English French German Spanish Russian
Quand dansent les sèves ... - ROLEPLAY - Ryzom Community ForumHomeGuest

ROLEPLAY


Quand dansent les sèves ...

Dua, Folially 20, 2e CA 2563

"Tu n'es pas ma mère !"
Ranka bondit hors de la tente avant que Fey-Lin ait eu le temps de le retenir. Se levant avec difficulté, elle sortit à son tour pour le voir s'éloigner rapidement parmi les réfugiés. Son état la contraignait au repos et elle se résigna à attendre son retour.

L'orphelin courait en essuyant rageusement les larmes qui lui mouillaient les joues. Il regrettait déjà d'avoir peiné Fey-Lin mais ses attentions lui devenaient insupportables. Il sentait confusément qu'il trahirait la mémoire de ses mères en la laissant occuper une place trop importante dans son coeur.

Il ralentit son allure, certain qu'il n'était pas poursuivi. Non loin, à l'ombre d'un grand arbre, des enfants étaient attroupés autour d'une botaniste matis. Il laissa la curiosité l'emporter et se mêla à eux.

Les matis qu'il côtoyait désormais étaient différents des Sujets Royaux à la démarche altière qu'il voyait parfois traverser la Cité-Temple quand il était petit. Ceux-là n'étaient ni fardés, ni apprêtés, et si on les abordait avec respect ils n'en tiraient aucun orgueil.

Sous les yeux émerveillés de ses jeunes élèves, la dryade appliquait un cataplasme sur une large cicatrice qu'un kitin avait laissé à l'arbre vénérable. Un des enfants posa une question.
"Pourquoi utiliser de la résine de Dorao et pas une autre, Serae Zane Sichio ?" La botaniste sourit et entreprit de finir d'appliquer la mixture avant de répondre. "Comme Maîtresse Ginti me l'a enseigné, chaque espèce végétale à des particularités qui la rendent indispensable à l'Equilibre. Vous connaissez celles de nos amis et protecteurs, les Psykoplas, les Slavenis et les Cratchas. Il vous reste encore beaucoup à découvrir afin de soigner les Nouvelles Terres quand il sera temps. Le Dorao est l'arbre le plus haut qui existe et sa résine a donc la propriété de favoriser la circulation de la sève afin d'en irriguer la frondaison."

A la fin du petit cours improvisé, chaque enfant vint poser son front contre le tronc de l'arbre en lui souhaitant un prompt rétablissement. Ranka les imita sans saisir le sens d'un tel rituel. Zane Sichio le raccompagna ensuite à la tente de sa tutrice tandis que les autres enfants allaient rejoindre leur famille. Fey-Lin attendait, anxieuse. Elle ne sermonna pas Ranka, le laissant aller se reposer tandis qu'elle s'entretenait avec la botaniste.
Show topic
Last visit Mon May 20 13:10:29 2019 UTC
P_:

powered by ryzom-api