English French German Spanish Russian
Passé douloureux - ROLEPLAY - Ryzom Community ForumHomeGuest

ROLEPLAY


Passé douloureux

Siela se réveilla au bar de FH, à coté des Drakani. Ils dormaient encore, alors il resta encore un peu en silence, quand un izam arriva vers lui. Il venait de Serae Shepeng, qui demandait de lui parler. Alors il se leva doucement et brisa un pacte vers Avalae.

- Deles silam Siela
- Deles Silam Serae Shepeng
- Que Jena te bénisse en ces temps troublés
Siela avait les larmes aux yeux.
- Elle... filae...
- Viens t'assoir près du feu. Tu ressens douloureusement l'absence de Ni'Xao.
- Sil...
- Dis moi ce que tu as ressenti, naete
- Après le congrès... J'avais un sentiment bizarre. Mais nu ne sais pas comment l'expliquer. Nu pensais que c'était à cause des découvertes troublantes de Serae Tao Sian aussi. Nu me suis retiré au temple pour méditer et me suis endormi... Et au réveil, nu sentais le vide.
- Je vois, tu dormais quand ça c'est passé
- Là où nu la sentais, depuis bien longtemps déjà maintenant... Rien. Ni douleur, ni calme, ni sérénité... Juste rien.

Siela avait les larmes qui coulaient à nouveau sur son masque.
- J’ai aussi un lien fort avec elle et j'ai senti une ... transition.
- Transition ?, il demanda en affichant un masque confus.
- Avant l'absence, il y a eu comme un bref moment de présence intense. Tu sais que j'ai été élevée dans la foi kamiste, n'est-ce pas ?
- Sil, elle m'avait raconté.
- Il faut que tu comprennes la nature de l'illumination kamiste. J’ai rejeté le kamisme pour de mauvaises raisons, mais ma foi en Jena m'ont fait comprendre que de vrais et profondes raisons existent pour le rejeter. L’illumination en est une. Quel est cette élévation ultime ? Il s'agit simplement d'abandonner son moi propre pour se fondre dans Atys.
Siela commenca à réaliser où Shepeng veut en venir.
- Sincèrement, je crois qu'elle a réussi. Il n'y a alors plus pour elle ni sentiment ni besoin, elle n'est plus. Pour nous c'est triste évidemment, de ne plus l'avoir à nos côtés.
Il regarda la terre autour de lui et posa sa main par terre.
- Mais c'est son choix, et on n'y peut plus rien. On ne peut même pas la rejoindre, car cela signifierai abandonner notre amour pour elle. Et on ne la trouverai pas.
Étant atteint par une nouvelle vague de larmes, mais aussi des larmes de bonheur cette fois-ci: - Pourquoi... elle nous a abandonnée ?
Shepeng laissa voir de la tristesse sur son masque.
- Il y a un moment où, nous disent les textes, le détachement de soi-même amène au détachement des autres, et de toutes choses, alors l'illumination est la qui transfigure notre vision, et on rejoint Ma-Duk. Mais Ma-Duk n'est rien d'autre qu'une allégorie de la nature.
Gardons la en notre coeur, elle continue d'exister à travers nous.
Siela hocha la tête et caressa le sol.
- J’ai un peu le sentiment de n'avoir pas été assez présente pour la guider ces derniers temps. Je lute contre ma culpabilité.
- Filae de m'avoir éclairé, Aribini. Ce n'est pas de ta faute.
- Mais c'est son plein choix, je n'aurait pu que retarder l'inéluctable
Siela enlèva son armure de maraudeur.
- Reprend ton courage et continue de porter ses couleurs, à bientôt Siela.
- Deles necat Shepeng.
Siela brisa un pacte vers Zora. Il entra dans le temple et chercha la dague du regard. Mais là où était la dague, se trouvait maintenant le vert d’une plante. Confus, Siela mis un peu de coté le vert qui couvrait la dague puis lu l'inscription: Né dena Zaki, nu mayu fuukéan.
Siela tomba sur ses genoux, la main toujours sur la dague, et des larmes coulèrent à nouveau sur son masque. Le vide n’était pas du vide. Mais une plénitude trop grande pour être comprise par lui. Mais dans cet instant, en touchant la dague et la plante, quand il réalisa que Zhan avait réellement réussi, il ressentait tous les bons moments qu’il avait pu vivre avec elle. Elle l’avait peut-être quitté. Mais pourtant elle était plus près que jamais.

---



Show topic
Last visit Wed Mar 20 15:22:50 2019 UTC
P_:

powered by ryzom-api