English French German Spanish Russian
Hoodo, les chercheurs de Symbiose - GUILD REGISTRY - Ryzom Community ForumHomeGuest

GUILD REGISTRY


uiWebPrevious12uiWebNext

#1 [fr] 

Guilde : Hoodo, les chercheurs de Symbiose
Race et religion : cela reste personnel à chacun. Tout homin est accepté à condition d'accepter la charte qui suit.
Objectif : rechercher l'harmonie et l'équilibre entre toutes les formes d'intelligence d'Atys
 
La guilde de Hoodo réunit des homins qui oeuvrent pour la synergie sur Atys.
La synergie n'est pas une forme de neutralité passive de non-choix,
c'est une volonté d'accepter les différences comme moteur de création.

Il ne s'agit pas de dire naïvement que tout le monde est beau et tout le
monde est gentil, ni d'aplanir tièdement toutes les différences pour
éviter toute source de conflits. Un homin reconnait que certaines moeurs
et convictions peuvent être difficilement partageables, mais il oeuvre
pour que chacun puisse enrichir mutuellement le bien-être physique et
mental de tous les atysiens.

Cette attitude nous impose d'être proactifs avec toutes les communautés
d'Atys et nous participons activement à tout ce qui contribue à enrichir
culturellement tous les peuples de l'écorce, car nous sommes des
chercheurs de solutions.

À titre d'exemple, voici des actions menées par la guilde :
  • Sauvetage d'otage
  • Secourisme sans frontière
  • Craftage de charité
  • Membre de l'académie des sciences tryker
  • Ami du Wa'Kwai
  • Ami et allié des guildes pacifistes, neutres, tendantes, gnostes.
  • Associé aux actions de paix : par exemple, rédaction du traité de Paix
des Quatre Nations.
  • Membre des recherches archéologiques des trykers
  • Association théâtrale sans frontière.


Par défaut d'absence de Terre Neutre, notre lieu de résidence est dans
les Lacs, lieu de naissance de la Guilde, mais cette résidence ne donne
aucun privilège dans un sens ou l'autre avec les Trykers. Si les actions
y sont plus nombreuses, c'est tout simplement parce que la Guilde est
(encore) petite et que chacun d'entre nous ne peut se diviser en quatre.

Tout homin qui le souhaite peut rentrer dans la guilde dès l'instant où
il n'est l'ennemi d'aucune nation ni religion ( -24 au moins). Cette
règle interdit tout rite nation et faction.

Selon son tempérament, le joueur développe ses compétences de défenseur,
de soigneur, de diplomate, de chercheur, d'artisan... toujours au
service d'Atys.

La suite reste à affiner
  • Lorsqu'un joueur atteint un minimum de 0 dans toutes les réputations
nation et faction, il devient Hoodo-jin, c'est à dire, un membre confirmé.
  • À +30 il devient ranger de Hoodo
  • À +50 il devient (dépendra du futur de Ryzom)
Ces règles sont susceptibles d'évoluer en fonction de l'évolution de Ryzom.
La charte de Hoodo (Hôdo, ὁδός, 報土) à la recherche de la symbiose.

1.— Respecter toute forme d'intelligence ainsi que son support

— « Respecter » n'est pas « tolérer », car tout n'est pas supportable par tous, mais c'est admettre que personne ne détient à lui seul la vérité et que chacun essaie de vivre le mieux possible en fonction de ses acquis environnementaux. « Respecter », c'est a priori croire à la bonne foi de chacun tout en restant humble sur ses propres convictions.

— L’« intelligence » est indéfinissable, mais elle est présente là où il y a souffrance à exister.

— « Toute forme » (d'intelligence) : qu'elle soit hominoïde ou non, de tel clan ou de telle espèce... ou de telle foi religieuse ou de telle allégeance patriotique...

— « support » : il n'y a pas d'intelligence sans support : âme pour les uns, corps vivant pour les autres, égrégore ou société, écosystème, temps et espace... C'est pourquoi le respect de l'intelligence prime le respect de la vie et l'écologie.

2.— Respecter le droit à l'évitement et à la fuite

Pour accepter la symbiose entre entités différentes, il est indispensable de pouvoir refuser l'affrontement et de se ressourcer en sécurité. C'est parce que les Kitins ont été menacés dans leur milieu qu'ils agressent les homins.

3.— Le hasard si non consensus.

Toutes les décisions prises au sein de la guilde sont consensuelles (100 % d'approbation) sinon elles sont confiées à la divinité Hasard.

Edited 3 times | Last edited by Rajaaar (8 years ago)

---

Rotoa des lacs

#2 [fr] 

[HRP]Hoodo est une guilde axée principalement sur le Roleplay. Elle prône les trois lois de « Hoodo ».[/HRP]

On ne connaît pas exactement l'origine de Hoodo. Ce terme a été rapporté par un réfugié qui disait venir d'une île du jour levant. Là-bas, avant que son île fût dévastée par une des colères du Grand Dragon, un moine parlait d'un paradis qui se gagnait par ses actes dès le présent, ce paradis s'appelait Hoodo.

Nos lois sont concentrées dans un petit cube (le cube de Hoodo) fait avec le meilleur ambre récolté par les Trykers. Il a été précieusement taillé par les Matis qui ont ajouté des arêtes et des coins arrondis afin que ce cube puisse rouler de manière équilibrée aussi bien sur un tapis de mousse que sur une surface de fine sciure. Les Fyros ont gravé chaque face du cube avec leur feu sacré, selon les conseils des grands magiciens zoraïs. Chaque paire de faces opposées compte sept glyphes soigneusement choisis, représentant les quatre factions et les deux cultes (à l'époque, il n'y avait pas de tryonistes).

Aujourd'hui, il symbolise l'esprit de symbiose cher à Hoodo.

La guilde est neutre de culte, et officiellement apatride. Mais les membres n'ont pas l'obligation de l'être. Par contre, ils ne peuvent être ennemis d'aucune faction/nation, car ils doivent se conformer aux trois lois de Hoodo. Cela implique que le membre de la guilde ne peut arborer aucun blason écu des demoiselles ([HRP] losange [/HRP]) à la barre de gueule ([HRP] barré de rouge [/HRP]). [HRP] Cela implique donc une réputation obligatoirement supérieure à -24 [/HRP]. Il s'en suit que nous sympathisons avec les guildes et les homins ghosts, tenants, neutres et indécis.

Notre action publique est dédiée :

  • au secourismedepuis les soins donnés aux blessés des tournois (en accord avec les responsables) jusqu'aux conflits dévastateurs (en accord avec les règles atysiennes). De bonnes compétences de magie salvatrice sont nécessaires pour les secouristes.
  • à l'accompagnementdes diplomates, chercheurs et en général tous les pacifistes en territoires hostiles. Là, la présence de solides combattants et de magiciens experts est bienvenue.
  • à la recherche scientifique: la guilde est membre de l'Académie des sciences des Lacs et fondatrice le l'ASA, «Académie des Sciences d'Atys»

En interne, nous appliquons le « Sella » (le partage, terme tryker). Nous nous aidons pour la récupération de MP et pour la fabrication d'équipement.

 

Les contacts de la guilde:

  • Shaakya, la fyros cracheuse d'eau.
  • Xenargos, le fyros défenseur des non guerriers.
  • Sylwa, la matisse garde rapprochée.
  • Rajaaar, le matis artiste scientifique et diplomate.
  • ZorroArgh, le fondateur, chercheur et foreur tryker.

Edited 7 times | Last edited by Zorroargh (6 years ago)

---

Zo'ro Argh
Chargé de recherche dans la guilde du Cercle du Bois d’Almati.
Ambassadeur des Rangers auprès des Matis.
Président de la N’ASA et fondateur de Hoodo.

#3 [fr] 

Le cube de Hoodo est tout un symbole.

Quand quelqu'un prétend être dans la vérité, il ne ment pas. C'est sa vérité celle de toute sa vie à l'instant précis où il a choisi. Il a logiquement fait le meilleur choix qu'il pouvait en fonction de son passé, de son environnement, de son cerveau...

Quand il est en conflit avec quelqu'un qui ne partage pas cette vérité, nous sortons notre petit cube et montrons à chaque antagoniste une face opposée.

Celui qui voit 1 glyphe peut-il dire que l'autre qui en voit 6 a menti ? Non bien sûr...

Ce petit cube nous rappelle simplement que souvent la vérité que l'on voit n'est qu'une face d'un cube que l'on ne voit pas.

C'est pourquoi la guilde est neutre, mais pas nécessairement leurs membres, car effacer les faces n'efface pas le cube.

---

Zo'ro Argh
Chargé de recherche dans la guilde du Cercle du Bois d’Almati.
Ambassadeur des Rangers auprès des Matis.
Président de la N’ASA et fondateur de Hoodo.

#4 [fr] 

Très jolie philosophie :)

---

Kaléan McFerty
Pirate of the Lakes

#5 [fr] 

Uniforme de secouriste

La guilde a, entre autres activités, celle de secouristes sans frontières.
Pour cela, lors de ce type de missions nous portons l'emblème de l'arbre vert (arbre blanc sur fond vert et bords bleus donnant une teinte turquoise).
Sinon, lorsque nous travaillons en équipe ou en association avec d'autres guildes, nous portons un uniforme qui est le suivant à dominante turquoise.
Pour commander cette tenue au sein de la guilde, adressez-vous à notre grande tailleuse: Sylwa.

Last edited by Zorroargh (7 years ago)

---

Zo'ro Argh
Chargé de recherche dans la guilde du Cercle du Bois d’Almati.
Ambassadeur des Rangers auprès des Matis.
Président de la N’ASA et fondateur de Hoodo.

#6 [fr] 

Qu'elle est l'objectif de votre guilde?
Avez vous un ou des buts à atteindre ?
=)
Et euh si j'ai bien suivis, vous accepter toute religion que se soit kami ou kara
mais il y aura des conflits car si vous vous faites attaques pas des karas
seul les kamistes pourrons vous protéger
=)

#7 [fr] 

Le but de la guilde est l'étude de la synergie pour porter à Atys une preuve expérimentale d'une telle faisabilité.

Pour cela, elle s’appuie sur trois règles qui semblent incontournables pour pouvoir vivre sainement en communauté.

Elle part du principe que toute intelligence perçoit un élément de vérité et que personne ne détient toute la vérité, et que l'intelligence de chacun contribue à l'intelligence de tous.

La première chose qu'un homin (ou tout être vivant) essaye de faire est de trouver un « abri », une « niche ». Acculer un homin dans ses retranchements, c'est le mettre en insécurité, et donc ce dernier développe ses mécanismes de défense au détriment de ceux de créativité, déjà que l'homin étant un être vivant a obligatoirement en lui des mécanismes d'agressivité qui l'aide à aller plus loin. Si l'on veut qu'une synergie soit possible, il faut dans ce cas respecter la « niche » de chacun. Or ces niches sont de toutes tailles : c'est l'appartement, la Hall des guildes, les nations avec leur langage et leurs traditions sociopolitiques, et enfin vis-à-vis de l'univers et de la vie elle même, les croyances.

Donc, pour nous, les Kara et Kami sont des facettes de vérités. Effacer l'une d'elles voire les deux nous fait perdre un peu de la vérité globale.
Dans cette optique, nous respectons les deux croyances, et refusons d'imposer aux homins une quelconque vérité que nous serions détenteurs.

Si un conflit éclatait entre ces deux factions, nous n'y participerions pas. Nous sommes en quelques sorte des « objecteurs de conscience ». C'est pourquoi notre activité civile consiste à secourir, soigner et aider les organismes et les Homins de paix et de recherche. En ce sens, nous devrions pouvoir collaborer avec vous, puisque vous êtes gardiens du savoir.

---

Zo'ro Argh
Chargé de recherche dans la guilde du Cercle du Bois d’Almati.
Ambassadeur des Rangers auprès des Matis.
Président de la N’ASA et fondateur de Hoodo.

#8 [fr] 

L'Académie des Sciences d'Atys a été créée par la guilde Hoodo dans son permanent esprit de synergie.
La Charte éthique des chercheurs de l'ASA est issue des 2 premières lois de Hoodo

1.— Respecter toute forme d'intelligence ainsi que son support
2.— Respecter le droit à l'évitement et à la fuite
(Ceci a un important impact quant à la positions des chercheurs face aux kitins)

La troisième loi, «Le hasard si non consensus», exprime une forme hyper (ou post) démocratique adaptée pour les décisions prises au sein de l'ASA qui sont collégiales et consensuelles. Le hasard permet de sortir des non consensus. (Ce processus fait partie d'une branche de recherche au sein de l'ASA.)

Néanmoins, l'ASA ne dépend pas de la guilde Hoodo : elle est et doit rester atysienne.

---

Zo'ro Argh
Chargé de recherche dans la guilde du Cercle du Bois d’Almati.
Ambassadeur des Rangers auprès des Matis.
Président de la N’ASA et fondateur de Hoodo.

#9 [fr] 

Après le deuxième essaim

ZorroArgh avait erré longtemps dans les camps de réfugiés, passant le plus clair de son temps dans un premier temps à soigner les homins. Au début, il soignait les blessures physiques, parfois se risquait aussi à vider des venins, ou faire disparaitre des poisons, plus tard il soigna les blessures morales. Le chercheur-foreur devenait peu à peu guérisseur.

Pendant ces huit longues années, il perdit de nombreux amis et proches. Osera-t-il un jour avouer qu’il y avait parmi ces ombres du passé des amies à qui il aurait bien avoué plus que de l’amitié ? Mais ZorroArgh comprenait moins les homines que l’écorce dont il redoutait moins les caprices et les explosions.

Quand il revint sur ses pas dans les Lacs enfin libérés de l’horreur kitine, il n’avait plus la force de mener de front la reconstruction de sa guilde et celle de l’ASA qu’il rebaptisa N’ASA en l’honneur des autres survivants parlant un autre dialecte. Mais il refusa d’accepter que la guilde de Hoodo mourût. Il espérait en vain le moment où elle renaîtrait de ses cendres, une guilde qui, à l’instar de la N’ASA, réunirait tous les Atysiens quels que soient non seulement leur sève, mais aussi aussi leur dialecte.

Et le jour vint de l’Empire, comme il devait avoir été à la naissance de Hoodo même, bien avant avant ZorroArgh, bien avant le premier essaim.

Un jeune fyros recherchait des savants s’intéressant au Dragon. Il avait appris qu’il y avait une guilde secrète qui en étudiait les arcanes et qui accumulait tout les connaissances des fyros. Il erra dans les rues de pyr, dans le désert... mais ces doctes fyros avaient l’air bel et bien disparus.

C’est alors qu’il rencontra ZorroArgh qui lui prodigua des soins, car le pauvre fyros manquait cruellement d’entrainement et était mortellement blessé au cours de l’une de ses quêtes. Ce dernier pensa d’ailleurs qu’il ne s’agissait que de l’un de ces nombreux guerriers sans guilde qui traînent dans les rues de Pyr à la recherche d’un emploi. Mais à sa grande surprise, ce guerrier débutant, encore assez inexpérimenté, s’avérait être un personnage complexe, curieux. C’était un guerrier qui aimait l’art martial plus que l’art de faire couler la sève. C’était pour lui un art de maitrise qui permettait de protéger les plus faibles (en attendant, c’était ZorroArgh qui l’avait aidé, ce qui voulait dire qu’il avait encore du chemin à faire...). Ils discutèrent longtemps et finalement, Xenargos, le jeune fyros, lui dit si vous m’acceptez, je veux bien reconstruire la guilde Hoodo. « Pourquoi pas ? répondit ZorroArgh, du moment que vous respectiez ses lois et que tout futur membre le fasse. Hoodo n’est pas ma propriété, j’en suis son serviteur. » Xenargos, se frappa la poitrine : « un fyros est un homin de parole, vous pouvez me faire confiance. J’en serai digne ! » Quelque chose dans le regard du fyros inspirait effectivement confiance à ZorroArgh. La guilde venait de renaître. 

---

Zo'ro Argh
Chargé de recherche dans la guilde du Cercle du Bois d’Almati.
Ambassadeur des Rangers auprès des Matis.
Président de la N’ASA et fondateur de Hoodo.

#10 [fr] 

C'est une très bonne nouvelle Zorroargh.

Pour l'instant je t'accompagne au sein de la guilde de la tribu Talodi jusqu'à ce que je puisse leur rendre un peu de tout ce qu'ils m'ont apporté, les Talodi sont comme ma seconde famille.

Et viendra un jour où je rencontrerai Xenargos et le rejoindrai car Hoodo est et restera ma guilde.

---

Rotoa des lacs

#11 [fr] 

Un Fyros à la peau sombre envoya une missive au Fyros dénommé Xenargos.

« Oren Pyr.

Je crois que l'hominité n'a rien de bon, elle se détruira elle même par les guerres de religions et de factions.

Je ne crois en rien.

J'ai renié mon propre peuple. Je n'ai jamais voulu rejoindre aucune nationalité, ni aucune guilde.

Je déteste tous les regroupements et toutes les guildes. Mais ça m'intrigue.

Votre guilde m'intrigue. J'ai eu l'intuition que j'auraist peut-être ma place dans la guilde. Même si je ne sais pas encore comment. Je ne sais pas d'où vient cette intuition, mais elle m'est venue plusieurs fois en rêve.

Je n'ai pas l'habitude des phrases pompeuses, ni des discours et autres formes de politesse. Je ne sais pas me « vendre ». Et je refuse de le faire.

Je ne promet pas d'être capable d'apporter quelque chose. Je ferais de mon mieux pour ne pas nuire à la guilde et à sa philosophie, pour la comprendre, et peut-être alors m'en imprégner.

Pourquoi vous rejoindre alors...

Je ne sais pas, l'intuition que quelque chose d'intéressant pourrait enfin arriver. Qui me ferait voir l'hominité autrement.

Afin d'être honnête avec vous, sachez que j'avais dans l'intention de devenir Maraudeur.

Je comprendrai que vous refusiez que je vous rejoigne.

J'attends votre réponse.

Dyren. »

#12 [fr] 

*Shaakya s’inquiétait de ne recevoir aucune réponse à son izam envoyé depuis plusieurs jours déjà à Dyren. L'izam s'était il perdu en route avait il été croqué par un ragus? Dyren était il retranché dans un lieu inaccessible aux izams? Ou peut-être avait-il changé d'avis? Difficile de savoir... Chaque jour pourtant, elle était attentive à chaque nouvelle tête qu'elle croisait espérant que son tout nouvel écusson Hoodo, attirerait le regard de ce mystérieux fyros.*

---

Shaakya, Hoodo-Jin.

Son histoire dans Le journal de Shaakya
Me suivre sur Tumblr.

#13 [fr] 

bonjour,

On m'appelle Jalindra. Auparavant j'avais un autre nom, mais aussi une autre vie...

Au fil du temps, j'ai vu beaucoup de compagnons disparaitre, ainsi que ma foi. je vivais guidée par les Kamis, aux cotés d'Homins voués à la même croyance.

le grand essaim m'a fait tout perdre, mais m'a aussi apporté une nouvelle philosophie, un nouveau chemin. Ce changement à muri longuement, au fil de ma solitude, et de rencontres.

Je ne veux plus me contenter de survivre, mais apprendre et apporter ma contribution, tant à Atys qu'aux Homins. Vos ideaux ont fait resonnance en moi, et j'espere pouvoir faire un bout de chemin avec vous

A bientôt

Jalindra

---

Jalindra, Hoodo-jin
Son histoire : jalindra

#14 [fr] 

Bienvenue Jalindra.

#15 [fr] 

Zo'ro-Argh est revenu dans la hall de guilde où ses pas résonnent dans les pièces vides portant l'écho de nombreux amis disparus.

Maintenant, les tumultes qui ont agité sa vie s'estompent peu à peu.
À l'horizon, se profile lentement mais sûrement la création des Rangers.
Alors, la N'ASA pourra devenir l'Académie Ranger au service d'Atys.

Last edited by Zorroargh (5 years ago)

---

Zo'ro Argh
Chargé de recherche dans la guilde du Cercle du Bois d’Almati.
Ambassadeur des Rangers auprès des Matis.
Président de la N’ASA et fondateur de Hoodo.
uiWebPrevious12uiWebNext
 
Last visit Sun Aug 25 12:13:08 2019 UTC
P_:

powered by ryzom-api