English French German Spanish Russian
[Event Joueur - Matis] Carnet de recherche : le kitin des profondeurs - EVENTS - Ryzom Community ForumHomeGuest

EVENTS


[Event Joueur - Matis] Carnet de recherche : le kitin des profondeurs

Erminantius rentrait chez lui avec un paquet sous le bras. Il se mit à son bureau et l'ouvrit. Devant lui un assez gros livre et un nécessaire d'écriture qui venait tout droit du maitre parcheminier d'Yrkanis auprès duquel il apprenait le métier.

Erminantius trempa sa plume dans l'encre verte et commença à écrire sur la première page.

Ce carnet contiendra tout ce que je jugerais utile a noté pour laisser une trace de ce que nous allons entreprendre. Réflexions, idée, débats, résultats et autre. Le sujet principal étant la connaissance des Kitins pour pouvoir les combattre efficacement.

« Nous trouverons leur faille, nous les combattrons et malheur à celui qui reste à la traîne ! » 

La chanson des Kitins, Par Lyros Melion

 

Erminantius tourna la page et commença à écrire.

 

Hier j'ai enfin pu réunir quelques homins désireux de se lancer dans l'étude de notre ennemi à tous, les Kitins.

Les personnes présentes étaient :

Serae Aylia, Chef de la guilde d'Alkiane et noble matis d'Avalae
Serae Zendae, Chef des Amazones Mystica
Serae Boréale, membre de la guilde La Firme
Ser Salazar Caradini, premier Séraphe de l'Ordre Saint du Navire Argo, membre de l'Académie Royal d'Yrkanis
Ser Shot, membre de la guilde La Firme
Ser Osquallo, membre des Amazones Mystica
Ser Delavega, membre de la guilde des Gardiens du Savoir
Ser Erminantius, membre de la guilde des Gardiens du Savoir, noble matis d'Avalae
Ser Copal, traducteur et scribe pour le compte de la réunion

J'ai pensé qu'il serait de bon ton de faire un petit discours d'introduction.

 « Si j'ai initié cette réunion, c'est que les solutions contre les Kitins qui sont à l'étude ne me convienne pas du tout. Pour faire simple, s'attaquer aux tunnels des kitins me semble pas une solution efficace. Pour moi pour combattre les Kitins, il faut s'attaquer aux kitins. Et il me semble que pour se battre efficacement contre eux faut les connaitre mieux. Mon idée est de monter un groupe d'Homin qui souhaiteraient travailler à l'étude approfondie des kitins des profondeurs. A mon sens il y a au moins deux axes d'études intéressantes: La première serait l'étude de la "société" Kitin, leur mode de vie, leur hiérarchie, et tout ce qui vas avec. La seconde serait de capturer des Kitins vivants et de s'en servir pour des études diverses. Nouvelles armes, procédé d'éradication, technique de combat nouvelles, tactique de combat, etc... Je pense que dans un premier temps il serait nécessaire de réunir les connaissances certifiées sur les kitins. Et de s'en servir comme base pour commencer nos recherches et nos actions. Par contre que ce soit clair... Il est hors de question d'utiliser la Goo. Ou un moyen qui pourrait nuire à une des civilisations d'Atys...

Voilà vous connaissez mon projet. »

Le débat à alors commencé sur la position du Karan et la légitimité du groupe.

J'ai donc explique que j'avais fait mention de la future création de ce groupe et de mes désirs de faire des recherches sur les kitins des profondeurs à la dernière chambre des nobles d'Yrkanis. Le conseillers royal à surement dut rapporter cela au Karan. A ce jour je n'ai reçu aucune nouvelle sur une quelconque interdiction pour la création de ce groupe de recherches.De plus il y a une assez grande ambiguïté sur la positon du Karan chez les nobles, et même sur ce que le Karan aurait autorisé aux rangers. Une réunion est d'ailleurs prévue pour éclaircir tout cela.De toute manière, si le Karan venait à demander la dissolution de ce groupe, le groupe serait, à mon plus grand regret dissous. Un matis doit obéir au Karan.

Ensuite nous avons continué à parler sur le manque de temps.

Bien que chaque participants soient conscient que le temps nous est compté. Le groupe pense, dans sa majorité, que cela doit pas nous empêcher d'agir. Car premièrement personne ne sait combien de temps il nous reste. Car ce qui sera acquis, sera acquis et pourra peut être servir. Car travailler dans l'urgence ne donnerait pas de bons résultats. Et éventuellement, si la solution botanique pour boucher les tunnels était concluante, elle donnerait peut être du temps à notre étude.

Le sujet suivant a été sur l'ouverture du groupe.

Le groupe pense que les matis doivent porter ce projet vu qu'ils en sont les instigateurs. Mais il reste ouvert à tout homins désirant y participer et qui viendrait dans le but d'apporter une part de solution et non pas des problèmes. Il est entendu que chacun devra faire des efforts pour mettre de coté certaines idées politiques et/ou religieuses.

Il est même souhaitable d'informer chaque nation de manière officielle. Le problème Kitin est un problème Atysien et de ce fait le groupe de recherche reste ouvert aux homins de bonnes volontés.

Le dernier sujet fut la capture d'un Kitin des profondeurs.

Plusieurs participants font remarquer que dans différentes tributs il a été vu des Kitins en captivité. Et en particulier des kipestas. Le groupe pense donc qu'il est possible d'apprendre auprès de ces tribus, à capturer des kitins.Il est aussi fait mention que la Karavan avait étudier un kitin des profondeurs il y a plusieurs années. Et qu'elle était capable de mettre en place des barrières que les kitins avaient bien du mal à détruire. Une rencontre avec les membres de la Karavan est donc à envisager dans le futur.

Au final.

Nous avons décidé de former deux groupes pour commencer à travailler.

Le premier groupe sera constitué de serae Zendae et de ser Osquallo. Il a comme première mission de relever toutes les tribus qui visiblement savent capturer un kitin.
Le second groupe sera constitué de serae Aylia et ser Salazar. Il a comme tache de regrouper au mieux les connaissances déjà acquises et sures au sujet du mode de vie des kitins des profondeurs (organisation social, mode de reproduction, mode d'alimentation etc...)

 

Erminantius contempla un assez long moment la première page qu'il venait d'écrire... Il se demandait si c'était un feu de paille ou le debut de quelque chose d'important. L'avenir lui dira

 

Il referma son cahier en pensant à ce que son pére lui avait dit juste avant de mourir:
 
"Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles qu'on n'ose pas les faire, c'est parce qu'on n'ose pas les faire qu'elles sont difficiles" 

Show topic
Last visit Tue Jan 21 11:18:45 2020 UTC
P_:

powered by ryzom-api