English French German Spanish Russian
Shogaï Kushu - ROLEPLAY - Ryzom Community ForumHomeGuest

ROLEPLAY


Shogaï Kushu

On débute le voyage avec le nouveau fyros. Si j’ai bien compris, c’est le mentor de Lagezas, qui est a complètement changé de comportement depuis. Il est passé d’un blagueur qui rigolait aux moqueries d’Ukuh à un enfant qui a peur de son maitre d’école.
Il faut dire que c’est compréhensible, ce vieille homin qui ne nous a pas donné son nom est glacial, ce qui est le comble pour un fyros. Frère a bien essayé de le taquiner aussi… mais il s’est vite arrêté face aux silences gelés qu’il recevait.

La traversé se passe bien, mais elle est très éprouvante ! La chaleur est écrasante, et on transpire énormément, sans pour autant être trempés, vu la vitesse à laquelle l’humidité s’évapore dans cette région brulante et sèche.
On découvre un environnement nouveau, avec son climat, sa flore… et sa faune.

On acquiert progressivement des réflexes simples pour rendre la traverser confortable, comme se taire… pour éviter que notre gorge se dessèche, ça économise l’eau. Lagezas nous a également montré comment allumer un feu, pour se réchauffer la nuit face au froid du désert. On se dit que finalement, ce n’est pas si anormal qu’un homin du désert puisse être glacé quand on sent les températures nocturnes.

Un jour, un imprévu est arrivé : on a quitté les routes tracées par l’empire pour passer par les dunes.
-Attendez, pourquoi quitte t’on le chemin ?
Le vieux fyros me répondit sèchement : « Il n’y a pas meilleur moyen de se faire embusquer par les bandits que de passer par les chemins. Nous allons passer par un raccourci plus sûr. »

Le voyage commençait déjà à être particulièrement pénible, et nos réserves d’eau baissaient dangereusement. Puis nous arrivâmes finalement à un abri situé dans le creux des parois d’une falaise qui s’élevait au-dessus de nous.
Il y avait plusieurs plans de shooki desquels Lagezas préleva de la sève et rempli les gourdes, qu’il nous tandis ensuite.
Après quoi on se rend à l’intérieur de l’habitation creusé dans le sol : elle n’est pas très grande, mais plutôt spacieuse, et surtout, très fraiche ! Un véritable miracle !

J’entends soudainement un bruit sourd.

Je me retourne, et je vois Ukuh s’effondrer bruyamment, assommé par le vieux fyros avec le pommeau de son épée.

Je n’ai même pas le temps de réagir que je m’effondre à mon tour, une violente douleur dans la tempe.
Show topic
Last visit Tue Mar 26 19:08:10 2019 UTC
P_:

powered by ryzom-api