangers auprès des Matis.
Président de la N’ASA et fondateur de Hoodo.

#9 [fr] 

Pour moi, ça n'a jamais été un réelle problème de voir des Kamistes s'allier avec des Karavaniers. Ça se faisait du temps d'Aniro, et ça ne me choquait pas. Pourquoi ? Car ces joueurs étaient généralement sensibles au RP, et leur choix était en fait la décision de leur avatar.

Aujourd'hui, ces joueurs existent toujours. Mais s'est rajouté à eux une tranche de joueurs qui s'allie temporairement pour une histoire de facilité. Amis un jour, ennemi un autre. je vous renvoie au post de Tamarea pour les raisons. Au risque de me répéter, c'est seulement ça que je pointe du doigt.

Alors non, je pense qu'il n'est pas forcément incohérent de voir un Kamiste et un Karavanier s'allier, à partir du moment ou ce choix se reflète à chaque instant.

Pour en revenir au choix de Mithian, c'est tout simplement son tournoi. Mais les maraudeurs ont tout intérêt à créer du conflit entre les guildes, les nations, les religions. En interdisant le mélange, ils favorisent ça. C'est plutôt finement pensé.

Edited 2 times | Last edited by Kigan (7 years ago)

---

Auparavant Ki'gan, dit le Dévoreur d'Espoir. Aujourd'hui, sous couvert de troubles dissociatifs de la personnalité, il se fait appeler Vao, et dit avoir rompu avec son passé terroriste. Mais qui croire ? Le monstre ou le fou ?

Previously Ki'gan, the Devourer of Hope. Today, under the guise of dissociative personality disorders, he calls himself Vao, and says he has broken with his terrorist past. But who should we believe? The monster or the madman?
uiWebPrevious1uiWebNext
 
Last visit Sat Oct 24 17:21:08 2020 UTC
P_:

powered by ryzom-api