English French German Spanish Russian
Chroniques de la Firme - ROLEPLAY - Ryzom Community ForumHomeGuest

ROLEPLAY


Chroniques de la Firme

Duke restait souvent dans son bureau ces jours-ci. La Firme tournait au ralenti, il y avait peu de clients et aussi peu d'artisans. Les ateliers étaient souvent vides. Ce calme était propice à la réflexion et à l'écriture...
Thermis 3e CA 2579 - Retour sur le continent
Le jeune Ducocinnio avait terminé sa formation au camp ranger de Silan depuis plusieurs semaines. Il s'y trouvait depuis déjà de nombreux cycles. C'est son oncle qui l'y avait envoyé après la mort de ses parents. Après tout, il lui fallait un peu d'éducation et la maîtrise des techniques de base. Et tant pis si il ne connaissait personne là-bas et se retrouvait seul...
Heureusement il n'était pas de ces Matis imbus d'eux-même et trop sûrs d'eux. Il n'était alors que le fils de petits ouvriers d'Yrkanis, des gens sans autre prétention que de faire de leur mieux avec leurs faibles moyens. Se faire des amis parmi les autres jeunes recrues lui fût finalement plutôt facile. C'est ce qui retarda son retour sur le continent.
Il n'avait jamais côtoyé de Tryker avant, mais cette joie de vivre qui émanait d'eux, tellement différente de l'image qu'il avait de la société matisse, lui fit l'effet d'un grand bol d'air frais. Aussi quand la petite Lilice lui fit part de sa crainte de partir seule à Fairhaven, il se laissa convaincre de l'accompagner. Il serait toujours temps ensuite de trouver un moyen de regagner Yrkanis.

Duke se retrouva ainsi téléporté dans la région des Lacs, un jeune Matis presque ignorant arpentant les pontons de Fairhaven et découvrant le monde. Une sorte de parenthèse insouciante dans sa vie, faîte de soleil, de baignade et de bière. Mais il fallait tout de même s'occuper quand on ne faisait pas la fête dans les bars.
Quelques missions pour les caporaux, ça permettait de remplir sa petite bourse de dappers et de s'entrainer un peu à la hache. Quelques missions pour la Karavan, après tout il suivait plus ou moins les enseignements de Jena depuis toujours, c'était naturel. Porteur d'eau, tiens, pourquoi pas ? Monter un mektoub les cheveux au vent pour faire les prélèvements était tellement amusant. Par contre la larviculture n'était pas pour lui. La kitinière du bois d'Almati était un endroit beaucoup trop effrayant et dangereux pour les jeunes homins.
Il s'intéressait aussi à la vie et aux coutumes locales des Trykers. Liberté, égalité, partage : ces valeurs lui semblaient fondamentales. Pour essayer de s'intégrer au mieux il devint même citoyen de la Fédération, mais vraiment pas pour longtemps...

---

Ducocinnio Nono, dit Duke Nono
Noble Matis, artisan de la maison noble La Firme
Gardien du Royaume et Béni de Jena
Show topic
Last visit Fri Jul 3 21:58:35 2020 UTC
P_:

powered by ryzom-api