Embassies


uiWebPrevious1uiWebNext

#1 [fr] 

On s'agitait dans le hall de la guilde du clan macFay ! Luth, le chef si calme usuellement, hurlait ! On eut dit un goari fulminant !

Enotacim et d'autres cousins s'approchèrent prudemment de lui. Ils le contemplèrent marmonant tout en marchant en cercle... des dizaines de feuillets de stingas éparpillés sur le sol. Et Luth répétant :

"Démocratie, démocratie, démocratie ! Quelle honte ! On crée une tyrannie, oui !"

Enotacim ramassa les feuillets tandis que d'autres cousins prenaient Luth pour lui proposer de se calmer et de se reposer sur un hamac. La jeune trykette commença à lire les feuillets... c'était la Constitution qui allait être mise en place. Elle écarquilla les yeux :

"LIVRE 1 : LA SOUVERAINETÉ DE LA NOUVELLE TRYKOTH

Article 1
L’État Tryker reconstruit se nomme « Nouvelle Trykoth ».

Article 2
La Nouvelle Trykoth est et restera toujours un État fédéral.

Article 3
Le territoire dans lequel se situe la Nouvelle Trykoth restera toujours appelé « Aeden Aqueous ».

Article 4
L'emblème de l'État sera un cercle orné de dix branches. Neuf de ces branches représentent le peuple, la dixième, le Gouverneur.

Article 5
L'hymne national est « La lumière de la Gloire ».

Article 6
Les devises chères aux citoyens seront « Gloire au peuple » et « Liberté, Egalité, Partage ».

Article 7
Tous les Trykers naissent libres et égaux.


LIVRE 2 : DES POUVOIRS

CHAPITRE Ier : DU POUVOIR EXÉCUTIF

SECTION I : LE GOUVERNEUR DE LA FÉDÉRATION

Article 8
Le Gouverneur doit garantir une forme fédérale du gouvernement pour le peuple de la « Nouvelle Trykoth ».

Article 9
9.1. Le Gouverneur est toujours à la tête de l'État "Nouvelle Trykoth".
9.2. Le Gouverneur peut, avec une raison valable, opposer son veto aux décisions du Thenkardali, et des Assemblées Fédérales.

Article 10
10.1. Le Gouverneur doit être un Tryker de sève.
10.2. Le Gouverneur doit être citoyen de la Nouvelle Trykoth depuis le Deuxième Exode.
10.3. Les Trykers candidats au poste de Gouverneur doivent être des membres actifs du Thenkardali ou des Assemblées Fédérales.

Article 11
11.1. Tout Tryker de sève peut voter pour le futur Gouverneur.
11.2. Tout Citoyen Tryker depuis au moins deux années de Jena peut voter pour le futur Gouverneur.

Article 12
Le Gouverneur remplit son devoir à vie ou jusqu'au moment où il y renonce, par sa volonté de démissionner ou lorsque le Thenkardali le démet de ses fonctioncs par un vote.

Article 13
Le Gouverneur, une fois élu, devra prononcer un sermet avant d'entrer en fonction
13.1 Le serment que dois prêter Le Gouverneur est le suivant:
« Je jure de protéger le peuple Tryker qui m'est confié, d'être fidèle aux valeurs "Tryka, Meer, Sella", à la nation, à la loi et de maintenir la Constitution décrétée par l'Assemblée nationale et acceptée par le Thenkardali. »

Article 14
Si le Gouverneur est dans l'impossibilité d'exercer sa fonction de Gouverneur, un membre élu du Thenkardali assumera sa mission pendant une année de Jena. Période au bout de laquelle aura lieu une nouvelle élection si le Gouverneur n'a toujours pu reprendre ses fonctions.

CHAPITRE II : DU POUVOIR LÉGISLATIF

SECTION I : LE THENKARDALI

Article 18
18.1. Le Thenkardali est composé de trois Kard'al.
18.2. Chaque Kard'al est associé à une des villes: Crystabell, Windermeer et Avendale.
18.3. Chaque Kard'al conseille le gouverneur et encadre les décisions de l'Assemblée de sa ville.


Article 19
19.1. Les membres du Thenkardali sont nommés par le Gouverneur de la « Nouvelle Trykoth ».
19.2. Dans le cas de l'élection d'un nouveau Gouverneur, celui-ci nomme les Kard'al(i) des trois cités selon son choix.

Article 20
Le Thenkardali peut être dissout par le Gouverneur à tout moment.

SECTION II : ASSEMBLÉE FÉDÉRALE

Article 21
L'Assemblée Fédérale représente le peuple de la « Nouvelle Trykoth ».
21.1 L'Assemblée Fédérale propose et vote les lois qui s'appliqueront à toute la Nouvelle Trykoth.
21.2 Les lois votées sont validées par le Thenkardali.
21.3 Toute loi modifiant la Constitution doit être votée unanimement par le Thenkardali et approuvée par le Gouverneur.

Article 22
Une Assemblée Fédérale est composée de citoyens Trykers représentants de chaque Assemblée Citoyenne.
22.1 Ces représentants sont au nombres de 3 par Assemblée Citoyenne maximum (hors Kard'al).
22.2 Les Kard'al de chaque cité y ont une place réservée.
22.3 Un Kard'al préside l'Assemblée Fédérale

SECTION III : ASSEMBLÉE RÉGIONALE

Article 23
Une Assemblée Régionale représente le peuple d'une cité de la Nouvelle Trykoth, elle est composée de Taliari.
23.1 Les Taliari proposent et votent les lois s'appliquant dans la région de leur cité.
23.2 Les lois votées par les Taliari sont soumisses au Kard'al de la cité pour leur application.

Article 24
24.1. Les candidats au poste de Taliar doivent faire partie d'une guilde citoyenne et être Citoyen de la « Nouvelle Trykoth » depuis au moins six années de Jena.
24.2. Les candidats au poste de Taliar doivent recevoir l'approbation des membres de l'Assemblée Fédérale existante.
24.4 Une guilde ne peut avoir qu'un seul Taliar. Son suppléant, de la même guilde, peut le remplacer aux Assemblées une fois nommé.

Article 25
Le Kard'al peut dissoudre une partie ou la totalité de l'Assemblée Citoyenne s'il motive formellement sa décision.

SECTION IV : VOTE

Article 26
Un vote doit être secret et égal.
26.1 Chaque votant dispose du même nombre de voix.
26.2 Les votes sont récoltés dans une urne."

Elle passa les feuillets aux cousins du clan... et tous comprirent la colère de Luth.

#2 [fr] 

Voyant ses cousins lire ce papier infâme, Luth se releva, alla à la table du conseil de guilde, s'assit, saisit une feuille et un calame et commença à écrire une lettre au peuple tryker :

"Tor Lochi al Tor Trykeri Talai al Talli,
Lordoy,

Comme vous tous, j'ai lu la Constitution. Je suis persuadé que celle-ci ne peut être qu'un brouillon. Elle ne peut rester en l'état car elle ne garantit aucunement la démocratie pleine et entière de notre Nation.

Y, taliar o'crya macFay, Luth macFay, je propose deux séries de remarques sur la Constitution. La première série concerne des modifications (voire des abrogations) des articles existants. Une seconde série propose des articles à y rajouter, des articles mentionnant la démocratie, l'existence de contre-pouvoirs et la laïcité !

Voici la série de modifications que je propose :

Mes remarques sur les articles existants :

Article 2 et 3 : la mention "et restera toujours" me semble inutile dans les deux articles.

Article 9.2 : "avec une raison valable" me semble une expression dangereuse pour la démocratie. Je propose "Le Gouverneur peut opposer son veto aux décisions du Thenkardali, et des Assemblées Fédérales si elles contreviennent à la Constitution".

Article 11.1 : un Tryker de sève non citoyen peut voter si on prend le texte en lui même. L'artcile 11.2 ne permet pas de demander la citoyenneté à un Tryker de Sève mais autorise les citoyens qui ne sont pas Trykers de Sève à voter tel que c'est rédigé. Je demande l'abrogation de l'article 11.1 et de ne garder que l'article 11.2 qui deviendrait dès lors le 11.1.

Article 12 : Donner un mandat à vie me semble incroyablement contraire aux principes démocratiques de notre peuple. Je demande que le mandat de Gouverneur soit limité à 5 années de Jena (1 an irl). De même, le pouvoir discrétionnaire de nommer les Kard'ali sans contrôle des Taliari est la porte ouverte à des dérives dangereuses. Je demande à ce que le Gouverneur propose à chaque Assemblée régionale un candidat que les Taliari peuvent ou non accepter par un vote. Il n'y a quasiment aucun contre-pouvoir réel contre le Gouverneur ! Le seul moyen serait une insurrection armée et il est hors de question de laisser la porte ouverte à cela !

Article 19.1 : Si on a changé l'article 12, il faut changer cet article ainsi : "Sont membres du Thenkard'ali les Kard'ali existant".

Article 21.2 : il faudrait changer l'expression "validé" par "promulgué". De plus, il serait logique que ce soit le Gouverneur et non le Thenkardali qui promulgue les lois, non ?

Article 21.3 : Cet article est encore contraire à l'esprit démocratique, car on donne plein-pouvoir au Gouverneur sans aucun contrôle démocratique. Je propose ce changement "Toute loi modifiant la Constitution doit être votée unanimement par le Thenkardali et approuvée par le Gouverneur et votée par les 3/4 des Députés." Car cet article contrevient de facto à l'article 2, on centralise tout le pouvoir entre les mains de 4 personnes sans demander aux instances fédérales leur avis... surtout quand les Kard'ali sont nommés par le Gouverneur...

Article 22 : l'expression "Assemblée citoyenne" doit être modifiée par "Assemblée régionale". Cette expression n'apparaît qu'ici et n'a nulle définition.
Ensuite, par égalité, il faudrait préciser qu'un crya ne peut avoir qu'un seul membre à l'Assemblée fédérale, cela évitera la concentration des pouvoirs entre les mains d'une seule guilde citoyenne.
Ensuite, donner un terme et une définition juridique aux représentants. Je propose ceci :
"Article 22 :
Une Assemblée Fédérale est composée de Députés de chaque Assemblée régionale.
22.1 : Ces Députés sont élus par les Assemblées régionales. Il ne peut y avoir plus de 3 députés par Assemblée régionale. Il ne peut y avoir plus d'un Député par crya."

Article 22.3 : ne serait pas mieux de dire "L'Assemblée fédérale est présidée par le Gouverneur. En son absence, un Kard'al le remplacera. En l'absence des Kard'ali, un Député tiré au sort présidera l'Assemblée fédérale".

Article 23.2 : changer application par promulgation.

Article 25 : Cet article est scandaleux ! Je demande son abrogation !

Voici mes propositions d'ajout :

Je demande à ce qu'un article dise que la Fédération est un Etat démocratique.

Je demande à ce qu'un article dise que la Fédération est laïque, qu'elle respecte la liberté de conscience mais refuse de se voir imposer un dogme.

Je demande qu'un article propose la possibilité pour les Députés d'imposer un referendum (Si 2/3 des Députés de l'Assemblée fédérale vote oui à une proposition de Referendum, le Gouverneur et le Thenkardali doivent mettre en place le Referendum et accepter ses résultats)et la possibilité pour des Citoyens de déposer une Pétition regroupant la signature de 40 Citoyens Trykers afin de démander un référendum qui devra être convoqué dans l'année qui suit.

Je demande la possibilité pour les Assemblées régionales de déposer leur Kard'al à la majorité des 2/3 et la possibilité de déposer le Gouverneur à la majorité des 2/3 des Députés lors d'une Assemblée Fédérale.

La Constitution actuelle donne trop de pouvoirs au Gouverneur et au Thenkard'ali, sans aucun réel contrepouvoir. Je demande donc à ce que la Constitution prenne en considération ces réflexions et crée une réelle démocratie dans les Lacs ! Sinon c'est une dictature déguisée !"

Le point final posé, Luth ordonna à ce que son message soit recopié et placardé partout dans la Fédération sur les panneaux d'information.

Sur ce, il partit rencontrer d'autres Taliari pour avoir leur opinion !

EDIT HRP : je me suis trompé dans mon calcul d'année de Jena, j'ai donc mis ce qui correspond à 1 année irl, soit 5 année de Jena ;)

Edited 4 times | Last edited by Luth (8 years ago)

#3 [fr] 

En dépit de son faible niveau en politique intèrieur, Enotacim fût obligée d'admettre à la lecture de ces feuillets et au regard de la réaction de leur Ny-Taliar Luth MacFay, que la situation était extrêment grave.

En tant que Gardienne de la Fédération, et ayant prêté serment quant au respect des valeurs fondamentales Tryker, Liberté, Égalité et Partage, elle ne pût accépter qu'une telle atteinte à ces valeurs puisse être si clairement signifiée entre ces lignes !

Ayant une aveugle confiance en leur Taliar Luth, et après avoir échangé sur les bases de cette constitutions avec lui, elle décida de s'opposer fermement à sa mise en application, et d'appuyer les demandes de modifications proposées par Luth.

Attention, le peuple tryker s'éveille et a les yeux et l'esprit grands ouverts au regard de cette situation. Ô actuel gouvernement provisoire, surtout, ne le décevez pas.

Edited 2 times | Last edited by Enotacim (8 years ago)

#4 [fr] 

Zo'ro Argh, reçut un exemplaire des contestations de Luth, le lut attentivement et trouva que c’était bien pensé et dit. Néanmoins, il pensa que l’article 11.1 pouvait rester sans alourdir le texte, car il savait par expérience que ce qui était évident aux uns ne l’était pas toujours aux autres.

---

Zo'ro Argh
Chargé de recherche dans la guilde du Cercle du Bois d’Almati.
Ambassadeur des Rangers auprès des Matis.
Président de la N’ASA et fondateur de Hoodo.
uiWebPrevious1uiWebNext
 
Last visit Thu Feb 25 11:26:32 2021 UTC
P_:

powered by ryzom-api