English French German Spanish Russian
Les tribulations de Jalindra - ROLEPLAY - Ryzom Community ForumHomeGuest

ROLEPLAY


Les tribulations de Jalindra

Un triste denouement

Jalindra a fini par trouver refuge dans un sommeil agité. Le soleil se lève, la faisant péniblement émerger, et si elle espère un instant que ça puisse être juste un horrible cauchemar, la réalité la rattrape de plein fouet.

 

Elle est prise d'une violente nausée tandis que son cœur se serre et elle se plie en deux, avec l'impression d'avoir pris un coup dans le ventre.

 

Elle se relève difficilement en recevant un izam de Bloudi, qui lui confirma que les recherches n'avait rien donné. Elle essaye de garder espoir, mais elle sait bien que plus le temps passe, plus les chances de le retrouver se réduisent.

 

Jalindra réfléchit, passant en revue les différents endroit possibles, quand elle se souvient de cette forêt étrange, dans le désert, ou il allait parfois forer.

Il n’appréciait pas vraiment le lieu, mais il y trouvait des matières premières de qualité, et elle avait de toute façon épuisé son stock d'idées.

 

Elle déchira un pacte pour l'oasis d'offlovack, rassemblant ses forces pour se diriger vers la foret enflammée, vacillante mais déterminée à le retrouver.

 

Arrivée au chemin qui plonge dans la foret, elle reste un instant immobile, laissant son regard errer sur la canopée, à la recherche d'un mouvement quelconque indiquant une présence. Ne décelant rien, elle pénètre dans le bois, en en fouillant chaque recoin. Elle se fraye un passage parmi les créatures, massacrant les prédateurs, vérifiant qu'il ne gît pas blessé au milieu d'un troupeau.

 

En nage, luttant pour avancer, elle hurle son nom avant de trébucher, s’étalant de tout son long. Alors qu'elle se sent envahie par le désespoir, elle voit l'objet qui l'a fait tomber rouler devant elle, la faisant sursauter. Ce casque... il ressemblait à celui de Shab... Alors qu'elle l’attrape, elle reconnaît l’emblème qu'il appose sur toutes ces confection et se redresse d'un bond.

 

Elle passe fébrilement en revue les alentours, finissant par apercevoir une botte dépassant d'un buisson. Elle lâche soudain le casque, reprise par la nausée, et se force à faire un pas, craignant ce qu'elle allait trouver.

 

Elle écarte le buisson et le voit, le corps déjà abîme par les prédateurs. Elle se précipite sur ses amplificateurs, lui lançant des sorts de soin dans une tentative vaine de le sauver. A bout de force, elle fini par abandonner et se met à hurler son désespoir en le prenant contre elle. Elle le berce, lui caressant le visage, tandis que son cœur éclate en mille morceaux.

 

Elle resta longtemps prostrée, refusant de le lâcher, comme si elle pouvait encore le retenir. Un izam la tira de sa torpeur, Bloudi s’inquiétant de ne pas avoir de nouvelles. Elle l'informa brièvement, avant de retourner se blottir contre son homin.

 

Lorsque les nomades arrivèrent, elle n'avait pas bougé, semblant ne même pas remarquer leur présence.

Bloudi s'approcha d'elle, la forçant doucement à lâcher le corps sans vie de Shab, avant de la serrer dans ses bras.

 

Il lui murmura :

  • « Sa graine de vie est brisée... je suis désolé... on va l'enterrer dignement... »

Jalindra, incapable de parler, ne peut détacher le regard de son amour, se sentant dépossédée.

 

Ils procédèrent à l'enterrement, chacun prenant la parole tour à tour, les larmes coulant abondamment. Ils déposèrent l’épée de shab sur sa tombe, comme un dernier hommage.

 

Jalindra en garda très peu de souvenir, elle assistait à tout ça comme étrangère à la scène, ayant l'impression irréelle d'être là sans l'être.

 

Tandis que les nomades l'entouraient, Kufru s'adressa à elle :

  • « On va dissoudre la guilde... personne ne voudra prendre sa place...

  • C’était un chef exceptionnel... renchérit Kufru »

Jalindra acquiesce sans rien dire, se contentant de les serrer tour à tour dans ses bras. Elle sait qu'elle ne les reverra plus, mais elle n'arrive plus à démêler ses sentiments.

 

Bloudi sembla comprendre qu'elle allait partir, car il lui murmura en la serrant contre lui :

  • « ne fait pas de bêtises... et si jamais... n'importe où, n'importe quand... appelle et je serais là »

Elle lui sourit tristement avant de s’éloigner, s'enfonçant dans le désert sans se retourner.

---

Jalindra, Hoodo-jin
Son histoire : jalindra
Show topic
Last visit Thu Sep 19 07:02:44 2019 UTC
P_:

powered by ryzom-api