English French German Spanish Russian
Aymh, l'ancêtre des petites spores... - ROLEPLAY - Ryzom Community ForumHomeGuest

ROLEPLAY


uiWebPrevious1uiWebNext

#1 [fr] 

[HRP, Ceci est un journal écrit sur le vent, je demande que personne n'y réponde et je rappelle que vos persos ignorent tout cela. Ici je raconte ce qui lie les Mya'ï et leur ancêtre l'Aymh, et donc ceci est le journal immatériel des 5 personnages : Aymh (z) bien sur mais aussi, Myah (t), Myashka (m), Myanhka (f) et Myaka (z).
Si in game vous vous connectez en même temps que moi, mais souhaitez interagir avec l'un de ces personnages autres que celui en ligne, n'hésitez pas à me tell... Bon jeu à tous.]




***************************************************************** *********************************************************



~~~~~~~~~~
L'écorce,
dans le vent des kamis,
sous le soleil de Jena,
un jour sans date.
~~~~~~~~~~




Un grand zoraï, dont la haute stature aurait parue lourde à bien des zoris de notre temps, un grand zoraï au masque blanc foulait l'écorce lançant au vent son chant...


-"Je suis l'Aymh, je suis l'inspir

Je suis l'Aymh, elles sont les spores
Je suis l'Aymh, elles sont les Mya'ï....

Je suis l'Aymh, et je suis l'ancêtre
Je suis l'Aymh, elles sont l'avenir.


Petites Mya'ï...
Germes du futur d'Atys,
Petites Mya'ï...
Où êtes-vous?

J'ai dormi longtemps dans les bras de l'écorce.
J'ai dormi longtemps sous les caresses de la lumière.

J'ai dormi si longtemps, pour vous retrouver dans ce futur....

Petites Mya'ï...

L'Aymh reviens!"




Aymh se glissa dans le flot des réfugiés et ainsi passa inaperçu au milieu des autres... personne ne sembla remarquer son masque nu, ni ses manières.. Il prit sa pioche à la distribution et alla creuser l'écorce doucement... mais son regard était plus souvent sur ce qui l'entrourait, et sur le camps que sur son travail.

Aymh attendait, Aymh écoutait, Aymh revenait parmi les homins.

Edited 2 times | Last edited by Aymh (6 years ago)

---

**********
Aymh

#2 [fr] 

Les saisons glissaient doucement sur Atys, Myah n'avaient plus un instant pour songer au passé.
Parfois des retrouvailles comme celle de Jalindra et de Kaminiah pourtant ravivaient sa nostalgie.

Dans ces moments là elle se surprenait à chantonner , toujours le même air oscillant entre douceur heureuse et mélancolie.
Le même petit air que lui chantait sa mère depuis sa toute petite enfance.. l'air des Mya'ï.

Elle en avait même parlé avec Shaakya, qui lui avait suggéré de faire des recherches.
Elle voulait bien faire des recherches, mais elle n'était plus une enfant tout de même songeait-elle.
Elle ferait des recherches sérieuses sur les chants et les contes, sur les histoires du soir et ce qu'elles peuvent nous apprendre..

Mais chercher des Mya'ï, des soeurs d'âme, l'idée était pour rassurer les petites homines et n'avait sûrement aucun fondement.

Il devait exister beaucoup d'autres versions de ce thème,et pour le savoir elle voulait se renseigner auprès de la N'Asa.. Ainsi elle pourrait se convaincre elle-même qu'il n'y avait rien là de sérieux pour une homine adulte... et qu'elle était dorénavant seule.

Heureusement, seule mais au sein de la guilde qui l'entourait et l'encourageait avec chaleur.

Et puis cette idée d'un vieil ancêtre commun, un zoraï en plus.... songer à cette partie de l'histoire lui rappela qu'elle devait envoyer un izam express.

Son ami l'avait retrouvé, il lui avait pardonné sa trahison... Elle l'avait tellement cherché sur Silan durant les derniers préparatifs pour son départ, mais personne ne semblait connaître ce ranger, et elle n'avait pas la mémoire des noms, encore moins des masques... ainsi elle n'avait pu honorer la parole donnée, et avait du se résoudre à partir.

On l'attendait aux lacs et même Xenargos avait fait la grande traversée pour l'accueillir, elle n'en revenait pas de tant de courage.

Aujourd'hui c'était à peine si elle se souvenait de ce sentiment doux et triste qu'elle avait éprouvé en contemplant le camp de réfugié une dernière fois. Mais quelle joie de lire des nouvelles de son ami... l'izam attendit qu'elle rédige un petit mot, où elle voulait faire partager sa joie d'avoir des nouvelles et de pouvoir espérer leur retrouvailles, un jour s'il venait à rejoindre le continent... et elle voulait y croire, il viendrait.

Toute à ses sentiment heureux elle ne s'interrogea pas trop sur l'étrangeté de leur rencontre, ni sur les inquiétudes de l'homin bleu. Il ne riait jamais, et semblait toujours voir des dangers partout.... sans doute sa vie de ranger....

***********************************

La première des Mya'ï était sur le continent, la deuxième avait suivie et parcourait les jardins majestueux.... Aymh pouvait chanter, les spores avaient commencé leur voyage.

Last edited by Myah (6 years ago)

---

Myah, petite spore d'Aymh, et âme mélancolique, porte de toute sa haute stature de trykette les couleurs Hoodo.

#3 [fr] 

Il courait partout dans le camps. Trop jeune pour effectuer de vraies missions disaient les guerriers, et les magiciens, même les prospecteurs... Quand à Sterga Hamla il ne voyait en lui qu'un galopin tout juste bon à nettoyer les peaux de yubbo et encore...

Mais Grimmus s'entêtait, et écoutant les consignes données aux autres réfugiés il décida de tenter sa chance, sinon il resterait encore longtemps à nettoyer les plats du camps pour avoir droit aux restes..
Seul Chiang le Fort lui avait manifesté assez d'égard pour lui demander son nom, mais il l'avait raccourci en Grimms et tout le monde avait suivi.

Affublé de ce diminutif en guise de nom, le trop jeune trykker décida de tenter les missions et lorsqu'un grand zoraï ou un impressionnant fyros rapportait de la viande .. il vint aussi donner le produit de sa chasse.. que Guilan et Nomis acceptèrent avec un petit sourire et la recommandation de ne pas s'éloigner du camps...Seulement voilà Grimms voulait en faire plus, tuer des yubbos pas même sevrés ne lui suffisait pas ...
Force fut de reconnaître dans le camps qu'il ne s'en sortait pas trop mal..Bien sur il devait travailler seul et chaque chasse était plus longue pour lui.. mais il était prudent et se cachait facilement dans les buissons et même derrière le plus mince tronc d'arbre...
Et les maîtres acceptaient son travail, sans oublier de lui tapoter amicalement la tête.. ceu qui ramenait toujours Grimms à son rôle de gamin. Comme on ne lui connaissait aucune famille tout le camps de Silan l'avait un peu adopté et souvent chez les trykkers il obtenait une double part de ragout de yubbo..

-"Faut bien que tu grandisses petit!"

"Par tout Atys" si un des siens le trouvait petit en effet il fallait qu'il mange et il ne se faisait pas prier pour engloutir la délicieuse viande cuite à point.

Mais pour aller dans le bois maudit des ruines là personne ne voulait le voir prendre des risques, alors pour contourner l'interdit il passait par l'arène mais derrière le garde en courant... celui-ci avait beau crier il ne pouvait quitter son poste .. et Grimms découvrit ainsi son premier cauchemard, même les ragus étaient faciles à pister séparément, et à tuer de quelques sort d'acide... mais les javings s'était une autre paire d'ampli tout de même.

Ces bestioles étaient terribles. De loin il pouvait les tuer sans problèmes, mais d'autres arrivaient dans son dos et une fois encerclé elles lui arrachaient son arme... et même une fois il faillit ne pas réussir à s'enfuir à temps.. heureusement il courrait vite, il avait l'habitude de se faufiler entre les champignons géants et ils échappa aux javings qui le poursuivaient..Heureusement car il était si jeune que l'on ignorait si les puissances daigneraient s'occuper de lui s'il était trop gravement touché... le ramèneraient-elles vers un point de sauvetage? Grimms l'ignorait...

Last edited by Grimms (6 years ago)

---

-"Je m'appelle pas "petit"! Je suis Grimmus, Grimmus Pérégrinn!"
Intendant des Spores d'Aymh
uiWebPrevious1uiWebNext
 
Last visit Wed Aug 21 04:45:59 2019 UTC
P_:

powered by ryzom-api